Lancement d’un concours d’architecture pour rebâtir la flèche de Notre-Dame Architecture | 18.04.19

Partager sur :
Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé ce mercredi 17 avril le lancement d’un concours international d’architecture pour déterminer s’il faut – et comment – rebâtir la flèche de Notre-Dame. Conçue par Eugène Viollet-le-Duc en 1859, elle s’était rapidement consumée sous les regards pétrifiés des Français peu de temps après le début de l’incendie qui s’était déclaré lundi 15 avril.

Alors qu’Emmanuel Macron a affirmé son souhait de reconstruire la cathédrale Notre-Dame d’ici 5 ans après l’incendie qui s’est déclaré en début de semaine, la question s’est rapidement posée du sort de la flèche détruite par les flammes.

La toute première version de la flèche avait déjà été dégradée après la Révolution, en 1793. Viollet-le-Duc s’était donc attelé à la création d’une nouvelle en 1859. Cette dernière, construite en bois et recouverte de plomb, s’érigeait depuis lors dans le ciel à 93 mètres de hauteur.

Faut-il reconstruire une flèche pour Notre-Dame ? Comment sera-t-elle ? Ce sont ces questions qui seront étudiées grâce au concours international d’architecture lancé par Edouard Philippe ce mercredi 17 avril. Entre une reproduction à l’identique et une invention contemporaine, le débat est ouvert…
 

Reproduction à l’identique ou invention contemporaine ?


« Ce concours permettra de trancher la question de savoir s'il faut reconstruire une flèche, s'il faut reconstruire la flèche qui avait été pensée et construite par Viollet-le-Duc à l'identique, ou s'il faut doter la cathédrale d'une nouvelle flèche adaptée aux techniques et aux enjeux de notre époque », a déclaré le Premier ministre en lançant cet appel à contributions.

Le Président de la République a quant à lui déclaré que la question était « ouverte » sur la manière de reconstruire la flèche. L'Elysée a d’ailleurs indiqué qu'Emmanuel Macron souhaitait « qu'un geste architectural contemporain puisse être envisagé ». Le président n’a toutefois pas donné son avis, ni sur la façon dont reconstruire la charpente, entre bois, béton ou métal.

« Je trouve que la flèche était très belle et ce serait très dommage de ne pas la reconstruire du tout... », a estimé Jean-Marie Henriquet, descendant de Viollet-le-Duc. « Quand vous regardez la cathédrale de face, ses deux tours sont assez lourdes, c'est imposant ; et quand vous la regardez sur le côté et à l'arrière il y a quelque chose de beaucoup plus élancé, et cette flèche contribue à alléger et à élancer le bâtiment », a-t-il noté, ajoutant que « la flèche est partie intégrante » de la cathédrale. « Ne pas reconstruire de flèche, ce serait amputer la cathédrale d'un élément qui lui appartient », a-t-il conclu.

L’annonce de concours a en tout cas inspiré de nombreux internautes qui ont émis, non sans humour, leurs propositions sur les réseaux sociaux.

 

C.L (avec AFP)

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les mineurs sous protection judiciaire ont un nouveau centre d'accueil parisien

Les mineurs sous protection judiciaire ont un nouveau centre d'accueil parisien

Après 15 mois de travaux, le nouveau centre d'accueil d'urgence est enfin prêt pour les mineurs sous protection judiciaire. Situé dans la ZAC Porte des Lilas, dans le 20e arrondissement de Paris, cette maison d'accueil de l'enfance remplace l'ancien établissement du 14e arrondissement devenu trop petit. Les architectes ont imaginé une fonction par étages à ce bâtiment, ainsi que des espaces récréatifs.
Les candidatures pour les Green Solutions Awards 2019 sont ouvertes !

Les candidatures pour les Green Solutions Awards 2019 sont ouvertes !

La 7e édition des Green Solutions Awards est lancée ! Les candidats ont jusqu’au 10 juin pour soumettre leurs meilleurs projets à ce concours international qui est « la réalisation concrète de tous les discours sur la transition écologique », selon Construction21, son organisateur. L’objectif : dénicher des initiatives inspirantes et capables de lutter contre le changement climatique. Les lauréats recevront des récompenses et une belle campagne de communication sur les réseaux sociaux.
Neuf projets lauréats au Prix national de la construction bois

Neuf projets lauréats au Prix national de la construction bois

C’est une situation inouïe qui a eu lieu le 27 septembre lors de l’annonce des lauréats du Prix national de la construction bois ! Le concours a en effet récompensé neuf projets faisant la part belle à ce matériau naturel, sur les sept catégories qui étaient proposées. Cinq autres réalisations ont également été mentionnées. Les détails du palmarès.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter