310 projets sélectionnés pour développer les installations photovoltaïques sur bâtiment

Développement durable | 21.09.17
Partager sur :
310 projets sélectionnés pour développer les installations photovoltaïques sur bâtiment - Batiweb
Dans le cadre de l’appel d’offres pour installations solaires du bâtiment lancé en 2016, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a dévoilé mercredi 20 septembre les 310 projets retenus pour accroître la production d’énergie solaire française (152 MW de volume). L’Occitanie, la Nouvelle-Aquitaine, et PACA font partie des régions les plus dynamiques, tandis que les Hauts-de-France, l’Île-de-France et la Bourgogne-Franche-Comté sont en bas du classement.
En juillet dernier, Nicolas Hulot annonçait les lauréats de la seconde période de l’appel d’offres photovoltaïque au sol, en mesure de fournir plus de 500 MW de puissance.

Ce mercredi, ce sont les projets retenus pour développer les installations photovoltaïques sur bâtiment qui ont été dévoilés. Au nombre de 310, ils disposeront d’un volume total de 150 MW, porté par l’implication des régions Occitanie (36 MW), Nouvelle Aquitaine (42 MW), Provence Alpes Côte d’Azur (35 MW) et Auvergne-Rhône-Alpes (23 MW).

Le prix de l’électricité toujours plus bas

En outre, le ministère de la Transition écologique et solidaire a salué la valorisation de l’électricité qui atteint un coût moyen historiquement bas à 88,4 €MWh, soit une « baisse de 12% par rapport à la première période du même appel d’offres », comme le précise le gouvernement. « Le prix moyen est de 93,4 €/MWh pour l’ensemble des projets, en baisse de 10% par rapport à la tranche précédente attribuée le 27 avril 2017. »

« Le résultat de cet appel d’offres montre de nouveau une baisse significative des coûts de l’électricité produite à partir de petites installations solaires sur les bâtiments », observe Nicolas Hulot. « C’est un point extrêmement positif pour la transition énergétique qui montre que les modèles déconcentrés et répartis au plus près des consommateurs ont un avenir réel », conclut-il.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Les lauréats du premier appel d’offres concurrentiel pour l’éolien terrestre dévoilés - Batiweb

Les lauréats du premier appel d’offres concurrentiel pour l’éolien terrestre dévoilés

Un nouvel appel d’offres éolien terrestre, divisé en 6 périodes s’étalant sur 3 ans, avait été lancé en mai dernier afin d’attribuer un total de 3 GW de puissance. Les lauréats de la première période ont justement été annoncés le mercredi 28 février par Nicolas Hulot, qui a confirmé que la France n’en était « qu’au début de la transition énergétique ».
Les centrales solaires plus compétitives que les éoliennes pour François de Rugy - Batiweb

Les centrales solaires plus compétitives que les éoliennes pour François de Rugy

16 futures installations ont été retenues dans le cadre d'un appel d'offres lancé par le gouvernement mettant en concurrence les projets solaires et éoliens. Finalement, le photovoltaïque a été largement préféré par le ministère de la Transition écologique et solidaire, renforçant par là même sa compétitivité par rapport à d'autres filières. Le point sur les lauréats.
Les coûts des énergies renouvelables passés au crible  - Batiweb

Les coûts des énergies renouvelables passés au crible

Alors que la France est en pleine transition énergétique, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a récemment publié une étude analysant les « Coûts des énergies renouvelables » sur le territoire national en 2016. Bien que le rapport note une baisse des coûts de production d’électricité renouvelable, il rapporte également que des efforts doivent encore être fournis pour confirmer cette tendance.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter