Action Cœur de Ville : le gouvernement plus que jamais engagé aux côtés des collectivités Collectivités territoriales | 20.03.19

Partager sur :
La seconde édition des rencontres nationales Action Cœur de Ville s’est tenue ce 19 mars à la Cité de l’architecture et du patrimoine. À cette occasion, les représentants des 222 collectivités bénéficiaires du plan gouvernemental ont été invités à participer à cette journée exceptionnelle placée sous la thématique des innovations urbaines en cœur de ville. Retour sur cet événement.

Nouvelle étape franchie pour le plan Action Cœur de Ville ! La seconde édition des rencontres nationales relatives à cette initiative était organisée ce mardi 19, visant à réunir l’ensemble des maires et présidents d’intercommunalité concernés. L’événement a notamment été marqué par la venue de Julien Denormandie, ministre en charge de la Ville et du Logement, et de Sébastien Lecornu, aux Collectivités territoriales.

En outre, la journée, qui avait pour thème les innovations urbaines en cœur de ville, a été agrémentée de tables rondes et autres ateliers visant à encourager les échanges entre élus, experts et professionnels de l’aménagement, de l’urbanisme et de l’architecture. Plusieurs témoignages ont également été partagés, dont ceux de Marc Baran, Grand prix de l’architecture, et Henri Bava, Grand prix de l’urbanisme, en présence d’Olivier Bouba-Olga, économiste, et Erik Orsenna, académicien, en tant que grands témoins.
 

Plus de 50 villes accompagnées pour lancer un appel à projet local


Surtout, la rencontre a été l’occasion d’annoncer les lauréats de la consultation nationale Action Cœur de Ville. La ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault en personne a ainsi dévoilé les 53 villes retenues pour bénéficier d’un accompagnement dans le lancement d’un appel à projet local. En complément, 30 000 euros seront attribués aux différentes collectivités « afin de couvrir tout ou partie des frais induits par une telle opération », comme l’indique le gouvernement.

Pour rappel, cette consultation, lancée en décembre dernier, avait pour ambition « de faire émerger des sites en centre-ville porteurs de projets emblématiques ». Dans ce cadre, 111 villes éligibles avaient fait parvenir leur candidature. De fait, celles qui n’ont pas été retenues se verront malgré tout proposer un accompagnement pour affiner leurs projets.

« Initialement non-prévu dans le cahier des charges, ce dispositif complémentaire illustre la formidable mobilisation des acteurs du plan Action Cœur de Ville autour de l’enjeu de la redynamisation des centres villes », conclut le ministère de la Cohésion des territoires.

F.C
Photo de Une : @Min_Territoires (Twitter)

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le ministère de la Cohésion des territoires lance l’appel à projets « Réinventons nos cœurs de ville »

Le ministère de la Cohésion des territoires lance l’appel à projets « Réinventons nos cœurs de ville »

Lancé il y a un an, le plan ‘’Action cœur de ville’’ a connu une nouvelle tournure ce 17 décembre avec le lancement de l’appel à projets ‘’Réinventons nos cœurs de ville’’. Dans ce cadre, une consultation nationale sera réalisée auprès des territoires concernés afin de « favoriser la mise en œuvre de projets urbains novateurs et ambitieux ».
Fracture territoriale : encore trop d’inégalités entre les métropoles

Fracture territoriale : encore trop d’inégalités entre les métropoles

Le cabinet Arthur Loyd, spécialiste de l’immobilier d’entreprise, a communiqué ce 13 novembre à propos de l’édition 2018 de son Baromètre de l’attractivité et du dynamisme des métropoles françaises. S’inscrivant plus que jamais dans l’actualité, après le lancement du plan « Action cœur de ville » l’année dernière, le rapport revient notamment sur la nécessité d’adapter le parc immobilier afin d’accompagner les mutations des territoires. Les détails.
« Un abondement de l’État » pour soutenir l’An 2 de la Mission Patrimoine

« Un abondement de l’État » pour soutenir l’An 2 de la Mission Patrimoine

La première édition du Loto du Patrimoine avait connu un franc succès. Au terme de cette initiative menée tambour battant par Stéphane Bern, 18 sites emblématiques ont été sélectionnés pour bénéficier d’un soutien financier visant à préserver les bâtiments concernés. Poursuivant sur cette lancée, Franck Riester, ministre de la Culture, a confirmé ce 11 mars que l’État continuerait de soutenir la Fondation du patrimoine, selon les gains du Loto associé.
Plus de 100 000 logements impactés par le Nouveau programme national de renouvellement urbain

Plus de 100 000 logements impactés par le Nouveau programme national de renouvellement urbain

Porté par l’ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine) depuis 2014, le NPNRU (Nouveau programme national de renouvellement urbain) vise une meilleure intégration des quartiers populaires à la ville, grâce à une transformation profonde des services publics et des différents espaces. Un objectif visiblement sur la bonne voie, le gouvernement faisant état de 100 000 logements et 100 écoles concernés par les divers projets de renouvellement urbain déjà validés. Les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter