Fermer

« Bel’air », le bureau à l’ère du post-covid

Spécialiste du renouvellement urbain, la société d'investissement immobilier Novaxia Investissement a inauguré, ce vendredi 26 novembre, un immeuble recyclé à Nanterre. Nommé  « Bel’air », ce bâtiment de 5 400 m2, qui a conservé sa structure initiale en béton, incarne le bureau post-covid : collaboratif, agréable et efficace énergétiquement.
Publié le 29 novembre 2021

Partager : 

« Bel’air », le bureau à l’ère du post-covid - Batiweb

Novaxia Investissement inaugure « Bel’air » , un immeuble des années 1980 de plus de 5 000 m2, intégralement dépollué et désamianté avant d'être recyclé. Ancien siège de l’Institut national de la propriété industrielle (INPI), la société d’investissement immobilier l’acquiert en 2018 via un de ses fonds.

Un immeuble dernière génération

Pour cette nouvelle construction, le bâtiment, réparti sur 7 étages, a majoritairement conservé sa structure en béton. Ce procédé a permis de faire diminuer les rejets de CO2 de 60 % par rapport à une construction neuve ex-nihilo (370 tonnes). Bel’air est labellisé BREEAM, BBC-effinergie et NFHQE - garants de la performance environnementale de l’immeuble - et doté de technologies innovantes tels que des vitrages faiblement émissifs à contrôle solaire ainsi qu’un système de régulation des températures et compteurs intelligents.

« Bâtir sur l’existant plutôt que d'artificialiser, réutiliser les structures plutôt que de démolir. C’est le sens du recyclage urbain. Cet immeuble en est un exemple réussi. Nous avons fait d’un immeuble obsolète un bureau de dernière génération : davantage de salles de réunions, divisible, ultra connecté et idéalement placé », explique Mathieu Descout, président de Novaxia Investissement.

L’immeuble Bel’air pendant sa phase de recyclage. 

Contrairement au projet initial, la société de gestion du groupe Novaxia a également fait le choix d’augmenter la proportion de salles de réunions à 40 % de l’espace pour s’adapter aux nouveaux modes de travail. Labellisé « Wired Score », l’immeuble garantit par ailleurs une rapidité de connexion essentielle au mode de travail présence/distance.

…qui s’inscrit dans la ville 

« La Ville de Nanterre et Novaxia Investissement ont souhaité que le bâtiment puisse s’insérer au mieux dans la ville. Les habitants de Nanterre ont donc, par exemple, participé à la réalisation de fresques murales avec l’artiste nanterrien Delso », souligne Patrick Jarry, maire de Nanterre. En effet, cette nouvelle construction comprend deux œuvres. La première a été réalisée dans le cadre d’ateliers artistiques avec la participation de cinq nanterriens, et évoque le rapport à la ville de ses habitants. La seconde partie, quant à elle, réalisée exclusivement par Delso, est intitulée « pause-café ». C’est une œuvre qui s’inspire du graffiti et de la bande dessinée. Le bâtiment dispose également d’un rooftop de 400 m² avec vue sur le quartier de La Défense.

Fresque réalisée par Delso.

Classé en tant qu’établissement qui reçoit du public pour « répondre aux nouveaux usages et besoin du siège social post-covid », Bel’air est idéalement situé sur le RER A, et bénéficie du prolongement du T1 ainsi que du RER E. 

 

Marie Gérald 

Photo de Une : ©Novaxia Investissement 

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.