Travaux publics : la reprise n’est pas pour tout de suite ! Vie pratique | 10.03.21

Partager sur :
Avec une activité en baisse de – 12,5% en 2020, les Travaux Publics espèrent cette année renouer avec la croissance, un objectif qui, pour le moment, semble encore lointain. Dans une nouvelle note de conjoncture, la FNTP précise que l’activité reste dégradée et que le secteur est désormais en recul de – 14,1% en cumul sur les douze mois.

Le secteur des Travaux Publics entame l’année 2021 avec difficulté. Alors que janvier 2020 avait été marqué par une forte dynamique, le niveau de facturations de janvier est en baisse de – 10,4%. Ainsi, sur douze mois cumulés, l’activité enregistre un recul de – 14,1%. 

Les marchés conclus en janvier 2021 sont en hausse de + 5,9% par rapport à l’an dernier, une augmentation « à relativiser », la commande publique ayant ralenti en janvier 2020 à l’approche des élections municipales, souligne la Fédération nationale des travaux publics (FNTP). Sur les 12 derniers mois, le niveau de prises de commandes chute de – 11,6%. 

Selon une enquête réalisée en janvier, les chefs d’entreprises sont moins négatifs qu’en octobre sur l’avenir, mais signalent un relatif affaiblissement de leur activité récente. Ils estiment notamment que leurs carnets de commande restent peu « garnis » et pointent un manque de main d’œuvre.  

« Les entreprises peinent à retrouver des niveaux d’activité proche de deux d’avant-crise. Les facturations stagnent à un niveau dégradé et les prises de commandes ne retrouvent pas encore de dynamique forte », indique ainsi la FNTP. 

Les effectifs en légère hausse

Si le volume d’heures intérimaires est en forte baisse (- 41,1% par rapport à janvier 2020), du côté des ouvriers permanents, le volume d’heures travaillées connait un recul moins important (- 7,2%). Les effectifs se maintiennent et progressent même de + 1,9% comparé à janvier 2020. Les entrepreneurs sont d’ailleurs plus nombreux en janvier 2021 qu’en octobre 2020 à prévoir d’augmenter leurs effectifs ces prochains mois. 

Rose Colombel
Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les travaux publics à la conquête des jeunes  - Batiweb

Les travaux publics à la conquête des jeunes

La Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) annonce le lancement d’une campagne de communication à destination des collégiens et lycéens. Intitulée #FranchementRespect, l’initiative vise à augmenter l’attractivité du secteur afin de donner envie aux jeunes de s’orienter vers les métiers du bâtiment. La campagne s’accompagne de la signature d’un partenariat avec les ministères de l’Education nationale et du Travail. Le but : recruter 50% d’apprentis en plus d’ici à 2030.
Plan de relance : les fédérations du BTP signent 4 chartes d'engagement - Batiweb

Plan de relance : les fédérations du BTP signent 4 chartes d'engagement

Dans le cadre du plan France Relance, quatre grandes fédérations du BTP participaient ce mardi 5 janvier à une première réunion de travail avec le gouvernement. A l'issue de cette réunion, les présidents des fédérations ont chacun signé une charte d'engagement. Les différents ministres présents ont ensuite remercié le secteur du BTP d'avoir tenu ses engagements en termes d'activité et d'emploi malgré le contexte de crise et les deux confinements. Le point sur les échanges.
Bruno Cavagné reconduit à la tête de la FNTP - Batiweb

Bruno Cavagné reconduit à la tête de la FNTP

Regroupant quelque 7 500 entreprises du secteur, la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) a annoncé ce mercredi 31 mai la réélection de Bruno Cavagné au poste de président. Ce dernier, qui signe par là même son second mandat, a ainsi fait part de sa volonté d'enrichir l’offre de services proposée par l’organisme, avec notamment la mise en place de nouvelles formations dédiées au BIM.
Insertion : 22 réfugiés formés aux Travaux Publics  - Batiweb

Insertion : 22 réfugiés formés aux Travaux Publics

Bruno Cavagné, président de la FNTP, et Muriel Pénicaud, ministre du Travail ont signé, mardi 6 février, la convention cadre relative à l’insertion sociale et professionnelle des réfugiés dans le secteur des Travaux Publics en Ile-de-France. A cette occasion, les signataires se sont rendus sur le chantier du prolongement de la ligne 14 à Saint-Ouen et ont échangé avec les stagiaires qui ont bénéficié, depuis le 16 août dernier, du programme « Hébergement orientation parcours vers l’emploi ».

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter