La Banque des Territoires veut initier la rénovation de 1 000 écoles en 2 ans Collectivités territoriales | 25.03.21

Partager sur :
Alors que les divers plans de relance misent sur la rénovation énergétique des bâtiments, la Banque des Territoires annonce lancer un dispositif d'accompagnement destiné aux communes du programme Action Coeur de Ville, pour les aider à rénover leurs écoles.

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan de relance de la Caisse des Dépôts, la Banque des Territoires propose aux communes faisant partie du programme Action Coeur de Ville de les accompagner dans la rénovation énergétique de leurs écoles. Son ambition : initier la rénovation de 1 000 écoles d'ici deux ans.

 

La Banque des Territoires rappelle que les écoles représentent 40 % du patrimoine des collectivités, et plus de 30 % des consommations énergétiques des bâtiments communaux. Dans ce contexte, la rénovation énergétique des bâtiments les moins bien isolés est un levier important de réduction des dépenses, mais aussi des émissions de CO2.

 

Outre les aspects économiques et écologiques, la rénovation énergétique d'un bâtiment permet également des gains en termes de confort en été comme en hiver, et de santé, avec une amélioration de la qualité de l'air, au bénéfices des élèves, des enseignants et de tout le personnel.

 

Un dispositif d'accompagnement complet

 

Dans le détail, le dispositif proposé par la Banque des Territoires vise dans un premier temps à aider les communes à établir la situation de leur patrimoine scolaire et à identifier les écoles à rénover en priorité, notamment grâce à l'outil « Mon comparateur énergétique », qui permet de comparer les dépenses énergétiques d'un bâtiment avec celles d'une commune similaire, et à des conseils en orientation énergétique du patrimoine (AMO).

 

L'accompagnement vise également à aider les communes à planifier les actions à engager : réaliser des diagnostics énergétiques, monter un plan pluriannuel d'investissement, ou encore choisir un mode de financement (prêt GPI Ambre, Edu Prêt, prêt Action Coeur de Ville...).

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le financement, premier frein à la réalisation de travaux pour les bailleurs - Batiweb

Le financement, premier frein à la réalisation de travaux pour les bailleurs

Dans un contexte où le gouvernement fait de la rénovation énergétique et la lutte contre les passoires énergétique une priorité, l'ANIL et l'ADIL ont mené une enquête pour identifier les facteurs de motivation et freins à la réalisation de travaux pour les bailleurs. Sans surprise, le financement reste le principal obstacle. Or, peu de bailleurs connaissent et ont recours aux aides disponibles.
La Banque des Territoires et la BpiFrance lancent un « Plan climat » - Batiweb

La Banque des Territoires et la BpiFrance lancent un « Plan climat »

Après la Caisse des Dépôts (CDC), la Banque des Territoires et la BpiFrance ont annoncé ce mercredi 9 septembre lancer un plan de relance commun axé sur la transition énergétique. En tout, 40 milliards d'euros seront mobilisés en faveur de la rénovation énergétique des bâtiments, de la décarbonation des entreprises industrielles, des énergies renouvelables, et des innovations vertes. Précisions.
Rénovation énergétique des copropriétés : quel est l’impact de la crise ? - Batiweb

Rénovation énergétique des copropriétés : quel est l’impact de la crise ?

Depuis le 16 mars, la crise du Covid-19 et les mesures de confinement ont créé un coup d’arrêt pour la rénovation énergétique des copropriétés. C’est le constat dressé par l’Agence parisienne du Climat, qui a interrogé plusieurs bureaux d’études et organismes, qui témoignent de l’arrêt des chantiers, de la baisse des consultations et demandes d’aide. Les Français reprendront-ils tout de même leurs projets ?
65 % des Français connaissent mal les aides à la rénovation énergétique - Batiweb

65 % des Français connaissent mal les aides à la rénovation énergétique

Du 16 au 20 mars 2020, Cofidis a réalisé une enquête en partenariat avec l'Institut CSA pour mieux comprendre le comportement des Français face à leurs projets de travaux. Ce sondage a été réalisé par questionnaire auto-administré auprès de 1 008 Français âgés de plus de 18 ans, et révèle que de nombre d'entre eux ont des envies de travaux, mais qu'ils n'ont malheureusement souvent pas assez de budget, et qu'ils connaissent mal les aides disponibles.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter