Le Serce vulgarise le décret tertiaire Eco-construction | 12.02.20

Partager sur :
Le Serce vulgarise le décret tertiaire Batiweb
Le SERCE, qui représente les entreprises de la transition énergétique et numérique, explique au travers de 4 vidéos les solutions présentées par le décret publié en juillet 2019 sur la rénovation des bâtiments du secteur tertiaire.

Dans la continuité de la Loi Grenelle II de 2010, puis de la loi Elan de 2018, le décret tertiaire, vient fixer les objectifs à atteindre en termes de rénovation énergétique.

 

Au travers de 4 vidéos, le Serce présente le décret Tertiaire dans ses grandes lignes : ses objectifs, la typologie des bâtiments concernés, le dispositif de sanction mis en place… Il évoque aussi les leviers d’actions proposés par les entreprises adhérentes dont l’accompagnement permet d’envisager des solutions de financement.  

 

Le décret tertiaire : quèsaco ?

 

C’est le premier sujet abordé par l’une des vidéos du Serce publiée sur Youtube. Le décret tertiaire est présenté comme un aboutissement « on passe enfin à l’action ». Ce décret impose des réductions de consommation d’énergie augmentant tous les dix ans (-40 % en 2030, -50 % en 2040, -60 % en 2050). Ces économies d’énergie sont calculées sur la base de consommation d’une année pleine à compter de 2010. Ce décret permet également la distribution de sanctions administratives et financières en cas de non-respect des objectifs fixés.

 

A chaque bâtiment sa solution de rénovation

 

La rénovation énergétique des bâtiments peut être envisagée à plusieurs niveaux plus ou moins complexes à réaliser :

 

  • Une rénovation de l’enveloppe du bâtiment ou de l’isolation ;
  • Un remplacement des systèmes énergétiques par des énergies vertes ;
  • Optimiser le fonctionnement des équipements déjà existants.

 

Ces travaux s’avèrent souvent coûteux mais permettent de réduire la dépense énergétique, et donc la facture des entreprises, en optimisant les performances du bâtiment. Dans sa vidéo « L’efficacité énergétique et les entreprises du Serce », l’organisation explique que « dans les trois cas (de types de travaux NDLR) de vraies économies peuvent être obtenues » sur les factures : « jusqu’à 30% avec un meilleur pilotage des installations, 45% grâce au remplacement des systèmes énergétiques, et 70% à 80% via l’engagement de travaux ».

 

Les entreprises du Serce, grâce à leur expérience dans le domaine de l’éfficacité énergétique, sont à même d’accompagner les maîtres d’ouvrage du secteur tertiaire, de la conception à la maintenance, en passant par la réalisation et l’exploitation de leur projet de rénovation.

 

Le Contrat de performance énergétique

 

Le CPE (Contrat de Performance Énergétique) est présenté sur deux vidéos des quatre proposées par le Serce. Il s’agit d’un contrat de travaux de services avec un engagement de résultats sur la durée en matière de réduction des consommations énergétiques.

 

Le principe de fonctionnement et les différents types de CPE sont tour à tour expliqués au travers de ces vidéos (à visionner ici) avec l’aide d’exemples concrets. 

 

J.B

Photo de une ©Adobe Stock

 

 

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Vers un régime simplifié des travaux aux abords de monuments protégés Batiweb

Vers un régime simplifié des travaux aux abords de monuments protégés

Alors qu'était examiné ce mardi au Sénat, le projet de loi sur la simplification de la vie des entreprises, un décret portant simplification du régime des travaux sur les immeubles adossés aux monuments historiques a été publié pour entrer en vigueur le 5 novembre. Ce dernier introduit un mécanisme de péremption des autorisations de travaux délivrées au titre du code du patrimoine et modifie l’instruction des procédures de création et de modification des périmètres de protection.
Le bâtiment s’allie contre le démarchage téléphonique abusif Batiweb

Le bâtiment s’allie contre le démarchage téléphonique abusif

Les deux principales fédérations du secteur du bâtiment et trois organismes de qualifications ont publié un communiqué commun ce mardi 21 janvier pour réclamer l’interdiction du démarchage téléphonique abusif afin de lutter contre l’éco-délinquance et les arnaques à la rénovation énergétique qui décrédibilisent l’ensemble du secteur.
Soprema lance son offre de formations avec la Sopracademy Batiweb

Soprema lance son offre de formations avec la Sopracademy

Soprema, leader mondial de l’étanchéité, de l’isolation et de la protection des bâtiments, mais aussi organisme de formation agréé depuis 1976, lance la Sopracademy – une offre de formations sur-mesure. Les inscriptions sont ouvertes à tous les clients - entreprise, distributeur ou particulier - et accessibles en ligne depuis la rubrique « Formation » du site.
Accessibilité : Lib’Accès, un accompagnement de A à Z pour la conformité des ERP Batiweb

Accessibilité : Lib’Accès, un accompagnement de A à Z pour la conformité des ERP

Lib’Accès conseille, propose, et met en œuvre des aménagements sur-mesure pour rendre accessible les bâtiments aux personnes à mobilité réduite. L’entreprise intervient auprès des particuliers, mais aussi auprès des établissements recevant du public (ERP) pour mise en conformité avec la loi de 2005 concernant l’égalité pour tous. Le point sur tous les services proposés par l’entreprise avec Chiara Cerri, sa responsable.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter