« La Cathédrale » de Nanterre-Préfecture accueillera les voyageurs éperdus

Architecture | 29.01.10
Partager sur :
« La Cathédrale » de Nanterre-Préfecture accueillera les voyageurs éperdus - Batiweb
Le promoteur en immobilier de bureaux Silic s’est allié à la RATP pour construire « La Cathédrale ». Ce nouvel accès aux quais du RER A (station Nanterre-Préfecture) doit faciliter la vie des voyageurs. Sur son plafond vient se poser un immeuble de bureaux de huit étages monté sur ressorts.

Dans l’alignement historique de l’axe des Tuileries, les terrasses qui poussent entre la Grande Arche et la Seine invitent à redessiner le visage d’une commune de Nanterre froide et austère. L’impression d’immensité ressentie en sortant de la gare RER Nanterre-Préfecture se vérifie en visitant le quartier. Des bureaux, beaucoup, et quelques commerces et logements. Le long du Boulevard des Bouvets, la plupart des immeubles appartiennent à un promoteur-constructeur du nom de Silic. C’est lui qui, en partenariat avec la RATP, construit l'une des trois nouvelles sorties de la gare RER. De 20.000 voyageurs par jour actuellement, celle-ci passera à 30.000 quand les occupants des nouveaux immeubles arriveront.

Cette nouvelle sortie, plus proche de la préfecture, est surnommée «La Cathédrale» par ses concepteurs. Un sobriquet qu’elle doit à ses mensurations : 20x24x22 mètres pour offrir un accès facilité aux voyageurs, notamment ceux à mobilité réduite. Escaliers mécaniques, ascenseurs donnant sur les terrasses à l’air libre, tout a été pensé pour fluidifier les flux de personnes. Ce nouvel accès direct aux quais du RER A est coiffé - c’est l’originalité du projet et du partenariat Silic/RATP - d’un immeuble de bureaux, qui sera loué aux assurances AXA, comme la plupart des bâtiments Silic du quartier.

Monté sur ressorts

Pour que les occupants ne souffrent pas des vibrations du RER et de l’autoroute A14 enfouis sous eux, l’immeuble est monté sur ressorts : 46 boîtes fixées sur le toit de la gare, comprenant chacune entre 8 et 20 ressorts en fil d’acier de 36 mm. Un procédé qui permet de soutenir les 3.900 tonnes du bâtiment en suspension à 2,22 cm du plancher haut de la sortie RER. Procédé qui a déjà fait ses preuves et qui présenterait même des propriétés parasismiques intéressantes. Isolé par l’extérieur, Grand Axe 2 – c’est son nom – est recouvert de Shadow Box (Ouest Alu) : des panneaux sérigraphiés (aux motifs de circuits intégrés) qui laissent passer la lumière et permettent aux plateaux de respirer.
 

Maître d’ouvrage délégué : SOCOMIE (filiale de SILIC)
Maîtrise d’œuvre : Arte Charpentier & Gérard Simonetti-Malaspina
Constructeur : EIFFAGE
Ouvrage livré en VEFA à la RATP en juin 2009
Livraison des bureaux : septembre 2010
Derniers aménagements de la gare : début 2012
Certification HQE en phases programme et conception obtenue le 10/09/2008
Certification HQE en phase réalisation en cours.

Laurent Perrin

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet