Les futures dessertes de la LGV Rhin-Rhône dévoilées

Collectivités territoriales | 01.02.10
Partager sur :
Les futures dessertes de la LGV Rhin-Rhône dévoilées - Batiweb
La SNCF et la RFF ont présenté à Besançon les gares qui seront desservies par la future LGV (Ligne à grande vitesse) Rhin-Rhône à partir de décembre 2011, date prévisionnelle de sa mise en service.
Les gares desservies sont Strasbourg, Colmar, Mulhouse, Belfort-Montbéliard, Besançon Franche-Comté TGV, Besançon Viotte, Dijon, Châlon-sur-Saône, Mâcon et Lyon. Le fonctionnement sera articulé sur quatre pôles de correspondance majeurs (Lyon, Dijon, Mulhouse, Strasbourg), des liaisons locales accélérées et de nouvelles connections au réseau européen (liaison vers Bâle Zurich, Francfort ou encore Fribourg-en-Brisgau). Dès son lancement elle proposera six liaisons TGV quotidiennes entre Strasbourg et Lyon (temps de parcours de 3h40 à 4h15), dont cinq prolongées vers Marseille et Montpellier.

Les liaisons en provenance de Paris vers la Franche-Comté, Mulhouse, Bâle et Zurich seront améliorées à hauteur de 11 aller-retour par jour pour Mulhouse, 9 pour Besançon et 8 pour Belfort-Montbéliard. Les temps de trajets diminueront ainsi de 20 minutes à 1h30 en fonction des villes. « C'est une vrai amélioration de l'offre. Nous seront plus rapides et plus nombreux en terme de train qu'à l'heure actuelle », a déclaré devant la presse Claude Liebermann, ingénieur général des Ponts, intervenant dans le dossier LGV.

A partir de décembre 2012, dès l'achèvement du raccordement court de Mulhouse, un premier TGV rapide Strasbourg-Lyon (en 3h15) sera mis en service. Parallèlement un des six TGV initiaux sera basculé en direction de Bâle et Mulhouse. En décembre 2013, un deuxième TGV rapide Strasbourg-Lyon sera mis en service, en 3h15 également. « Nous avons une clause de rendez-vous en 2015, trois ans après le lancement, pour juger et faire des aménagements en fonction du nombre de passagers », a ajouté M.Liebermann.

Les présidents des régions Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, et Alsace, André Reichardt, se sont tous deux déclarés satisfaits du compromis trouvé pour répondre à l'attente des collectivités.

Bruno Poulard (source AFP)
Redacteur
La sélection de la semaine
SEMIN 99. : CE 78 enduit joint 4H - Batiweb

SEMIN 99. : les premiers enduits engagés et certifiés Origine France Garantie.  + de 99 % de matières...


SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 Non inflammable - TENUE AU FEU B-S2-d0 - Batiweb

SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 est une résine NON INFLAMMABLE polyurée-uréthane bi-composant sans...


Plaque coupe-feu 1h et 2h GEOTEC®S (EI 60 et EI 120) - Batiweb

Les plaques GEOTEC®S, principalement composées de plâtre et de fibre de verre, sont destinées à...

Dossiers partenaires
Simplifiez-vous la RE2020 : Découvrez comment la brique isolante est un atout pour la sobriété énergétique des bâtiments - Batiweb

Le bâtiment représente 45%¹ de l'énergie consommée en France (électricité comprise) et 19% des émissions de gaz à effet …


Effondrements d'immeubles, 24h du bâtiment, conjoncture... retrouvez toutes les actualités du mois de novembre - Batiweb

Avec son nouveau rendez-vous mensuel, Batiweb Magazine revient sur les effondrements d’immeubles, les principales annonc…


Dedans-Dehors : les fenêtres et les baies BREMAUD au rythme des saisons - Batiweb

La richesse des solutions sur-mesure BREMAUD offre à chaque projet l’assurance d’un confort et d’un bien-être absolus,…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb