Economie circulaire : l’Alliance HQE-GBC lance un appel à test Eco-construction | 16.01.19

Partager sur :
Un an après le cadre de définition de l’économie circulaire, l’Alliance HQE-GBC, association qui représente le secteur des bâtiments, aménagements et infrastructures durables, lance un test HQE Performance Economie Circulaire, qui propose d’évaluer l’impact des actions réalisées en termes d’économie circulaire à travers des indicateurs clés. Tous les bâtiments peuvent être inscrits.
L’Alliance HQE-GCB invite les porteurs de projets à participer à l’appel à test évaluant les performances en termes d’économie circulaire. Parmi les indicateurs évalués : l’analyse du cycle de vie (ACV) ou encore l’analyse des flux de matières (MFA).

« L’économie circulaire est un nouveau paradigme qui nécessite de réinterroger les pratiques pour plus de synergie territoriale, plus de sobriété, plus de pérennité, moins de déchets… Ces 15 leviers font écho à de nombreuses exigences HQE et viennent les renforcer. Pour l’association, l’économie circulaire est un tremplin pour construire, rénover et exploiter des bâtiments durables pour tous », explique Anne-Sophie Perrissin-Fabert, directrice de l’Alliance HQE-GCB.

D’un schéma linéaire à circulaire

Alors qu’actuellement le seul indicateur considéré est le carbone, l’expérimentation E+C- propose de s’intéresser à l’analyse du cycle de vie (ACV), une méthode multicritères qui prend en compte des informations utiles comme les déchets, ou encore l’épuisement des ressources.

Autre indicateur : l’analyse des flux de matières. Le système de production, actuellement basé sur un schéma linéaire d’utilisation des ressources (extraction des matières premières, production, consommation, déchets) et qui engendre des impacts sur l’environnement (émission de polluants, raréfaction des ressources, utilisation excessive de matières), peut faire l’objet d’une transition vers une économie plus circulaire. Une transition qui ne peut se faire qu’en ayant une connaissance des flux de matières, estime l’association.

« L’analyse des flux de matières (MFA) vise à représenter schématiquement les flux de matières en reposant sur le principe de conservation de la matière développé par Lavoisier, d’entrée et de sortie avec une somme des ressources entrantes égale à la somme des ressources sortantes. C’est une méthode classiquement utilisée pour les études de métabolisme urbain ou d’écologie industrielle territoriale », explique l’Alliance HQE-GBC.

Modalités d’inscription et accompagnement

Qu’ils soient neufs ou rénovés, résidentiels ou tertiaires, avec ou sans ambitions environnementales, et certifiés ou non, tous les bâtiments peuvent être inscrits pour ce test, dont les inscriptions se clôturent le 1er mars. Une trentaine de projets seront ainsi retenus.

Le principe du test : réaliser l’analyse du cycle de vie (ACV) du bâtiment avec les règles d’application de l’expérimentation E+C-, ou encore réaliser un focus sur les déchets de chantier (en option), puis analyser les résultats sortis de l’outil MFA en cas de sélection.

Les critères de sélection des projets pour l’analyse des flux du bâtiment (MFA) seront les suivants :

-ACV la plus complète possible, utilisant le plus possible de données spécifiques et argumentées
-Représentativité des typologies et de leur localisation
-Priorité à ceux qui réaliseront le focus sur les déchets de chantier

Les testeurs bénéficieront d’un soutien technique et seront mis en réseau grâce à un forum de discussion et des réunions d’accompagnement. Des outils en ligne seront également mis à disposition pour l’évaluation des profils d’économie circulaire de Cerqual et Certivéa, et des méthodes clés (règles E+C- et addendum E+C- pour la rénovation).

L’association annonce que les opérations participantes pourront être valorisées dans ses communications ainsi que celles de ses partenaires, en concertation avec leurs porteurs. Elles recevront également une attestation d’opération pilote HQE Performance. Les structures membres de l’association pourront également bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60%.

C.L.
Photo de Une : ©Alliance HQE-GCB
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Rénovation : l’Analyse du cycle de vie au cœur d’un test taille réelle

Rénovation : l’Analyse du cycle de vie au cœur d’un test taille réelle

L’Alliance HQE-GBC a présenté ce 11 février les résultats d’un test lancé en 2017. Cette initiative visait à évaluer une méthode ACV (Analyse du cycle de vie) appliquée aux bâtiments réhabilités afin de mettre en évidence les actions à mener pour réaliser une rénovation à faible impact environnemental. Tour d’horizon des principaux enseignements de cette expérimentation grandeur nature.
Empreinte carbone : les 10 promoteurs immobiliers les plus vertueux dévoilés

Empreinte carbone : les 10 promoteurs immobiliers les plus vertueux dévoilés

L’association BBCA, engagée pour diminuer l’impact carbone des bâtiments, a lancé la première édition du top 10 des promoteurs immobiliers français engagés dans une démarche bas carbone. Elle a dévoilé, ce lundi 9 septembre, le nom des dix promoteurs immobiliers les plus vertueux dans ce domaine. En tête du classement : Nexity, Woodeum-WO2, ou encore Bouygues.
Le SNBPE lance le concours « Bâtiment Durable E+C- 2018 »

Le SNBPE lance le concours « Bâtiment Durable E+C- 2018 »

Le Syndicat national du béton prêt à l’emploi (SNBPE) annonce le lancement du concours « Bâtiment Durable E+C- 2018 » dont l’objectif est de mettre en lumière des ouvrages en béton qui répondent aux exigences de l’expérimentation E+C-. A travers cette initiative, le SNBPE confirme son engagement en faveur du déploiement de solutions à faible empreinte carbone.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter