star_border siMple, la fenêtre : INVISIBLE | FINE | SOLIDE

siMple, la fenêtre : INVISIBLE | FINE | SOLIDE

Imaginée et conçue sur le principe du “Moins, c'est PLUS”, le résultat après 3 années de recherche et développement s’est imposé tout naturellement avec siMple, la fenêtre.

Cette menuiserie brevetée est la 1ère fenêtre à frappe du marché en aluminium extérieur et acier intérieur qui repose sur la technologie du MULTIMATERIAUX*.

siMple, la fenêtre bénéficie de plusieurs innovations technologiques de rupture à savoir :

 siMple, la fenêtre INVISIBLE : Un dormant caché, des paumelles invisibles et des poignées laquées à la couleur de la menuiserie pour une sensation de pureté.

 siMple, la fenêtre FINE : Des profilés de 45mm et un meneau central de 60 mm, 30 % à 40% plus fin qu'une fenêtre standard (90 à 100 mm le plus couramment) pour un gain de lumière maximale;

 siMple, la fenêtre SOLIDE : Un ouvrant en acier soudé pour atteindre des dimensions hors-normes jusqu'à 2500mm de hauteur sans imposte ou allège.


Vidéo du produit

Lire la vidéo

portrait Le fabricant

Groupe MILLET Industrie

Groupe MILLET Industrie

Brétignolles
79301 BRESSUIRE CEDEX
France



Les familles associées

filter_list Actualités associées

Faire de vous les artisans de demain

Faire de vous les artisans de demain

Devenez un spécialiste de la rénovation énergétique dans le bâtiment grâce aux formations FEEBAT, Qualit’EnR et MOOC Bâtiment Durable. Valorisez votre savoir-faire et positionnez-vous sur un marché en pleine croissance.
Numix dévoile Industry Simulator VR au CES Las Vegas 2020

Numix dévoile Industry Simulator VR au CES Las Vegas 2020

Numix, agence de création numérique spécialisée dans la réalisation de solutions digitales pédagogiques, sera présente au CES Las Vegas en janvier 2020. A cette occasion, elle présentera sa dernière innovation, « Industry Simulator VR. Modulable et personnalisable c’est un moteur de simulation en Réalité Virtuelle, qui permet de vivre et d’être confronté à des situations catastrophiques difficiles à reproduire dans le monde réel.
Les objets connectés ne suscitent pas « l’engouement » (étude)

Les objets connectés ne suscitent pas « l’engouement » (étude)

Une nouvelle étude consacrée à la maison intelligente vient d’être dévoilée. Menée par Promotelec, la Fédération des Services aux Particuliers et le groupe La Poste, elle montre que les objets connectés « se banalisent sans susciter l’engouement ». S’ils semblent utiles notamment dans des pièces comme le salon et la cuisine, les Français sont peu nombreux à leur faire confiance. Ils craignent en effet les objets « espions » et attendent encore de la Smart Home qu’elle fasse ses preuves.
Les plafonds GYPTONE® ACTIV'AIR® s'enrichissent de 10 nouveaux motifs décoratifs : la signature de l'élégance au service de confort intérieur

Les plafonds GYPTONE® ACTIV'AIR® s'enrichissent de 10 nouveaux motifs décoratifs : la signature de l'élégance au service de confort intérieur

Dessiner un hall d’accueil magistral pour le siège d’une entreprise, créer des espaces confortables dans un lycée ou une médiathèque, imaginer des open-spaces agréables pour optimiser le bien-être des collaborateurs, recréer l’ambiance d’un hôtel-restaurant pour attirer une nouvelle clientèle...
Compobaie Solutions lance Smart B’

Compobaie Solutions lance Smart B’

Compobaie Solutions lance Smart B’, un nouveau procédé constructif qui permet de mettre en œuvre plus facilement et plus rapidement les blocs baies béton, déjà équipés de leurs menuiseries et systèmes de fermeture dès la conception en usine. Le système permet notamment de se passer de mannequin de coffrage et de la gestion des tableaux de menuiseries. En économisant sur les étapes de chantier, Compobaie Solutions assure un gain de temps d’environ une semaine par niveau de 20 ouvertures.
PLF 2020 : un mécanisme de « suramortissement » pour les loueurs de matériels de BTP ?

PLF 2020 : un mécanisme de « suramortissement » pour les loueurs de matériels de BTP ?

Dans le cadre du projet de loi de Finances 2020, la fédération DLR souhaite que les entreprises de location de matériels de chantier bénéficient du mécanisme de « suramortissement ». Adopté via un amendement par le Sénat, la proposition doit encore convaincre les députés. Dans un communiqué, DLR rappelle que l’activité de location d’engins de BTP en France compte presque 2 000 entreprises qui ont acheté, en 2018, environ 1,7 mds d'euros de matériels afin de les mettre à disposition de leurs clients.

Pas plus d'articles disponible

Pas plus d'articles disponible

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter