A Bures-sur-Yvette, la Maison de l’étudiant, un joyau dans son écrin Architecture | 08.12.15

Partager sur :
A Bures-sur-Yvette, la Maison de l’étudiant, un joyau dans son écrin
A la lisière de la forêt de la vallée de Chevreuse, sur le campus universitaire d’Orsay, à Bures-sur-Yvette, l’agence Air Architectures (Cyrille Hanappe et Oliver Leclercq) a livré la Maison de l’étudiant. Multifonctionnel, le projet forme un immense volume coiffé d’un toit asymétrique en origami. Une délicieuse sensation d’appartenance à son environnement se dégage de l’ensemble.

Probablement source d’inspiration mais surtout un cadre singulier pour le projet, la nature s’impose et enveloppe le regard. Comment implanter la Maison de l’étudiant dans cet univers privilégié sans empiéter sur le voisinage ? Tel était le défi à la fois difficile et délicat que les architectes de l’agence Air Architectures ont su développer et approfondir pour créer un édifice à propos.

Les volumes multifonctionnels

« Nous avons cherché à analyser cette nature à travers un regard scientifique : un arbre répond à des règles de proportions mathématiques très strictes. Loin d’être un chaos, c’est une décomposition en fractale qui constitue la variété formelle d’une forêt en fonction des rapports de forces de lumière et des rythmes de croissances. » Racontent les architectes.


© David Boureau

La Maison de l’étudiant est composée d’un grand ensemble multifonctionnel. Plusieurs volumes cubiques rassemblent toutes les entités fonctionnelles autour d’une agora centrale. Cette dernière où se trouvent la cafétéria et les divers espaces de rencontres et d’échanges est directement accessible depuis le hall d’entrée. L’ensemble s’ouvre vers l’extérieur sur une terrasse. Nous pouvons conclure qu’une sorte de communion entre l’intérieur et l’extérieur a été donc voulue de la part des architectes.

La disposition des pièces concernant les bureaux ou les différentes salles a été étudiée de telle sorte que ces dernières bénéficient d’une grande luminosité ainsi qu’une orientation qui confère à la conception le label de Bâtiment Basse Consommation. Une empreinte que les architectes prennent toujours à cœur et essayent d’appliquer à toutes leurs réalisations.

Les mikados

Concernant la structure, elle est mixte composée de bois et de béton. Tandis que le béton est réservé pour la dalle et le noyau de l’édifice, le bois est abondamment introduit dans les parties générales ainsi que le toit. Comme si ce dernier était composé d’une multitude de mikados géants, il se tortille et se plie pour finalement trouver sa place et couvrir l’ensemble.


© David Boureau

Une mention spéciale pour les troncs d’arbre à l’écorce naturelle répartis dans la plazza centrale tout en formant de gracieux poteaux où repose le toit. Comme s’il s’agissait d’un tableau abstrait qui recrée la forêt alentour, l’ensemble dégage une inaccoutumée sensation. Et pourtant, nous sommes loin d’un univers impeccable et les poutres qui ont été choisies avec certaines imperfections sont là pour nous le rappeler. Ces espaces sont conçus pour vivre et évoluer et c’est aux usagers de compléter l’histoire que l’architecture a commencé.

Dans ce projet de Maison de l’étudiant haut en exploits, la toiture étant la cerise sur le gâteau, non seulement elle identifie l’ensemble mais elle lui procure un dynamisme ainsi qu’une conversation avec son entourage. Il ne s’agit pas d’un dialogue de sourds mais d’une chaleureuse discussion où l’architecture et la nature se trouvent en accord. Une belle prouesse. Air Architectures pourrait être fière du résultat !

Sipane Hoh


© David Boureau


© David Boureau


© David Boureau

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Un campus se transforme en forêt urbaine

Un campus se transforme en forêt urbaine

L’équipe rassemblée autour de Bruno Fortier, architecte-urbaniste mandataire et TN Plus/Bruno Tanant, paysagiste, et composée des bureaux d’études BERIM, C&E ingénierie, ITAC acousticien, du concepteur lumières Light Cibles/Louis Clair et de l’écologue Raphaël Zumbiehl/ZOOM, a été retenue par la Cité internationale universitaire de Paris pour réaliser la maîtrise d’œuvre paysagère et urbaine de son opération d’aménagement.
L'ESTP Paris ouvre une salle dédiée au BIM

L'ESTP Paris ouvre une salle dédiée au BIM

Le jeudi 22 octobre, sur son campus de Cachan, l'ESTP Paris a inauguré une salle entièrement dédiée au BIM. L'ouverture de cette salle intervient alors que l'ESTP Paris a décidé de généraliser l'enseignement du BIM en formation initiale et en formation continue. Jusqu'à aujourd'hui, les enseignements BIM à l'ESTP Paris concernaient 85 % d'élèves-ingénieurs, et 40 stagiaires en Formation continue.
Constructeurs, soignez  votre organisation sur les chantiers !

Constructeurs, soignez votre organisation sur les chantiers !

Comment jugez-vous l’organisation de votre constructeur ? C’est la question posée par la plateforme d’échange ForumConstruire.com à ses membres. Si 9% des sondés estiment « calamiteuse » l’organisation de leur constructeur, ils sont 50% à être globalement satisfaits. Les résultats sont ainsi « plutôt encourageants », estime le Forum.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter