La Banque des Territoires et la BpiFrance lancent un « Plan climat » Développement durable | 10.09.20

Partager sur :
Après la Caisse des Dépôts (CDC), la Banque des Territoires et la BpiFrance ont annoncé ce mercredi 9 septembre lancer un plan de relance commun axé sur la transition énergétique. En tout, 40 milliards d'euros seront mobilisés en faveur de la rénovation énergétique des bâtiments, de la décarbonation des entreprises industrielles, des énergies renouvelables, et des innovations vertes. Précisions.

Après le plan France relance dévoilé par le gouvernement la semaine dernière, et la Caisse des Dépôts (CDC), c'est au tour de la Banque des Territoires d'annoncer son plan de relance, ou plutôt son « Plan Climat », qui prévoit de mobiliser 40 milliards d'euros sur cinq ans pour accélérer la transition énergétique des entreprises et des bâtiments, et ainsi créer un effet levier pour l'économie et l'emploi.

 

Près de 15 milliards d'euros pour la rénovation énergétique

 

Ce plan est fléché autour de trois grands axes : accélérer la transition des entreprises et des territoires, accompagner le développement des énergies renouvelables (EnR), et financer l'innovation dans les « greentechs » et les réseaux durables.

 

Concernant le premier axe, les deux partenaires mobiliseront 20 milliards d'euros pour aider les entreprises industrielles à se décarboner, à améliorer l'empreinte environnementale des bâtiments, et à développer les mobilités vertes.

 

Dans le détail, 14,9 milliards d'euros serviront à améliorer l'efficacité énergétique de 22 millions de m2 de bâtiments d'entreprises et de collectivités locales, et à rénover plus de 500 000 logements sociaux, notamment grâce aux encours du livret A. La BpiFrance déploiera de son côté une offre de crédits-bails immobiliers, et des prêts en faveur des travaux de rénovation énergétique pour améliorer l'efficacité énergétique des locaux d'entreprises.

 

La BpiFrance mobilisera également 1,5 milliard d'euros pour la décarbonation de plus de 1 300 entreprises industrielles, notamment via un dispositif de prêts « verts » sans garantie s'adressant aux PME et ETI, visant à les inciter à améliorer la performance environnementale de leur process. La Banque des Territoires mobilisera pour sa part 250 millions de fonds propres en faveur de la production d'énergies renouvelables et le recyclage des déchets au sein de groupes industriels.

 

EnR, mobilités vertes et innovation

 

3,5 milliards seront axés sur le développement des mobilités vertes, à travers le financement de 11 000 véhicules propres et 50 000 bornes de recharge. Dans cette optique, la BpiFrance proposera notamment aux entreprises de transports des conditions d'octroi de crédit-bail « matériel » avec une durée de 10 ans en cas d'achat de véhicules propres. La Banque des Territoires financera de son côté des plans de transformation des voieries des villes pour répondre aux enjeux des nouvelles mobilités comme la création de pistes cyclables.

 

La deuxième partie de ce Plan Climat visera à doubler les financements dédiés aux énergies renouvelables (hydrogène vert, biogaz...) et à contribuer à la croissance des champions dans ce domaine. Ainsi, 14,5 milliards d'euros seront déployés, notamment pour installer 8,8 GW d'énergie propre.

 

Enfin, 5 milliards d'euros serviront à financer environ 9 000 projets d'innovation dans le domaine des « greentech ».

 

C.L.

Photo de une : Adobe Stock

 

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les coûts des énergies renouvelables passés au crible  - Batiweb

Les coûts des énergies renouvelables passés au crible

Alors que la France est en pleine transition énergétique, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a récemment publié une étude analysant les « Coûts des énergies renouvelables » sur le territoire national en 2016. Bien que le rapport note une baisse des coûts de production d’électricité renouvelable, il rapporte également que des efforts doivent encore être fournis pour confirmer cette tendance.
Lancement de VIG’HY, l’observatoire de l’Hydrogène en France - Batiweb

Lancement de VIG’HY, l’observatoire de l’Hydrogène en France

En juillet dernier, à l’occasion des « Journées Hydrogène dans les Territoires », l’AFHYPAC a annoncé le lancement de VIG’HY, une plateforme en ligne visant à cartographier les projets hydrogène déployés ou en cours de déploiement en France. L’objectif de cet observatoire est également de faire connaître la filière hydrogène française et de massifier les solutions proposées.
L’ADEME propose un label pour les offres d’électricité verte - Batiweb

L’ADEME propose un label pour les offres d’électricité verte

Alors que le nombre de Français ayant souscrit a une offre d’électricité verte a plus que doublé en trois ans pour atteindre 5% de la consommation totale d’électricité en France, l’Ademe souhaite clarifier les différentes offres disponibles grâce à un label, plus transparent pour le consommateur, et espère le développement de nouvelles installations EnR en France.
Énergies renouvelables : plus d’implication de la part des citoyens et collectivités - Batiweb

Énergies renouvelables : plus d’implication de la part des citoyens et collectivités

Et si les citoyens étaient à l’origine de 15% de la production d’énergies renouvelables ? C’est ce que proposent onze ONG, qui, dans ce sens, ont demandé aux candidats à la présidentielle d’encourager les collectivités locales à devenir véritablement actrices de la transition énergétique et de la lutte contre le réchauffement climatique. Une proposition qui pourrait avoir de nombreux avantages, y compris économiques. Précisions.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter