Seulement 6% des logements adaptés aux personnes âgées Vie pratique | 11.12.13

Partager sur :
La France est en retard sur ses voisins européens en matière d'adaptation des logements au vieillissement, avec seulement 6% du parc adapté aux plus de 65 ans, souligne un rapport remis mercredi aux ministres Cécile Duflot (logement) et Michèle Delaunay (personnes âgées).
Ce taux est inférieur à la moyenne européenne et place la France loin derrière l’Allemagne (près de 8%), le Danemark (12%) ou les Pays-Bas (16%). Et pourtant, une personne âgée sur deux en France n’a pas d’enfant vivant à proximité, susceptible de l’aider.

Le gouvernement, qui prépare une loi sur l’autonomie des personnes âgées, avait chargé Isabelle Rougier (Agence nationale de l’habitat, Anah) et Pierre Mayeur (Caisse nationale d’assurance vieillesse, Cnav) de lui faire des propositions pour améliorer la situation. Ces deux organismes financent des aides pour l’adaptation de l’habitat.

62% des chutes surviennent à domicile

Les auteurs du rapport proposent de sensibiliser les personnes âgées, les aidants et les professionnels à l’importance de réaliser des travaux d’adaptation des logements.

Ils rappellent que les personnes de plus de 65 ans habitant des logements peu ou pas adaptés s’exposent notamment à des chutes (62% des 450.000 chutes enregistrées chaque année surviennent à domicile), susceptibles de déclencher une perte d’autonomie.

La stratégie d’information « devra prendre en compte la part de déni du vieillissement » chez les retraités, « qui explique en partie le faible recours aux aides », soulignent-ils.

Des dispositifs d’aide pas assez lisibles

Ils proposent de réaliser un guide afin de rendre plus lisible la marche à suivre, de la demande d’aide à la réalisation des travaux.

Ils attribuent également le faible nombre de demandes d’aide au « manque de lisibilité des dispositifs » et font plusieurs propositions destinées à simplifier les circuits de financement et de réalisation des travaux, et à coordonner les différents acteurs. Ils suggèrent notamment la création d’un « dossier unifié de demande d’aide », valable pour l’Anah et le réseau de l’assurance retraite.

Ils souhaitent par ailleurs que cette problématique soit intégrée de manière « plus systématique » dans les programmes au niveaux départemental et local, et qu’au niveau national soit « sanctuarisé » un budget pour les aides à l’habitat.

AFP

Image credit: (c) auremar / 123RF Banque d'images


Aller plus loin

Adaptation des logements pour l'autonomie des personnes âgées (Anah/Cnav)

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les personnes handicapées et âgées mises de côté par le projet de loi Logement ? - Batiweb

Les personnes handicapées et âgées mises de côté par le projet de loi Logement ?

Devant être présenté ce mercredi 4 en Conseil des ministres, le projet de loi Logement dit Elan (Evolution du logement et aménagement numérique) fait toujours autant polémique ! Déjà pointé du doigt par la Confédération nationale du logement et la Fédération française des constructeurs, il s'est plus récemment attiré les foudres de plusieurs associations qui redoutent que le nombre de logements neufs accessibles aux personnes à mobilité réduite ne soit revu à la baisse. Précisions.
A Bezannes, Plurial Novilia teste le logement social connecté - Batiweb

A Bezannes, Plurial Novilia teste le logement social connecté

Le bailleur social Plurial Novilia, du groupe Action Logement, a lancé le projet des Maisons Connectées à Bezannes (51). Inaugurées il y a un an, les deux maisons font office d’expérimentation pour proposer aux locataires les dernières tendances en matière logement connecté. La première maison s’adresse à une famille, et la seconde au maintien à domicile d’un couple de seniors, avec chemins lumineux, détecteur de mouvements et de chutes intégrés. Pierre Duvernoy, responsable travaux neufs chez Plurial Novilia, détaille les solutions apportées.
Accessibilité : des douches sans ressaut obligatoires à partir du 1er janvier - Batiweb

Accessibilité : des douches sans ressaut obligatoires à partir du 1er janvier

En discussion depuis plusieurs mois, l'arrêté « douche zéro ressaut » vient d'être publié au Journal Officiel ce jeudi 17 septembre. Il imposera de nouvelles normes de construction pour certains logements neufs. A compter du 1er janvier, les constructeurs, promoteurs et aménageurs devront obligatoirement équiper les salles de bains de douches sans aucun ressaut. A partir du 1er juillet 2021, cette obligation s'étendra ensuite à tous les appartements desservis par un ascenseur, quel que soit l'étage.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter