star_border Visseuse Placo FUEL, 18V, 2,0 Ah - M18 FSGC-202X

Visseuse Placo FUEL, 18V, 2,0 Ah - M18 FSGC-202X
La visseuse plaquiste 18 V permet jusqu'à 2 000 vissages avec une batterie 2,0 Ah. Plus d'autonomie grâce à la technologie AUTO-START™ , gâchette pressée, quand l'outil prend appui sur la plaque de plâtre, le moteur accélère et s'arrête automatiquement en fin de vissage.Poignée conçu avec une forme arrondie pour plus de confort pour l’utilisateur. Nez de butée réglable ultra précis et amovible. Livré avec un chargeur de vis, celui-ci est optimisé pour supprimer quasiment tous les blocages de vis. Nettoyage facile de la tête et design évitant les dépôts de poussière Le réglage de la profondeur de vissage sans outil est plus pratique et plus simple. Couple : 13 Nm Nb de courses à vide : 0-4500 c/mn Vis bois : 6 mm Porte-outils : Six pans creux ¼ Poids avec batterie : 2 kg


portrait Le fabricant

TTI - Techtronic Industrie France - Milwaukee Tools France

TTI - Techtronic Industrie France - Milwaukee Tools France

35 rue de Guivry
77990 Le Mesnil Amelot
France



Les familles associées

filter_list Actualités associées

Les plafonds GYPTONE® ACTIV'AIR® s'enrichissent de 10 nouveaux motifs décoratifs : la signature de l'élégance au service de confort intérieur

Les plafonds GYPTONE® ACTIV'AIR® s'enrichissent de 10 nouveaux motifs décoratifs : la signature de l'élégance au service de confort intérieur

Dessiner un hall d’accueil magistral pour le siège d’une entreprise, créer des espaces confortables dans un lycée ou une médiathèque, imaginer des open-spaces agréables pour optimiser le bien-être des collaborateurs, recréer l’ambiance d’un hôtel-restaurant pour attirer une nouvelle clientèle...
Frans Bonhomme confirme l’acquisition de DMTP (Distribution de matériaux pour les travaux publics)

Frans Bonhomme confirme l’acquisition de DMTP (Distribution de matériaux pour les travaux publics)

C’est signé et validé : Frans Bonhomme a confirmé ce lundi 2 décembre l’acquisition de la société DMTP, jusqu’ici filiale de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France, connue sous le nom de Point.P TP. Ce rapprochement permet au groupe de renforcer sa dynamique de croissance et de transformation mais également son « leadership ». La société compte désormais 2 850 collaborateurs, un réseau de 438 points de vente et un objectif de chiffre d’affaires de près de 900 millions d’euros en 2019.
Une fin d’année incertaine pour les matériaux de construction

Une fin d’année incertaine pour les matériaux de construction

L’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem) a dressé ce mardi 3 décembre un premier bilan de l’année 2019 pour la production de granulats et de béton prêt à l’emploi (BPE). Si l’année avait bien commencé, le rythme s’est ensuite ralentit, avec une nette baisse après l’été. Le syndicat reste également inquiet pour cette fin d’année, qui devrait être marquée par la grève SNCF et la suppression des tarifs réduits sur le gazole non routier (GNR). Il s’est en revanche montré plutôt serein pour la conjoncture 2020.
Réhabilitation d’une résidence affaissée

Réhabilitation d’une résidence affaissée

À proximité de MÉRIGNAC (33), la résidence « Les Fauvettes » a vu ses dallages du rez-de-chaussée stabilisés à l’aide d’injection de résine expansive. Totalement indépendants des fondations, ces derniers reposaient sur un hérisson argilo-graveleux ou sableux ayant favorisé leur affaissement. Toute l’opération s’est déroulée en site occupé en seulement 14 jours.
Eduardo Souto de Mora, lauréat du Grand Prix d’Architecture BigMat

Eduardo Souto de Mora, lauréat du Grand Prix d’Architecture BigMat

En janvier dernier, BigMat a lancé la 4e édition de son concours international d’architecture. Organisé tous les deux ans, le concours récompense des œuvres ayant fortement contribué à la culture architecturale contemporaine dans les 7 pays où est implanté le groupe. Cette année, c’est l’agence portugaise Souto Moura Arquitectos S.A. qui s’est illustrée pour la centrale hydroélectrique du barrage « Foz Tua ».
Réforme du CITE : l’épineuse question du reste à charge

Réforme du CITE : l’épineuse question du reste à charge

Une table ronde sur la transformation du CITE s’est tenue ce mercredi 4 décembre en présence de Jean-Marc Zulesi, député LREM des Bouches-du-Rhône. Les intervenants, conviés par Energies et Avenir, ont notamment appelé le gouvernement à prendre en compte l’augmentation du reste à charge pour les ménages, alors même que la réforme vise un recentrage vers les plus modestes.

Pas plus d'articles disponible

Pas plus d'articles disponible

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter