Un précurseur de « l'architecture à la française » à la Cité de l’architecture

Vie pratique | 16.04.10
Partager sur :
Un précurseur de « l'architecture à la française » à la Cité de l’architecture - Batiweb
La Cité de l'architecture et du patrimoine présente jusqu'au 9 mai une exposition destinée à sortir de l'oubli Jacques Androuet du Cerceau, architecte français de la Renaissance, précurseur de « l'architecture à la française ».
Androuet du Cerceau (1520-1586) a notamment introduit « le plan symétrique et axial » dans l'architecture française, déclare Hervé Lemoine, commissaire de l'exposition. S'appuyant sur des recherches récentes, l'exposition présente des dessins, gravures, tableaux, moulages, maquettes et restitutions en trois dimensions pour faire revivre son oeuvre. Si Androuet du Cerceau a laissé beaucoup de dessins et de gravures, on ne sait pas précisément ce qu'il a construit. Le débat n'est pas tranché entre spécialistes. « Il a dû construire », estime Hervé Lemoine. En outre, « à l'époque, un architecte, c'est celui qui dessine, qui vend sur plans mais ne va pas forcément jusqu'à mettre en œuvre », ajoute l'ancien directeur du musée des Monuments français.

Androuet du Cerceau édite plusieurs livres d'une modernité étonnante dans la mesure où ils proposent des modèles d'habitation destinés à toutes les classes de la société, ordonnés en fonction du coût supposé de leur construction. L'architecte contribue à affirmer un modèle d'architecture symétrique, axial, « français », autour d'un logis élémentaire et extensible. Ses dessins d'ornements architecturaux, de jardins, sont une source d'inspiration. Mais il propose également des architectures fantastiques et imaginaires: rampes en colimaçon, formes cubiques étonnantes pour l'époque. M. Lemoine explique avoir au départ pensé à intituler l'exposition « Androuet du Cerceau, l'illustre inconnu » tant « il est paradoxal que son nom soit aujourd'hui méconnu alors que son oeuvre est essentielle pour l'architecture et l'art décoratif sous la Renaissance ».

A la fin du XVIIème siècle, l'étoile de Jacques Androuet du Cerceau pâlit, la toute nouvelle Académie d'architecture le trouvant « trop utopique » et « pas assez rationnel », explique Hervé Lemoine, désormais chargé des Archives au ministère de la Culture. Après un long purgatoire, son oeuvre est redécouverte au XIXè siècle. Les architectes Félix Duban et Eugène Viollet-le-Duc s'aident de ses dessins pour restaurer les grands châteaux de la Renaissance. « Androuet du Cerceau ».

Cité de l'architecture. Paris. Jusqu'au 9 mai.

B.P (source AFP)
Redacteur
La sélection de la semaine
QUALIBAT : Partenaire historique des professionnels de la ventilation - Batiweb

En réponse aux nouvelles obligations de contrôle de la RE 2020, QUALIBAT propose aux professionnels de la ventilation...


Systèmes de plancher : Poutrelles en béton précontraint et entrevous en PSE - Batiweb

Systèmes de plancher conçu pour les maisons sur vide sanitaire, cette gamme met en œuvre des entrevous...


Gamme Lynx : Nouvelle gamme de Mâts d'éclairage GELEC - Batiweb

Une fourniture autonome de lumière Grâce à un groupe électrogène intégré,...

Dossiers partenaires
URSA PureOne : une gamme premium & engagée - Batiweb

Isolant d’origine minérale, PureOne a été transformé pour aller plus loin dans la prise en compte des enjeux actuels et …


Avec la Gamme Fit®, Saunier Duval confirme sa position de N°1 des chaudières murales gaz à condensation¹ - Batiweb

En tant que leader du marché, il est important pour Saunier Duval d'innover et de lancer une nouvelle gamme de chaudière…


Rénovation des voûtes et exutoires du Parc des Expositions de Saint-Etienne - Batiweb

La toiture du Parc des Expositions de Saint-Etienne fait peau neuve avec une toute nouvelle voûte d’éclairement ainsi qu…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb