Fermer

Île-de-France : le marché de l'immobilier d'entreprise ne décélère pas

Publié le 09 avril 2018

Partager : 

Le marché francilien relatif aux bureaux est décidément toujours aussi dynamique ! Selon le Groupement d'intérêt économique Immostat, la demande a en effet progressé de 13% au premier trimestre 2018 par rapport à l'année précédente. Dans le même temps, l'offre immédiate de bureaux, elle, a chuté de 10%, créant des tensions qui se font ressentir sur le prix moyen des biens achetés. Tous les chiffres.
Île-de-France : le marché de l'immobilier d'entreprise ne décélère pas - Batiweb
La semaine dernière, Century 21 mettait en garde contre la hausse des prix immobiliers à Paris (+5,9% en un an), qui aurait de lourdes conséquences sur les ventes. Les classes moyennes seraient en effet de plus en plus nombreuses à s'installer en banlieue, entraînant un ralentissement du marché sur la capitale.

La tendance semble pourtant toute autre sur le secteur des bureaux, comme l'a révélé ce 9 avril le Groupement d'intérêt économique Immostat. D'après ce dernier, la demande ne désemplit pas en Île-de-France, atteignant les 741 800 m² pour le seul premier trimestre de l'année. Cet indicateur progresse ainsi de 13% par rapport à la même période en 2017.

Une hausse des prix généralisée

Pour autant, si la demande est soutenue, l'offre immédiate, elle, est largement en berne. Elle ne s'établit qu'à 3 159 000 m², soit 10% de moins qu'il y a un an. De quoi créer quelques tensions, et par là même une remontée des prix.

En effet, d'après Immostat, le loyer facial moyen des bureaux affiche une nette croissance sur l'année, qu'il s'agisse des biens de seconde main (364 € HT HC/m²/an, +4%) ou des locaux neufs ou restructurés (381 € HT HC/m²/an, +5%).

Sans grande surprise, le prix moyen des bureaux achetés en Île-de-France augmente lui aussi par rapport au premier trimestre 2017, atteignant les 6 530 €/m² (+9%). Que les professionnels se rassurent néanmoins : les investissements sont, eux aussi, particulièrement dynamiques. Le montant global atteint ainsi les 2,7 milliards d'euros au premier trimestre 2018, soit une hausse de 10% sur un an.

F.C
Photo de une : ©Fotolia

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.