L’art et la réalité virtuelle s’installent sur les chantiers du Grand Paris Express Collectivités territoriales | 26.04.19

Partager sur :
La société du Grand Paris a dévoilé les douze lauréats pour son appel à projets Numéri-scope. Cette opération réservée aux jeunes artistes fait la part belle à la création numérique ! Des bornes de réalité virtuelle seront implantées à proximité des chantiers des futures gares du Grand Paris Express. Accessibles au public, elles diffuseront les œuvres retenues, à mi-chemin entre deux réalités : celle du futur visage du quartier en pleine mutation et celle plus onirique de leurs créateurs.

Six créations, sur les douze sélectionnées, seront visibles par tous dès le mois de mai. Pour plonger dans la réalité virtuelle d’un quartier en pleine mutation, les passants pourront regarder à travers les lunettes des bornes Timelapse installées à proximité des chantiers du Grand Paris Express. L’appel à projets Numéri-scope, réservé aux artistes de moins de 35 ans, a souhaité « faire émerger une nouvelle génération de talents d’artistes et créateurs : Génération Express », explique la Société du Grand Paris dans son communiqué.

 

Des mini-fictions…

 

Sous la forme de vidéos à 360° de courte durée, les œuvres racontent « les transformations des quartiers, interprètent artistiquement les territoires et leurs mutations dans le cadre du nouveau métro », précise la société. Les lauréats (six duos) ont utilisé diverses techniques (animation, sound design, motion capture, scan 3D…), en partant des maquettes 3D des gares du nouveau métro, pour créer des fictions.

Pour la première phase de Numéri-scope, de mai à octobre, les bornes seront implantées à Créteil l’Echat, Bagneux, Saint-Denis Pleyel, Champigny Centre, Pont de Sèvres et à l’aéroport d’Orly. La deuxième démarrera à proximité des six autres chantiers dès octobre et jusqu’en mars 2020.

…Sensibles et poétiques

 

« Et puis il y a tout ce qui ne se voit pas, ces signaux radio, téléphone, 4G, des milliers de wagons messagers nous traversent en douceur à des kilomètre heures. Il y a quelque chose de romantique à l’idée d’une journée qui commence, elle se construit elle aussi, et son point de départ c’est toutes ces données et ces histoires qui se retrouvent entrecroisées au même endroit » …. A la gare de Créteil l’Echat, par exemple, Kaspar Ravel mêle visible et invisible, tandis qu’il y aura les vagues de lumière de Dylan Cote-Colission, à Saint-Denis Pleyel, ou un « champs contre champs » au Pont de Sèvres, par exemple. Des œuvres à découvrir jusqu’en octobre !

 

L. C.

Photo de Une : ©Société du Grand Paris

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Une marque pour identifier les bienfaits du cuivre (vidéo) - Batiweb

Une marque pour identifier les bienfaits du cuivre (vidéo)

La marque Antimicrobial CopperTM a été lancée en France à l’occasion du Salon Hôpital Expo Inter Medica (18 - 21 mai 2010). Elle identifie les surfaces et les objets tirant parti de l’action naturellement antibactérienne du cuivre. Les hôpitaux et tous les lieux fréquentés par le public sont concernés.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter