Mondial du Bâtiment 2015 : J-6 pour une édition aux forts enjeux environnementaux BATIMAT 2015 | 26.10.15

Partager sur :
Du 2 au 6 novembre, le Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte accueillera le très attendu Mondial du Bâtiment. Pour la première fois, les salons Batimat, Idéobain et Interclima+Elec cohabiteront sous une même marque afin d’accélérer l’innovation et la diffusion de nouveaux savoirs dans un secteur en pleine révolution. À quelques semaines de la COP 21, l’événement s’inscrit clairement dans le champ du développement durable.
Le Mondial du Bâtiment est le rendez-vous incontournable des industriels et fabricants du bâtiment souhaitant promouvoir leurs produits, établir de nouveaux contacts commerciaux ou présenter un service innovant.

Pour cette nouvelle édition, les organisateurs du salon ont souhaité aborder des problématiques environnementales qui sont dans l’air du temps et être la vitrine de l’innovation dans un contexte de transition énergétique.

Il faut dire que la 21e Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 21) se tiendra à Paris à peine trois semaines après la fin du salon et que le bâtiment est aujourd’hui au cœur de tous les débats.

Le bâtiment, un enjeu pour la croissance verte

Le secteur du bâtiment représente 43% de la consommation totale d’énergie et il est responsable de 45% des émissions de gaz à effet de serre ; mais il est surtout le secteur au plus fort potentiel en termes d’économies d’énergie et donc de développement durable.

C’est pourquoi, bien que de nature commerciale, le Mondial du Bâtiment s’est engagé à répondre au défi de la transition énergétique en promouvant les nouvelles tendances et solutions bientôt disponibles sur le marché.

« Le mondial du Bâtiment a pour ambition d’être un lieu de business et de rencontres où l’innovation se retrouve à travers toute l’offre. Le bâtiment que les hommes habiteront demain sera plus économe et plus confortable (…) », déclare Guillaume Loizeaud, Directeur du Mondial du Bâtiment et de la division Construction de Reed Expositions.

Des trophées pour récompenser l’innovation

En septembre dernier, les Awards du Mondial du Bâtiment ont été décernés aux 32 meilleures innovations dans trois catégories : le Concours de l’Innovation, le Grand Prix Smart Home & Building, et le prix d’Architecture Durable.

Les lauréats ont su apporter des réponses concrètes aux enjeux du bâtiment durable (intelligent, économe et ergonomique) notamment au travers de technologies numériques (BIM etc.) et de produits ingénieux (solutions préfabriquées, matériaux performants).

Les innovations lauréates seront promues auprès des visiteurs grâce aux « Tours de l’innovation ». Au cœur de chaque hall, des vidéos montrant les innovations récompensées seront projetées répondant ainsi un l’un des objectifs du Mondial du Bâtiment : accélérer l’innovation.

Un salon formateur et informateur

Près de 2 600 exposants et 350 000 visiteurs (professionnels) sont attendus lors du salon. Les exposants ont été choisis en fonction des produits et services proposés qui se devaient d’être pertinents et cohérents avec la « thématique » défendue par le salon.

Au travers de 200 conférences et ateliers exposants, le salon se veut formateur et informateur. Les conférences, d’une durée de 45 minutes, promettent d’être des instances de partage et de communication entre les exposants et le public présent. Et ce n’est pas tout. Les professionnels auront l’opportunité de participer à des parcours de visites en toute autonomie ou guidés par des experts. Joseph Le Jallec, président de Batimat, a décrit l’initiative comme l’occasion de faciliter la visite des participants et de définir un « parcours optimal » pour chaque visiteur.

La COP 21, l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, les matériaux vertueux, l’économie circulaire et le BIM sont quelques-unes des thématiques qui seront évoquées lors des parcours.

Un salon à caractère international

150 pays et environ 60 délégations, majoritairement composées de décideurs, devraient s’inviter à l’événement pour y trouver des innovations et des projets dans lesquels investir.

Cette année l’Afrique est la grande invitée du salon, un continent où les conséquences du changement climatique sont lourdes. D’ailleurs, dans le cadre de la COP 21, quinze pays africains se sont d’ores et déjà engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet se serre (GES).

Pour l’heure, le Mondial du Bâtiment sera le 1e sommet Afrique-France de la construction. Un parcours dédié aux pays subsahariens sera mis en place afin de montrer les besoins du continent tandis qu’un stand présentera les projets à mettre en œuvre afin d’attirer de potentiels investisseurs.

Visite efficace avec les parcours de visite

Afin de faciliter votre visite et vous permettre de trouver rapidement les exposants qui vous intéressent, 5 parcours de visite thématiques vous sont proposés par Le Mondial du Bâtiment, en partenariat avec Batiweb :
  • COP21
  • PAC et CLIM : les solutions confort
  • Rénovation électrique : les solutions ciblées pour la rénovation
  • Les nouvelles solutions d'isolation (intérieures, extérieures) et de bardage
  • Rénovation et couverture : les solutions pour la rénovation de la toiture
  • Economie circulaire
Ces parcours seront disponibles en libre-service aux Points Information ainsi que sur le stand Batiweb
Lieu : Stand Batiweb - Hall 6 stand J16

Entreprises et artisans du bâtiment, en tant qu’abonnés à la newsletter Batiweb, vous pouvez encore demander une invitation VIP ce qui vous assurera un accueil et des services VIP sur le salon

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Mondial du Bâtiment 2015 : un premier bilan positif - Batiweb

Mondial du Bâtiment 2015 : un premier bilan positif

Guillaume Loizeaud, directeur de la division construction de Reed Exposition, et à ce titre patron opérationnel du Mondial du Bâtiment qui réunit les trois salons Batimat, Interclima+Elec et IdeoBain, a livré à la presse, quelques heures avant la fermeture du salon, les grandes tendances de l’édition 2015, qui se tenait à Villepinte pour la deuxième fois.
Le Mondial du bâtiment/Batimat, l’observatoire dynamique du bâtiment - Batiweb

Le Mondial du bâtiment/Batimat, l’observatoire dynamique du bâtiment

Salon, observatoire ou lieu de débat ? Guillaume Loizeaud, directeur de Reed Expo, accompagné de Jacques Chanut, le président de la FFB, a rappelé que le Mondial du Bâtiment (Batimat, Interclima et Ideobain) devient autant lieu d’exposition et de présentation des innovations de la filière que pôle d’observation du bâti, des modes d’habitat et de l’aménagement des villes. Pour faire cette mutation et attirer encore plus de professionnels sur le lieu physique du salon, les organisateurs déploient beaucoup de moyens. Regardons ça de plus près.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter