Cinq ans de travaux pour reconstruire les digues Collectivités territoriales | 05.03.10

Partager sur :
Cinq ans de travaux pour reconstruire les digues Batiweb
Le plan digues annoncé par Nicolas Sarkozy, au lendemain de la tempête Xynthia qui a balayé la Vendée et la Charente-Maritime (52 morts), se traduira par des travaux et un plan de financement sur cinq ans, a affirmé Chantal Jouanno, secrétaire d'Etat à l'Ecologie.

Les travaux de ce plan digues débuteront après la remise d'un rapport sur l'état des lieux, « dans deux mois au maximum, avec des travaux et un plan de financement sur cinq ans », a affirmé Mme Jouanno à la presse, à l'issue du Conseil des ministres. Un pré-rapport doit être établi dans dix jours, a-t-elle ajouté. Dans ce laps de temps, il va être procédé à l'inspection « de l'ensemble des digues et des zones à risque », a précisé la secrétaire d'Etat à l'Ecologie à la sortie du conseil.

« On a 1350 km de digues le long des côtes, plus 800 communes sous le niveau de la mer (...) On va faire des travaux pour ces digues, augmenter la participation de l'Etat », a-t-elle également affirmé. L'enveloppe financière n'a pas encore été déterminée. Le coût de réfection des digues s'élève à un million d'euros par km, a toutefois indiqué Mme Jouanno.

La mission devra remettre ses propositions d'ici deux mois afin d'établir une proposition des réfections prioritaires à réaliser et d'un plan de financement sur cinq ans, a précisé M. Chatel qui a ajouté que le gouvernement veut « engager très rapidement un plan d'action pour éviter qu'un tel drame se reproduise ». Elle pourra proposer également des dispositifs juridiques et financiers pour « traiter le cas des immeubles existants pour lesquels une menace est importante », a-t-il ajouté.

Bruno Poulard

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le contrat de Plan État-Région bloque à Montpellier Batiweb

Le contrat de Plan État-Région bloque à Montpellier

Des travaux importants prennent du retard à Montpellier en raison de la non-signature du Contrat de Plan Etat-Région (CPER), selon la présidente de la région Carole Delga. Elle s'exprimait lors d'une conférence de presse consacrée à l'emploi dans le secteur des bâtiments et travaux publics. Une enveloppe de 800 millions d'euros sera consacrée à ce secteur dans le budget primitif 2016 voté en mai. Explications.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter