Socotec et Cycle Up unis en faveur de l’économie circulaire dans le bâtiment Développement durable | 09.06.21

Partager sur :
Le groupe Socotec et la plateforme Cycle Up annoncent dresser un partenariat en faveur de l'économie circulaire dans les projets de construction et de déconstruction. Ce partenariat s'appuiera notamment sur le label Ecocycle, lancé par Socotec, et sur la nouvelle application DIAG IT de Cycle Up, orientant les acteurs du bâtiment vers le réemploi des matériaux. Explications.

403 000 entreprises, 380 000 artisans et 148 milliards d’euros de revenus : selon les chiffres 2020 de la FFB sur le secteur, le bâtiment représente la moitié de la filière industrielle française. Mais derrière cette activité fructueuse se cache l’utilisation de ressources humaines, matérielles et énergétiques potentiellement néfastes pour l’environnement.

Selon les chiffres mentionnés dans un communiqué de Socotec et Cycle Up, 44 % des consommations d’énergie proviendraient des projets de construction, donc bien devant les transports (31,3 %). La réalisation d’ouvrages causerait également l’émission de 123 millions de tonnes de CO2, soit un quart des émissions nationales et de 46 millions de tonnes de déchets, dont en majeure partie à cause de la démolition (49 %), puis de la réhabilitation (38 %) et la construction neuve (13 %).


Afin de réduire cet impact environnemental, la France avait déjà placé en premier les déchets du BTP dans son dernier Plan National de Prévention des Déchets (PNPD). Élaboré entre 2014 et 2020, ce document répond aux objectifs de la directive-cadre européenne sur les déchets, obligeant chaque État membre de l’Union Européenne à s’impliquer dans cette démarche. A l’échelle nationale, des nombreuses missions ont pu se dessiner telles que la sensibilisation à destination des maîtres d’ouvrages, la création d’une charte d’engagement volontaire des secteurs d’activité, le développement du réemploi des matériaux du secteur du BTP ou bien la réalisation d’un bilan de la règlementation relative aux diagnostics de démolition et son évolution…


Un partenariat pour freiner l’impact environnemental des projets de construction


Via son label Ecocyle, Socotec s’allie avec Cycle Up dans un partenariat visant à atteindre l’objectif bas carbone des projets de construction, de rénovation et de déconstruction. Cela se traduirait par un accompagnement des promoteurs, constructeurs, décideurs publics ou privés, maîtres d’ouvrages, urbanistes, investisseurs et autres clients de Socotec, concentré en plusieurs missions. 


D’abord, la réalisation sur l’application de Cycle Up, DIAG IT, d’un diagnostic des ressources évaluées par Socotec auprès de ces acteurs. Une mesure qui permettrait de déterminer le volume, la qualité ainsi que la composition des ressources pour leur réemploi. A partir de ces données, les deux entreprises partenaires établiront une meilleure répartition des éléments de construction et de déconstruction vers les filières de réemploi locale, via la plateforme de Cycle Up. Destiné aux foncières, promoteurs, opérateurs privés et publics, l’interface permet de suivre 10 millions m2 de projets impliqués dans l’économie circulaire. 


Cycle Up tend à prolonger les objectifs des entreprises dans cette ambition environnementale grâce au nouvel outil DIAG IT. « Il permet aux acteurs du bâtiment un accompagnement dans la transition du diagnostic déchets en diagnostic ressources, étape obligatoire depuis la promulgation de la loi AGEC (économie circulaire) en février 2020 et son entrée en vigueur début 2021. Il répond également aux besoins du terrain en rendant le diagnostic ressources simple et structuré, tout en favorisant la connaissance des gisements, les filières de réemploi et la réutilisation de matériaux de construction », explique Sébastien Duprat, directeur général de Cycle Up.


 L’intervention de Cycle Up, liée à l'expertise de Socotec, donnera ainsi naissance à des projets de construction et déconstruction durables.


Ces derniers pourront se voir décerner le label Ecocycle, mis en place par le groupe Socotec afin récompenser les « clients promoteurs, investisseurs et maîtres d’ouvrage soucieux de créer de nouvelles ambitions durables au cœur de leur projet afin d’agir concrètement pour une société bas carbone et mesurer leur impact environnemental à chaque projet », souligne Minh-Trong Nguyen directeur général de Socotec Immobilier Durable. « Obtenir le label Ecocycle et utiliser la plateforme de réemploi de matériaux de Cycle Up sont des actions concrètes et visibles pour tout acteur du Bâtiment sur sa démarche dedDéveloppement durable », ajoute-il.


Virginie Kroun

Photo de Une : Adobe Stock
 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Cycle Up lance sa plateforme numérique dédiée au réemploi des matériaux du BTP - Batiweb

Cycle Up lance sa plateforme numérique dédiée au réemploi des matériaux du BTP

Il n'aura fallu que quelques mois à Icade et Egis pour donner une dimension plus concrète à Cycle Up, société que les deux entreprises ont co-créé. Cette nouvelle entité, consacrée au réemploi des matériaux de construction, a en effet annoncé ce 8 mars le lancement de sa plateforme numérique. Présentée comme une place de marché en ligne, elle permettra aux acteurs du bâtiment et de l'immobilier d'accéder plus facilement à des produits issus de la déconstruction et pouvant se voir offrir une seconde vie.
Le projet GeoBaPa identifie les opportunités de réemploi des terres excavées - Batiweb

Le projet GeoBaPa identifie les opportunités de réemploi des terres excavées

Le projet GeoBaPa est né d’une volonté de réduire le volume de terres excavées, qui sont éliminées puis conduites vers des centres de stockage de déchets alors que ces dernières pourraient, en réalité, être ré-utilisées. Finalisé en 2021 à l’issue de 4 ans de travail, le projet mené par le groupement lsoltracing, BG Ingénieurs Conseils, Geovariances, le BRGM et Esiris, a permis de caractériser la qualité chimique habituelle des fonds pédogéochimique des régions Ile-de-France et Normandie. Ainsi, le projet révèle que 50% des terres excavées normandes et franciliennes seraient réutilisables. Explications.
« Plan économie circulaire » de Paris : une place centrale pour le BTP - Batiweb

« Plan économie circulaire » de Paris : une place centrale pour le BTP

La Ville de Paris a présenté ce lundi 3 son « Plan économie circulaire », fraîchement adopté. Mis en place par les adjoints à la maire Antoinette Guhl et Mao Peninou, ce dernier s’organise autour de quinze actions concrètes qui s’étaleront sur les trois années à venir. Parmi les thématiques abordées, l’aménagement et la construction tiennent une place de choix, s’imposant comme une véritable priorité pour la municipalité.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter