Une maison labellisée Passivhaus isolée par Knauf Insulation Eco-construction | 12.12.16

Partager sur :
Alors que de plus en plus de bâtiments se voient certifiés Effinergie, les logements labellisés Passivhaus, eux, se font plus rares en France. Pourtant, Bole-Richard Constructions Bois a récemment livré la première maison reconnue Passivhaus de Franche-Comté, soulignant ainsi les résistances thermiques de l’habitat. Pour ce faire, le constructeur a fait appel à Knauf Insulation afin que l’isolation choisie réponde aux critères du référentiel. Tous les détails.
Porté par La Maison Passive France au niveau national, Passivhaus est un label allemand soulignant la performance énergétique d’un bâtiment. Il récompense ainsi les faibles besoins en chauffage d’un logement (moins de 15 kWh/m2/an), une consommation d’énergie primaire particulièrement basse (inférieure à 120 kWh/m2/and), et l’étanchéité à l’air de l’habitat.

Bien qu’encore assez inédite en France, la certification vient d’être attribué à une maison située en Franche Comté, bâtie par Bole-Richard Constructions Bois. Afin de répondre aux critères thermiques correspondant au label Passivhaus, le constructeur a choisi deux laines de verre obtenues grâce au procédé Ecose Technology mis en place par Knauf Insulation.

Une isolation thermique de haute qualité

Ce sont ainsi les laines minérales KI Fit 032 et KI Fit 035 qui oint été utilisé afin d’optimiser les performance d’isolation thermique de la maison. La KI Fit 035 a ainsi été disposée en toiture, d’une part, « à raison de 240 mm de laine de verre […] entre chevrons et 100 mm sous chevrons », et d’autre part, « dans les murs à ossature bois entre les montants d’ossature à raison de 240 mm d’isolant », comme l’indique Knauf Insulation.

La KI Fit 032, quant à elle, a été appliquée « en isolation intérieure avec une épaisseur de 60 mm ». Un procédé particulièrement efficace, les performances d’isolation thermique étant de 0,113 W/m2.K pour les murs et 0,096 W/m2.K pour les toits.

Le constructeur a également pris ses dispositions afin d’assurer l’autosuffisance de la maison en termes de besoin de chauffage : « isolation du plancher bas sur vide sanitaire, menuiseries mixtes bois-aluminium, chauffage par poêle à granulé », etc. La maison nouvellement labellisée répond ainsi pleinement aux critères Passivhaus, avec un besoin de chauffage équivalent à 8kWh/m2/an et une consommation d’énergie primaire de 68 kWh/m2/an.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Certification CTB-B+ : Protac, une entreprise toujours plus engagée

Certification CTB-B+ : Protac, une entreprise toujours plus engagée

Créée en 1995 à Lamballe, Protac, entreprise du Groupe Rose, spécialiste de la construction bois, s’est très vite engagée dans la recherche constante de procédés de fabrication qualitatifs. Tant et si bien que la société a été l’une des premières à être distinguée de la certification CTB-B+. Délivrée par l’Institut FCBA, cette dernière souligne l’efficacité des traitements appliqués au bois, assurant leur durabilité.
« Reconnaître les compétences des artisans de la rénovation énergétique », P. Million

« Reconnaître les compétences des artisans de la rénovation énergétique », P. Million

Alors que l’UFC-Que Choisir publiait ce mercredi un rapport critiquant ouvertement les artisans de la rénovation énergétique, ces derniers ont fait part de leur mécontentement, défendant leur profession et leurs savoir-faire. L’un d’entre eux, Philippe Million, gérant d’Everest Isolation et lauréat national du prix de l’artisanat Stars & Métiers, revient aujourd’hui sur la certification RGE et livre son avis sur les observations menées par l’UFC.
Certification Effinergie : le dynamisme se poursuit au deuxième trimestre 2017

Certification Effinergie : le dynamisme se poursuit au deuxième trimestre 2017

La tendance est toujours au beau fixe pour les labels Bepos-Effinergie 2017 et 2013, Effinergie+, BBC-Effinergie et BBC-Effinergie rénovation. D’après le dernier tableau de bord de la certification, publié il y a peu par Effinergie, de plus en plus de bâtiments sont engagés dans une démarche de certification, même si le marché tend à se stabiliser. Tour d’horizon des principaux indicateurs.
Un immeuble en bois et en BIM signé Demathieu Bard

Un immeuble en bois et en BIM signé Demathieu Bard

Ce sont deux challenges pour un seul projet auxquels est actuellement confrontée l'agence Marne-la-Vallée du groupe Demathieu Bard. Cette dernière est en effet mobilisée sur la réalisation d'un immeuble tertiaire situé à Champs-sur-Marne (77), qui, en plus de disposer d'une structure bois, a été conçu en BIM. Tous les détails sur ce chantier qui s'annonce déjà comme une référence pour l'entreprise.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter