Les bâtiments de bureaux en 1ère position des opérations certifiées

Développement durable | 23.06.15
Partager sur :
Les bâtiments de bureaux en 1ère position des opérations certifiées - Batiweb
Sur le segment de l'immobilier tertiaire, le bureau arrive en première position des opérations ayant reçues une certification environnementale sur l'année 2014, selon le dernier baromètre de la certification environnementale présenté par France GBC et Green Soluce. Mais de la certification NF HQE, BREEAM ou LEED, quelle est la plus décernée en France ? Focus sur les principaux résultats de ce baromètre.

Les certifications de travaux en construction et en rénovation ont le vent en poupe sur le segment de l'immobilier tertiaire, et plus précisément des bureaux, selon le baromètre France GBC et Green Soluce qui s'est enrichi cette année de nouveaux indicateurs pour répondre aux attentes de la filière.

« Nous avons enrichi notre Baromètre 2015 en l’ouvrant notamment à des tendances naissantes et/ou croissantes en matière d’immobilier tertiaire. Ainsi, nous nous sommes notamment intéressés à la certification en exploitation, complétant les volets construction et rénovation déjà étudiés en 2014, ou encore à la multi-certification, dynamique qui semble s’amorcer pour les bâtiments de bureaux en Île-de-France », explique Nicolas Régnier, Président-Fondateur de Green Soluce.

Ainsi, au 31 décembre 2014, 506 bâtiments de bureaux ont été certifiés, soit près de 66 % des 772 opérations tertiaires certifiées au global en construction et rénovation. Et 598 opérations sont toujours en cours de certification.

Sur le segment plus spécifique des bâtiments de bureaux, 79 % des opérations certifiées l’ont été en NF HQE (contre 17 % pour BREEAM et 4% pour LEED).

Toutefois, cette répartition évolue légèrement. « Le nombre d’opérations certifiées NF HQ tend à diminuer depuis 2012 (-14pts), en lien avec la baisse du nombre de permis de construire délivrés, alors que la certification BREEAM, apparue plus récemment sur le marché français, connaît pour sa part une augmentation sensible (+13pts) », souligne le baromètre.

On observe également que NF HQE est utilisée dans plus de 9 opérations de bureaux certifiées sur 10 en construction et dans plus de 6 sur 10 en rénovation. BREEAM est pour sa part plus utilisée en rénovation.

En Île-de-France, 11% des opérations de bureaux certifiées disposent d’une double certification (dont 72% associant NF HQE & BREEAM et 28 % NF HQE & LEED). La grande majorité (89%) est en effet mono-certifiée (dont 93 % en NF HQE, 6 % en BREEAM et 1 % en LEED).

NF HQE la plus utilisée

Toutes opérations confondues (bureaux, commerces, plateformes logistiques), la certification française Haute Qualité Environnementale prédomine le marché en France où elle représente 86 % des opérations certifiées, suivie par BREEAM (11 %) et LEED (3 %).

Plus précisément, pour chacune des certifications (NF HQE, BREEAM, LEED), les bâtiments de bureaux arrivent en première position des opérations certifiées (68 % des opérations certifiées NF HQE, 52 % pour LEED comme pour BREEAM). Suivent les bâtiments d’enseignement pour NF HQE (12 % des opérations ainsi certifiées) et les bâtiments de commerces pour LEED (25 %) et BREEAM (20 %).

Homogénéité des certifications en exploitation

En exploitation, les certifications ont une répartition plus homogène dans les différentes secteurs. 402 opérations disposaient d’une certification en exploitation (HQE Exploitation, BREEAM-In-Use et LEED-EB)

51 % d’opérations tertiaires sont certifiées HQE Exploitation contre 48 % BREEAM-In-Use, et pour le bureau exclusivement, 61 % sont HQE Exploitation et 38 % BREEAM-In-Use.

De la phase travaux à celle de l’exploitation, l' « engagement qualité (...) se poursuit » selon le Baromètre. Sur les 402 opérations certifiées en exploitation, 147 possédaient déjà en amont une certification en construction ou en rénovation, soit plus de 36 %.

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Quelles différences entre les certifications BREEAM, LEED et HQE ? - Batiweb

Quelles différences entre les certifications BREEAM, LEED et HQE ?

En collaboration avec Alto Ingénierie, France GBC publie une étude comparative sur les certifications environnementales internationales pour la conception et la construction des bâtiments non résidentiels. L'occasion de positionner la certification HQE, dernier arrivé sur la scène internationale, par rapport à des certifications comme LEED et BREEAM. Détails.
Certification environnementale : toujours plus de bâtiments certifiés en Europe - Batiweb

Certification environnementale : toujours plus de bâtiments certifiés en Europe

Dans la dernière édition de son baromètre consacré à la certification environnementale des bâtiments tertiaires en Europe, Green Soluce revient sur les chiffres 2019, qui placent cette année encore la France parmi les trois pays européens les plus dynamiques, aux côtés du Royaume-Uni et de l'Allemagne. Le cabinet note également l'émergence de certifications qui mettent la biodiversité, la santé et le bien-être au cœur des projets.
Atrium Gerland, WICONA au coeur d’un projet tertiaire unique à Lyon - Batiweb

Atrium Gerland, WICONA au coeur d’un projet tertiaire unique à Lyon

L’Atrium incarne la volonté de créer à la fois un immeuble tertiaire de qualité dans un quartier en devenir et un outil de travail contemporain, durable et soucieux de la qualité de vie des usagers : son concept architectural fort se double d’une approche fonctionnelle. Le bâtiment à base carrée est doté d’un atrium central sous verrière de 17 x 10 m et habillé d’une robe de métal déployée à 1,50 m des façades. « Au-delà de la certification PEQA NF-bâtiment tertiaire (performance énergétique de 50 % inférieure à la RT 2005, Cep 72,73 kwhep/m2.an), l’idée était d’offrir des solutions innovantes et pertinentes », résument Nicolas Simian et Patrick Miton, architectes du cabinet Soho Aurea. Façades et verrière contribuent notablement à ce projet et à son label. Les menuiseries extérieures et intérieures Wicona y conjuguent qualités thermiques, acoustiques et clair de jour.