Logement : l'isolation, la sécurité et la ventilation préoccupent les Français Eco-construction | 21.05.14

Partager sur :
L'enquête* Ipsos réalisée pour l'association de certification Qualitel avait pour but de mieux cerner les exigences, les attentes et les intentions des Français par rapport à leur logement. Plusieurs critères ont été étudiés : leur satisfaction vis-à-vis de leur logement, les actions pour l'entretenir et en améliorer la qualité, l'information dont ils disposent ainsi que leur intérêt pour les nouvelles tendances qui émergent au sein de l'habitat.

Avec une note de 7,3 sur 10, le logement des Français semble satisfaire leurs exigences en 2014. Du moins, pour certains d'entre eux.

Dans le détail, il apparaît que les propriétaires de leur logement, les occupants de maisons et les retraités vivant dans une agglomération de 2 000 à 20 000 habitants, ou dans un logement construit après 2008 sont plus satisfaits que les autres. Les locataires et les employés, occupant des appartements ou des logements construits entre 1900 et 1980, dans l'agglomération parisienne ont tendance à donner une note de satisfaction plus basse.

En tête des critères considérés comme indispensables lors du choix de leur logement : l'isolation vis à vis du froid et de la chaleur (76 %), la sécurité incendie et au risque électrique (72 %) ainsi qu'une bonne ventilation et une bonne isolation vis-à vis-de l'humidité (71 %). Pourtant, sur ces trois critères, la ventilation et l'isolation thermique sont désignés, avec l'isolation acoustique, comme les axes d'amélioration principaux pour augmenter la satisfaction des Français.

L'aménagement intérieur : la priorité des Français...

Selon cette enquête, les Français sont fortement impliqués dans l'entretien et l'amélioration de leur logement : suivi de la consommation d'énergie (84 %) et bricolage (78 %) en tête. Ils sont majoritairement vigilants sur l'aération de leur logement mais ne font pas réellement attention au bruit qu'ils font et qui peut gêner les voisins.

Si l'amélioration de l'isolation et de la ventilation du logement contribueraient fortement à augmenter la satisfaction des occupants, il n'arrive qu'en seconde place des travaux que les Français souhaiteraient effectuer (30 %). Le ré-agencement et l'amélioration de l'aménagement intérieur arrive en tête (35%). 

Mais pas pour tout de suite

Paradoxalement, seulement 21 % des personnes interrogées envisagent d'effectuer ces travaux de ré-agencement et d'aménagement intérieur dans l'année ou dans les deux années à venir ; et 14 % pour l'isolation. « Le fait que l'isolation et le réaménagement arrivent presque au même niveau d'intention de travaux conforte dans l'idée qu'un projet de rénovation thermqieu doit s'intégrer à un projet plus global d'amélioration de son logement », commente Antoine Desbarrières, directeur de Qualitel.
 


Plus d'un tiers des Français voudrait changer de logement dans les trois ans à venir, avant tout pour un logement plus grand ou pour accéder à la propriété ou plus surprenant, pour un logement moins bruyant. Il s'agit principalement de locataires en appartement du secteur privé et de locataires de maison.

Le problème d'offre et de demande de logement étant pregnant, suroutt dans les grandes villes, les particuliers ont tendance à faire plus de compromis et à « habiter autrement ». Deux Français sur trois se disent intéressés par les nouveaux services ou les espaces mutualisés au sein de leur résidences ou de leur lotissement. Par exemple, les vélos en libre-service (34%), un atelier bricolage partagé (32 %) ou encore une salle partagée pour des réunions, des fêtes ou encore des ateliers (30%). Cet intérêt se vérifie notamment auprès des 25-34 ans, des Franciliens et des occupants de logements de moins de 60 m2.

Les Français veulent plus d'informations

Si les Français s'estiment en grande majorité bien informés sur les manières d'entretenir la qualité de logement, ils souhaitent en savoir davantage encore. Le label de qualité certifié par un organisme indépendant reste d'ailleurs un repère important pour un Français sur deux.

A l'aube de l'entrée en vigueur de l'éco-conditionnalité, et dans la perspective de répondre à l'objectif du gouverment de construire 500 000 logements et d'en rénover 500 000 par an d'ici 2017, sur les critères de la RT 2012,« il reste encore beaucoup à faire pour déclencher la décision de rénovation chez le particulier. Les réponses aux défis de demain sont politiques et économiques car les techniques de construction, elles, sont déjà là », conclut Raphaël Slama, président de l'association Qualitel pour la qualité du logement.

* L'enquête a été réalisée auprès de 1000 personnes constituant un échantillon représentatifs de la population française âgées de 18 à 75 ans, construit selon la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille, région et catégorie d'agglomération). L'enquête a été réalisée par Internet du vendredi 25 avril au mercredi 30 avril 2014, via un questionnaire auto-administré auprès d'individus issus de l'Access panel propriétaire d'Ipsos.

Claire Thibault
© jackfrog - Fotolia.com

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Nouveau label Promotelec : quels critères pour l'habitat neuf de 2020

Nouveau label Promotelec : quels critères pour l'habitat neuf de 2020

L'association Promotelec vient de lancer un nouveau label Habitat Neuf pour répondre aux exigences du logement de 2020. En plus du respect des règlementations actuelles, de l'utilisation de matériaux et matériels certifiés, et d'un niveau de performance supérieur à la RT 2012, ce label nouvelle génération intègre désormais deux mentions optionnelles : l'adaptation du logement à chacun et le respect de l'environnement.
Les habitants des petites communes sont les plus satisfaits de leur logement

Les habitants des petites communes sont les plus satisfaits de leur logement

Ce mardi 8 octobre avait lieu la présentation du troisième baromètre Qualitel/Ipsos. Cette année, le thème de la qualité du logement dans l’attractivité des territoires a été retenu. 80 questions ont été posées à 4850 personnes âgées de plus de 18 ans. Elles ont évaluées leur logement en fonction de nombreux critères et ont été interrogées sur leurs aspirations. Il en ressort que les habitants des communes de moins de 2000 habitants sont bien plus satisfaits et attachés à leur logement que les franciliens.
Rockplus, la nouvelle gamme d’isolants par Rockwool

Rockplus, la nouvelle gamme d’isolants par Rockwool

Rockwool a lancé, en novembre dernier, une nouvelle gamme d’isolants intitulée Rockplus, qui présente de nouvelles performances thermiques et acoustiques, ainsi qu’un meilleur confort de pose. L’occasion de faire le point sur le marché de la rénovation thermique et sur ces nouveaux produits innovants avec Matthieu Biens, directeur marketing et développement de Rockwool.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter