L’architecte Pierre-Louis Faloci récompensé pour son œuvre exemplaire Architecture | 22.10.18

Partager sur :
L’architecte Pierre-Louis Faloci récompensé pour son œuvre exemplaire
Jean Willerval, Claude Vasconi, Christian de Portzamparc, Rudy Ricciotti… La longue liste des lauréats du Grand Prix national de l’architecture a accueilli, ce 19 octobre, un nouveau nom : Pierre-Louis Faloci. À 69 ans, ce dernier est à l’origine de nombreuses réalisations, qui se distinguent par un style unique, droit et contemporain. Retour sur un parcours édifiant.
Le week-end dernier s’organisaient les désormais traditionnelles Journées nationales de l’architecture. Si l’événement n’existe que depuis 3 ans, il a néanmoins été l’occasion de remettre une récompense particulièrement réputée : le Grand Prix national de l’architecture, instauré en 1975.

Finalement, c’est « l’exemplarité du parcours et de l’œuvre » d’un architecte talentueux que le jury 2018 a choisi de récompenser. Entre autres, Maie-Hélène Badia, architecte, architecte-conseil de l’État, Paul Chemetov, architecte lauréat du Grand prix national en 1980, ou encore Ramon Vilalta, Prix Pritzker 2017, se sont réunis à deux reprises, d’abord le 12 septembre, puis ce 19 octobre, pour distinguer l’un des six architectes nommés.

Dans le cadre de cette compétition, les travaux de Pierre-Louis Faloci, Dominique Lyon (Agence du Besset-Lyon), Philippe Madec, Philippe Prost, Bernard Quirot et Corinne Vezzoni ont été soigneusement examinés par les experts qui composaient le jury. Finalement, le Prix national de l’architecture 2018 a été remis à Pierre-Louis Faloci par Franck Riester, ministre de la Culture.

Un parcours riche d’enseignements

Architecte, urbaniste, enseignant, passionné de photographie et de peinture, le dernier lauréat du Prix national de l’architecture s’est fait connaître dès la fin de ses études par ses projets esthétiques. Au fil de sa carrière, son œuvre a eu l’occasion de faire la part belle à nombre de lieux dédiés à la mémoire et à l’Histoire, parmi lesquels le Centre Européen du résistant déporté (Alsace), l’église Notre-Dame de la Sagesse (Paris), ou encore le musée de la bataille de Valmy.

En 1996, le parcours de Pierre-Louis Faloci avait déjà été gratifié d’une Équerre d’argent pour le musée de Bibracte (musée de la civilisation celtique), dont la construction évoque « les strates archéologiques, depuis la pierre brute des soubassements jusqu’au zinc et à l’acier de la toiture, tandis que les parois de pierre polie, de béton lisse et de verre suggèrent l’évolution des techniques », selon le site culturel.

Le musée de Bibracte, qui a valu une Équerre d'argent à Pierre-Louis Faloci. © Bibracte, Antoine Maillier

Le jury, à l’unanimité, a salué les « valeurs esthétiques, éthiques et constructives » des travaux de Pierre-Louis Faloci. Ses œuvres « démontrent que l’architecture est un tout qui doit composer avec le paysage, mais aussi l’histoire et la mémoire des lieux. Elles sont la preuve que les enjeux architecturaux, urbains, paysagers et culturels sont indissociables », poursuit-il.

Le lauréat, de son côté, bénéficiera d’une exposition à la Cité de l’architecture et du patrimoine ainsi que d’une publication portant sur l’ensemble de son œuvre. Surtout, Pierre-Louis Faloci aura l’occasion de présenter son travail et d’échanger avec les architectes de demain à l’occasion d’une master-class proposée par les Écoles nationales supérieures d’architecture. Sur ce dernier point, tout particulièrement, le lauréat a fait part de sa volonté d’« accentuer l’enseignement de l’architecture » et d’« aider la jeune génération ». Un travail auquel il contribue largement depuis plus de 30 ans.

F.C
Photo de Une : @franckriester (Twitter)
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

« Un abondement de l’État » pour soutenir l’An 2 de la Mission Patrimoine

« Un abondement de l’État » pour soutenir l’An 2 de la Mission Patrimoine

La première édition du Loto du Patrimoine avait connu un franc succès. Au terme de cette initiative menée tambour battant par Stéphane Bern, 18 sites emblématiques ont été sélectionnés pour bénéficier d’un soutien financier visant à préserver les bâtiments concernés. Poursuivant sur cette lancée, Franck Riester, ministre de la Culture, a confirmé ce 11 mars que l’État continuerait de soutenir la Fondation du patrimoine, selon les gains du Loto associé.
Le « Prix des femmes architectes » récompense ses lauréates

Le « Prix des femmes architectes » récompense ses lauréates

L’édition 2018 du « Prix des femmes architectes » a compté sur la participation de 300 professionnelles. Au total, 840 œuvres ont été examinées par un jury 100% féminin présidé par Anna Schabel. La cérémonie de remise des prix s’est tenue le 10 décembre au Pavillon de l’Arsenal. Quatre prix et une Mention Spéciale ont été décernés. Tous les détails.
L’événement « Les Journées de l’architecture » fête ses 10 ans

L’événement « Les Journées de l’architecture » fête ses 10 ans

L’association « Les Journées de l’architecture - Die Architekturtage » fête cette année ses 10 ans. Dans le cadre de ces journées, du 1er octobre au 5 novembre 2010, les manifestations proposent de multiples conférences, visites, tables rondes, parcours vélo, expositions et concours entre le canton de Bâle, l’Alsace et le Bade-Wurtemberg .

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter