Une autre idée pour rendre les Français propriétaires Vie pratique | 14.09.10

Partager sur :
Pour faire de la France un pays de propriétaires, souhait de Nicolas Sarkozy réitéré mardi, l'UNPI (Union Nationale de la Propriété Immobilière) propose que les propriétaires bailleurs vendent leurs logements aux locataires occupants, explique l'Union dans son Livre Blanc publié mardi.
Proposer aux propriétaires bailleurs de vendre leurs logements aux locataires occupants, telle est la proposition de l'UNPI (Union Nationale de la Propriété Immobilière), à qui le secrétaire d'Etat au Logement Benosit Apparu a commandé un rapport, rendu au printemps dernier. Une proposition qui va dans le sens du souhait de faire de la France un pays de propriétaires, souhait réitéré mardi par Nicolas Sarkozy.

Dans la pratique, "le prix est payable à terme au moyen d'une rente mensuelle d'un montant équivalent au loyer précédent et complété, le cas échéant, par un bouquet payé au terme du contrat", explique l'UNPI. Ainsi, les locataires pourraient racheter leur logement à leur propriétaire bailleur en versant chaque mois, sur une durée allant de 15 à 25 ans, l'équivalent du loyer qu'ils lui reversaient déjà. Au terme de l'échéance, un bouquet pourrait venir compléter cette somme si besoin.

De plus, l'UNPI précise que "l'acquéreur peut revendre le bien qu'il a acheté par une cession du contrat, sans l'accord du vendeur et sans rester garant du cessionnaire". La mise en place de ce contrat suppose des adaptations législatives ou réglementaires, précise l'Union. Cette proposition permettrait ainsi à des bailleurs "de céder des biens, en obtenant le versement du prix de façon échelonnée, par une rente défiscalisée (il s'agit du paiement d'un prix de vente et non d'un revenu)", ajoute encore l'article (p. 23) du Livre Blanc.

Cliquez ici pour vous procurer le Livre Blanc


Laurent Perrin
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

37 mesures pour réinstaurer de la confiance entre bailleurs et locataires

37 mesures pour réinstaurer de la confiance entre bailleurs et locataires

Le député Mickaël Nogal (LREM) a publié ce mardi 18 juin un rapport parlementaire comprenant 37 propositions pour réinstaurer de la confiance dans les relations entre bailleurs, agents immobiliers et locataires, afin de dépasser le climat de défiance. Ce rapport, intitulé « Louer en confiance », prend en compte les intérêts des bailleurs, mais aussi la protection des droits des locataires, ainsi que l’évolution de la profession d’agent immobilier. Parmi les sujets évoqués : les risques d’impayés, le logement indigne, les passoires énergétiques, ou encore les aides liées au CITE.
Plus économique que le fioul et le gaz, c’est le moment d’investir dans le chauffage au bois !

Plus économique que le fioul et le gaz, c’est le moment d’investir dans le chauffage au bois !

15 % des personnes interrogées dans le cadre du baromètre Energie-Info en septembre 2018 déclaraient avoir souffert du froid dans leur logement durant l’hiver dernier. Dans ce contexte, le médiateur national de l’énergie rappelle que la trêve hivernale est le moment idéal pour se préoccuper de cette question et résoudre les problèmes d’isolation. Le syndicat des énergies renouvelables conseille quant à lui d’investir dans le chauffage au bois, plus économique et écologique que le gaz ou le fioul.
Après les artisans, au tour des architectes de lancer un SOS

Après les artisans, au tour des architectes de lancer un SOS

A l'instar des professionnels du bâtiment, les entreprises d'architecture ont décidé de pousser un cri d'alarme sur une profession qu'ils estiment en danger. L’Union Nationale des Syndicats Français d’Architectes (UNSFA) lance le mouvement « les professions libérales asphyxiées », qui propose aux architectes de signer une pétition puis d'envoyer une lettre à l'ensemble des parlementaires.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter