Le solaire, nouvelle énergie pour la climatisation Droit social | 09.07.13

Partager sur :
Le solaire, nouvelle énergie pour la climatisation
Longtemps restée confidentielle, la climatisation solaire compte pourtant plus de 10 ans d’existence. Depuis quelques années, elle suscite toutefois un intérêt grandissant avec une hausse du nombre d’installations. Participant à la protection de l’environnement, cet équipement utilisé pour assurer la fraîcheur des pièces où il est installé est aussi particulièrement économique dans son fonctionnement.

La climatisation grâce au soleil

L'idée peut paraître surprenante. Pourtant, le soleil peut aussi devenir un élément de choix en matière de climatisation. Cette solution vient apporter une nouvelle réponse sur ce marché en pleine expansion, jusque-là dominé par des installations au coût de fonctionnement élevé, tout en présentant un taux de rejet de gaz à effet de serre important.

Avec une demande de plus en plus conséquente, l'énergie solaire se développe donc progressivement. Plusieurs équipements sont aujourd'hui proposés, tant en thermique qu'en photovoltaïque. Cette dernière, qui est aussi la moins souvent installée, utilise simplement l'énergie qu'elle produit, transformée en électricité, pour alimenter un climatiseur classique.

Plus développée, la climatisation thermique est, elle, employée avec d'autres appareils, notamment les machines à sorption. Celles-ci, les plus fréquemment mises en place, utilisent l'énergie solaire pour leur fonctionnement, afin de refroidir le circuit d'eau. Un autre type d'appareil est actuellement en plein développement, le système DEC. Celui-ci refroidit directement l'air utilisé pour rafraîchir les pièces.


Les avantages de la climatisation solaire

Ces nouvelles installations en climatisation solaire multiplient les avantages. Leur première qualité concerne leur durée de vie. En effet, les dernières estimations la donnent à 25 ans, tandis que les appareils traditionnels ont une durée variant entre 10 et 15 ans. La consommation électrique est, elle, 20 fois moins élevée, tout en ne produisant aucun gaz à effet de serre. C'est également un équipement qui ne souffre pas de la chaleur. Mieux, plus le soleil est présent et plus son efficacité est importante en fournissant une grande quantité d'énergie.

Derrière ses bons points, un frein apparaît toutefois, celui du coût. La facture de pose est en effet en moyenne 3 fois plus élevée que pour une climatisation traditionnelle. Il faut également prévoir une surface plus importante pour les capteurs, fonction de la superficie à climatiser

Parmi les évolutions envisagées figure déjà son association avec les solutions de chauffage existantes, permettant alors l'installation d'appareils climatiseurs réversibles pour un fonctionnement tout au long de l'année. De quoi contribuer à leur développement dans les prochaines années.


Retrouvez l’actualité Constructions et BTP par les spécialiste ETI Construction, Solutions techniques et réglementations du bâtiment.
Plus d’information sur : La climatisation solaire, solution d'avenir ?

 


Demandez votre documentation
 
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Des menuiseries en triple vitrage dans la maison

Des menuiseries en triple vitrage dans la maison

Les vitrages offrent aujourd’hui différentes solutions de protection de l’habitat. Ainsi, en quelques années, le double vitrage est devenu la norme, venant remplacer les menuiseries en simple vitrage. Une nouvelle évolution apparaît depuis peu : l’installation de triple vitrage. Celui-ci permet d’obtenir de meilleurs résultats en isolation pour accentuer la performance énergétique.
Une solution écologique : le bois rétifié

Une solution écologique : le bois rétifié

Très présent dans le secteur de la construction, le bois en est aujourd’hui l’un des éléments primordiaux. L’idée émergente est désormais de le rendre toujours plus performant. Les recherches se multiplient depuis ces dernières années avec, parmi elles, la mise au point du bois rétifié. Celui-ci présente une plus grande résistance, parfaitement adapté pour une utilisation dans les pièces humides et en extérieur.
Les algues, nouveaux éléments de base des peintures

Les algues, nouveaux éléments de base des peintures

Les peintures décoratives ont vu, depuis quelques années, leur réglementation évoluer pour obtenir la diminution des solvants dans leur fabrication. L’objectif est ainsi de limiter leur impact sur l’environnement intérieur des habitats. Fabricant en peintures, Félor propose désormais une gamme 100 % écologique avec une composition à base d’algues.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter