Bonnes nouvelles pour le logement social et la rénovation urbaine Collectivités territoriales | 15.12.10

Partager sur :
L'Etat limitera son prélèvement sur la trésorerie des organismes HLM à 245 millions d'euros, au lieu des 340 millions prévus à l'origine. Une nouvelle convention de près de quatre millions d'euros a par ailleurs été signée pour la période 2011-2013, qui concerne notamment le financement du logement social et la rénovation urbaine.
L'Union sociale pour l'habitat (USH), organisme central des HLM, tout en réaffirmant qu'elle s'oppose à tout prélèvement, avait affirmé le 6 décembre qu'elle souhaitait que celui-ci n'excède pas les 150 millions d'euros votés par le Sénat. Ce sont finalement 245 millions qui seront prélevés par l'Etat dans les caisses des organismes HLM, a annoncé mardi le secrétaire d'Etat au Logement Benoist Apparu. Le Sénat avait décidé, dans le cadre du projet de budget pour 2011 et contre l'avis du gouvernement, de diminuer la ponction sur les HLM de 340 millions d'euros à 150 millions d'euros, avant que la CMP parvienne à un compromis sur la somme de 245 millions.

Convention de près de 4 millions d'euros

La Caisse des dépôts (CDC) et l'Union sociale pour l'habitat (USH) ont par ailleurs signé mercredi une nouvelle convention de partenariat de près de quatre millions d'euros, pour la période 2011-2013, qui concerne notamment le financement du logement social et la rénovation urbaine.

Cette convention porte sur quatre axes principaux: le financement du logement social, la promotion du développement durable dans l'habitat et la ville, la rénovation urbaine et le rôle du logement social dans le développement. Elle prévoit notamment d'engager des actions de recherche-développement et des expérimentations dans le champ des énergies renouvelables ; la création d'emplois dans les quartiers en rénovation, ainsi que sur la formation et la qualification des acteurs. ; et l'amélioration de la formation des professionnels travaillant sur le terrain.

Laurent Perrin (source AFP)

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

« Le logement ne coûte pas à l’État, il lui rapporte »  - Batiweb

« Le logement ne coûte pas à l’État, il lui rapporte »

Dans le cadre du Grand débat national, l’Union Sociale pour l’Habitat présente « Les Hlm, une chance pour la France ». Le document revient sur le rôle des organismes de logements sociaux et démêle le vrai du faux. Le logement social est « le patrimoine de ceux qui n’en ont pas ». Le défendre, c’est penser « à son avenir », estime le mouvement Hlm.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter