star_border Opérateur de porte battante FD20

Opérateur de porte battante FD20

Opérateur de porte battante FD20.

Silencieux et performant, l’opérateur de portes battantes FD20 de GILGEN est la meilleure solution pour le confort, l’hygiène et la sécurité des personnes. L’ouverture et la fermeture « mains libres » répondent aux exigences les plus sévères en matière d’hygiène et assure un fonctionnement sans encombre.

L’opérateur GILGEN FD20 est conçu pour une grande durée de vie avec une grande performance. Il peut entrainer des battants lourds de 250kg et de 1600mm de large.  Qu’il s’agisse d’automatiser des portes intérieures ou extérieures exposées à de grandes charges de vent, le mécanisme d’entraînement Gilgen FD20 est toujours le choix idéal par excellence !

La fonction « Push & Go » apporte également un confort augmenté aux particuliers comme et aux professionnels. Le battant peut s’ouvrir rapidement grâce à la fonction « Full-Power » intégrée en standard.

Pas besoin de la commander en option. Le mécanisme d’entraînement Gilgen FD 20-F pour portes battantes est certifié « sécurité incendie » et offre des fonctions fiables aux portes coupe-feu qui doivent assurer un fonctionnement correct en cas d’urgence.

Equipé en standard de nombreuses fonctionnalités, Proposé en finition Aluminium ou Inox, l’Opérateur FD20 de Gilgen Door Systems est une solution polyvalente qui peut être utilisé dans de nombreux environnements : centres médicalisés, commerces, hôtels, locaux tertiaires, ou encore dans l’habitat collectif.


portrait Le fabricant

GILGEN DOOR SYSTEMS France

GILGEN DOOR SYSTEMS France

2-12 rue du Chemin des Femmes
91300 MASSY
France



Les familles associées

filter_list Actualités associées

Dani Alu - Système de garde-corps en aluminium, au design acier, pour balcon et toiture-terrasse

Dani Alu - Système de garde-corps en aluminium, au design acier, pour balcon et toiture-terrasse

Lotentic® est un système de garde-corps au design acier pour balcon et toiture-terrasse accessible.
La filière bois accélère son développement

La filière bois accélère son développement

La filière bois annonce le lancement d’un accélérateur visant à « booster » le développement des PME / ETI Bois. Le projet s’inscrit dans le cadre du second contrat stratégique de la filière bois signé le 18 novembre 2018 par 26 organisations professionnelles. Il doit notamment permettre aux entreprises de bénéficier de conseils et de tisser un réseau solide qui puisse favoriser les échanges et le partage d’expérience.
Engie, sanctionnée par la DGCCRF pour démarchage abusif

Engie, sanctionnée par la DGCCRF pour démarchage abusif

La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) sanctionne Engie d’un montant de 900 000 euros, en raison d’un manquement des règles relatives au démarchage. Le détail de cette sanction devra être publié sur les sites internet d’Engie, de la DGCCRF ainsi que de la Préfecture des Hauts-de-Seine.
« Illico » de Legallais : le sur mesure en 48h

« Illico » de Legallais : le sur mesure en 48h

À l’heure du numérique, de la connectivité et de la rapidité, Legallais digitalise sa solution de commande de produits sur mesure grâce à « Illico », un service de fabrication en 48h. Conçu pour répondre aux besoins des professionnels, Illico leur permet de passer rapidement commande de grilles de ventilation, de moustiquaires ou de bâtons de maréchal. Avec un délai de 48h garanti entre la prise de commande et la livraison du produit prêt à la pose sur chantier, Legallais entend clairement s’imposer comme une référence pour les professionnels du bâtiment.
Jean Nouvel porte plainte contre la Philharmonie de Paris

Jean Nouvel porte plainte contre la Philharmonie de Paris

Depuis l’inauguration de la Philharmonie de Paris, l’établissement public est engagé dans un bras de fer avec le cabinet d’architecture Jean Nouvel et lui réclame 170 millions d’indemnités pour dépassement du budget et retard. Contestant cette somme, les Ateliers Jean Nouvel ont officiellement contre-attaqué lundi 14 octobre en portant plainte pour « concussion » et « favoritisme ».
Une taxe sur les bureaux pour financer le Grand Paris

Une taxe sur les bureaux pour financer le Grand Paris

L’Assemblée nationale a voté ce vendredi 18 octobre un amendement pour surtaxer les bureaux de certains quartiers d’affaires situés à Paris et dans les Hauts-de-Seine afin de financer les travaux du Grand Paris. Cette taxe représentera une hausse du loyer hors charge d’un peu moins 1 %. Elle concernera quatre communes du 92 et neuf arrondissements parisiens. La mesure, saluée à gauche, a en revanche fait réagir certains députés LR, qui dénoncent une atteinte à la compétitivité.

Pas plus d'articles disponible

Pas plus d'articles disponible

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter