Avant les travaux, la sécurité du Grand Paris est déjà bouclée Collectivités territoriales | 18.11.13

Partager sur :
Avant les travaux, la sécurité du Grand Paris est déjà bouclée Batiweb
Alors que les premiers coups de pioche ne commenceront pas avant l’année prochaine, dans le meilleur des cas, les différentes préfectures de la métropole nouent un partenariat avec la Société du Grand Paris pour en assurer la sécurité des usagers, notamment durant la phase de conception.

« Pour que le futur métro soit parmi les plus modernes du monde, il devra répondre aux exigences légitimes en matière de sûreté et de sécurité. C’est pourquoi la Société du Grand Paris place la sûreté et la sécurité des personnes et des biens et au rang de priorité à toutes les étapes de la réalisation du projet », déclare Etienne Guyot, président du directoire de la Société du Grand Paris (SGP).

Le président a signé avec Bernard Boucault, préfet de police, Jean Daubigny, préfet d’Ile-de-France, préfet de Paris, et tous les préfets des départements de la région, une convention de coopération relative à la sûreté et à la sécurité du Grand Paris Express. Objectif : garantir la sécurité et la sûreté des voyageurs et des personnels sur l’ensemble du Grand Paris Express, c’est-à-dire dans les gares mais aussi les tunnels, les bâtiments et les sites de maintenance.

Cette convention prévoit un partage régulier d’informations, au travers notamment de la mise en place de comités de pilotage fréquents ; une action en faveur de la prévention de la délinquance et des actes de malveillance, qui fera l’objet d’un comité « sécurité publique » au moins deux fois par an. Les enjeux de sécurité civile et les modalités d’intervention des services de secours seront quant à eux pris en compte au sein d’un comité « sécurité civile », réuni selon les mêmes modalités.

Partage d’information pour prévenir les risques

« La SGP fait de la sécurité des personnes et des biens une priorité de son action, en étroite collaboration avec les autorités publiques et l’ensemble de ses partenaires », note un communiqué. Elle développe ainsi en partenariat avec les préfectures de département, la préfecture de police et la préfecture de région d’Ile-de-France, une démarche de prévention des situations à risque dans les phases de conception de l’infrastructure, à l’intérieur et aux abords des infrastructures construites par la SGP. « La convention prendra fin à l’achèvement du réseau de transport automatique du Grand Paris. »

La convention prévoit un partage en amont des informations relatives aux données de la délinquance nécessaires à la réalisation des études et enquête de sûreté et de sécurité conduites par la SGP, notamment pour alimenter le Sécuriscope. « et outil informatique, création de la Société du Grand Paris, permet d'identifier préventivement les risques de sûreté générés par le programme des gares afin d’en proposer les traitements dès l’occasion de la phase de conception », précise le communiqué. « Préventivement », comme dans le film Minority Report ?

Laurent Perrin

Image credit: yuyang / 123RF Banque d'images
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Ces voix qui s’élèvent contre le Grand Paris Batiweb

Ces voix qui s’élèvent contre le Grand Paris

Une agence d’urbanisme publie un livre intitulé «Le Petit Paris» dans lequel elle pose la question de l’utilité de densifier encore une région où les conditions de vie sont loin d’être idéales : logement, transport, rapports humains... que contre-balançent difficilement l’offre culturelle et de loisir.
Une maquette numérique de Paris de 37 m2 Batiweb

Une maquette numérique de Paris de 37 m2

Une maquette numérique de 37m2, mais aussi plus de 1000 documents d’archives, photos, cartes, plans et films sont à découvrir au sein de la nouvelle exposition permanente du Pavillon de l’Arsenal qui consacre 800m2 à l’histoire, l’actualité et au devenir de la métropole parisienne.
La construction toujours dynamique en Île-de-France malgré un recul des mesures d'accompagnement Batiweb

La construction toujours dynamique en Île-de-France malgré un recul des mesures d'accompagnement

Alors que les chiffres de la construction sont en berne au premier trimestre 2018, une région fait figure d'exception par son dynamisme. Selon la préfecture locale, l'Île-de-France a en effet vu son nombre de logements autorisés en un an croître de 7,7% (contre 3,7% pour la moyenne nationale), tandis que les mises en chantier ont augmenté de 12% (contre 9,2%). Le Groupement d'intérêt économique Immostat note cependant que les mesures d'accompagnement ont baissé depuis le début de l'année.
Le Grand Paris fait un geste pour l’emploi local et l'insertion Batiweb

Le Grand Paris fait un geste pour l’emploi local et l'insertion

La Société du Grand Paris a signé vendredi 23 juin une convention avec la communauté d’agglomération Paris-Vallée de la Marne pour développer l’emploi local et l’insertion sur les chantiers qui traversent ses territoires. Une collaboration qui comprend des initiatives des collectivités locales et la mise en relation entre entreprises, PME locales et individus. Le coût est estimé à 60 000 euros par an pendant au moins 5 ans.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter