1ers Trophées de l’Ascenseur : 4 projets innovants au service de la mobilité récompensés Evénements du bâtiment | 14.01.16

Partager sur :
1ers Trophées de l’Ascenseur : 4 projets innovants au service de la mobilité récompensés Batiweb
La Fédération des Ascenseurs a dévoilé les quatre projets lauréats des premiers Trophées de l’ascenseur lors d’une cérémonie organisée à Paris mardi 12 janvier 2016. Le concours vise à récompenser des solutions innovantes au service de la mobilité. Il prétend valoriser l’ascenseur et sa capacité à répondre aux enjeux sociétaux actuels tels que le vieillissement de la population, la densification urbaine, l’accessibilité ou encore la sobriété énergétique.

Les premiers Trophées de l’ascenseur ont été organisés à l’initiative de la Fédération des ascenseurs afin de distinguer des projets innovants qui intègrent une ou des solutions exemplaires de mobilité verticale (ascenseur, trottoir roulant, escalier mécanique, élévateur).

Il faut dire qu’avec 100 millions de trajets par jour, l’ascenseur joue un rôle essentiel dans notre quotidien. Le concours répond donc au besoin de valoriser un secteur qui œuvre et innove pour favoriser la mobilité de chacun.

« Pouvoir se déplacer partout, plus rapidement, de manière sécurisée et dans des conditions de confort optimisées, tel est l’objectif des professionnels qui placent l’innovation au cœur de leur stratégie pour concevoir l’ascenseur de demain et répondre aux besoins des usagers en mobilité » a déclaré Pierre Hardouin, Président de la Fédération des Ascenseurs.

Pour cette première édition, le jury composé d’experts et de spécialistes du secteur, ainsi que de deux représentants de la Fédération des Ascenseurs, a retenu 4 catégories de Prix à savoir : accessibilité, technologies, intégration et patrimoine, et développement durable. Des 10 dossiers présélectionnés par le Jury, quatre ont été retenus après examen et ont reçu une distinction.

Trophée Catégorie « Accessibilité »

Le Club Med de l’Alpe d’Huez La Sarenne (38) a modernisé ses ascenseurs afin de rendre les lieux accessibles à tous et de répondre au besoin nécessaire que représente la mobilité verticale dans un établissement recevant du public et notamment dans une installation hôtelière.

L’exploitant Hôtelier a sollicité les services d'un cabinet de conseil en maîtrise d’ouvrage et de professionnels de l’ascenseur pour mettre en conformité l’installation aux normes EN81-70.

La modernisation a concerné les signalisations de la cabine et des portes palières, y compris la synthèse vocale et les flèches de prochain départ, ainsi que les ascenseurs triplex du complexe hôtelier grâce à un système s’adaptant à l’ascenseur et ne nécessitant aucune modification des armoires ni ajout d’éléments supplémentaires en gaine.

L’utilisation de la technologie brevetée OSMOZ a permis de réduire considérablement le temps d’immobilisation des appareils. Le brevet OSMOZ est basé sur la lecture des informations du moteur pour interpréter les déplacements de la cabine dans la gaine. Le système est entièrement personnalisable pour correspondre au mieux aux attentes du client et de ses usagers.

Catégorie « Technologies »


La transformation de la Tour AXA CB21 en Tour First à la Défense (Courbevoie – 92) a nécessité la réhabilitation complète du bâtiment devenu obsolète. La tour a été restructurée entre 2007 et 2011 pour en faire un bâtiment neuf culminant à une hauteur de 231 mètres et répondant aux normes environnementales des années 2010-2020.

La réhabilitation des ascenseurs a été un élément déterminant dans la réussite de ce projet hors norme pour permettre une meilleure circulation des flux des locataires de cette tour de bureaux de 80 250 m2. En effet, un des défis majeurs du projet était de répondre à la densification des flux en lien avec l’ajout de 10 niveaux à la tour initiale, soit près de 50% de population supplémentaire.

Le nombre et la charge des ascenseurs n’ayant pas évolué, la gestion efficace et fluide du trafic est désormais possible grâce au système de manœuvre à destination développé par l’ascensoriste KONE. Les utilisateurs sont dirigés vers la bonne cabine, ce qui optimise le trafic et le temps de trajet offrant ainsi aux salariés et visiteurs de la Tour, un véritable confort d’utilisation. Par ailleurs, l’optimisation du nombre d’arrêts permet de réduire la consommation d’énergie.

Le projet finalisé a été livré à Beacon Capital Partners le 14 février 2011. Le bâtiment a déjà reçu de nombreux prix dans le secteur de l’immobilier : Grand Prix du SIMI 2011 catégorie immeubles de bureaux rénovés, MIPIM Awards 2011 catégorie immeubles de bureaux rénovés, Pierre d’Or 2011.

 

Catégorie « Intégration et Patrimoine »

 


Le prix a été décerné à la rénovation du complexe résidentiel haut de gamme du 28 rue de l’Université à Paris (75), qui n’offrait jusqu’alors, pas de service d’ascenseurs à ses hôtes.

Typique de l’ère haussmannienne, l’immeuble reçoit chaque année des visiteurs exigeants. Le propriétaire des lieux a donc décidé en 2012 de procéder à une rénovation complète de l’immeuble avec intégration d’un ascenseur. Et pour répondre aux nombreuses contraintes d’adaptation du lieu (respect du patrimoine et de l’architecture d’époque, nouvelles normes, choix des matériaux, espace disponible, etc), il a fait appel au cabinet d’architecte Costa Imaginering en tant que maître d’ouvrage.

M. Steve Jomaa a conduit le chantier et s’est entouré des professionnels de la société Drieux-Combaluzier, une PME ascensoriste implantée en Ile de France et spécialisée dans les projets d’adaptation et de préservation du patrimoine architectural.

Plusieurs mois ont été nécessaires pour concevoir et installer ce nouvel appareil dont la réalisation est exemplaire puisqu’on y retrouve tout le savoir-faire dans la reproduction du fer forgé sur les portes palières, la fabrication en interne d’une cabine en bois massif, etc. L’ascenseur, réalisé dans de nobles matériaux 100% français, est donc conforme aux standards esthétiques de l’époque, 

Cet immeuble se distingue désormais dans un Paris où le nombre d’immeubles haussmanniens encore non équipés en ascenseurs reste une réelle problématique en termes d’accessibilité et de mobilité. Ce projet est la preuve qu’il est possible de préserver notre patrimoine historique tout en l’adaptant aux nouveaux usages et exigences.

 

Catégorie « Développement Durable »

 

 


Selon l’observatoire du MEDEE, la consommation énergétique du secteur résidentiel – tertiaire représente en France, près de 45% de la consommation énergétique finale et est responsable de 18% des émissions nationales de gaz à effet de serre. Il est donc temps de privilégier les énergies renouvelables non carbonées pour favoriser les bâtiments autonomes en énergie voire à énergie positive.

Le projet de construction de 32 logements sociaux à énergie positive, labellisé BEPOS tout en électrique, dans le quartier des Bourderies à Rezé (Banlieue de Nantes – 44) répond donc à ces enjeux et il n’a pas manqué de séduire le jury des trophées de l'ascenseur.

IDEFIA, le contractant général, a souhaité optimiser l’ensemble du bâtiment et de ses services, et notamment ses ascenseurs. Ainsi, il a fait appel à la société OTIS pour qu’elle y installe sa nouvelle génération d’ascenseurs autonomes et économes en énergie, GeN2TM Switch, une première en France.

L’appareil, d’une capacité de 8 personnes, est branché sur 4 des 212 panneaux photovoltaïques installés sur le toit de l’immeuble. Ces derniers rechargent plusieurs batteries composées à 97% de matériaux recyclés et elles-mêmes recyclables à 90%. Résultat : un ascenseur totalement autonome de mars à octobre, même en cas de panne de courant. Il s’auto-recharge grâce au mouvement de montée et descente tout en disposant d’un régulateur de vitesse pour optimiser en permanence sa consommation énergétique… Le système permet donc de consommer jusqu’à 18 fois moins d’énergie qu’un ascenseur conventionnel.

« Made in France », cette prouesse technologique fait du bien à la planète et au portefeuille des habitants.

Photos : ©Fédération des ascenseurs
 

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les Trophées de l’Ascenseur 2016 récompensent 6 projets Batiweb

Les Trophées de l’Ascenseur 2016 récompensent 6 projets

La 2e édition des Trophées de l’Ascenseur a récompensé six projets parmi 18 dossiers reçus et examinés par le Jury. La cérémonie de remise des prix s’est déroulée le 8 décembre 2016 en présence de l’ensemble des professionnels du secteur et des parties prenantes. Organisés à l’initiative de la Fédération des Ascenseurs, les trophées visent à distinguer des projets innovants et exemplaires au service de la mobilité verticale.
Nouvelle vie pour l’Hôtel des Postes de Strasbourg Batiweb

Nouvelle vie pour l’Hôtel des Postes de Strasbourg

Bâtiment historique s’il en est, l’Hôtel des Postes de Strasbourg se situe dans le quartier de la Neustadt, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. L’édifice, inauguré il y a plus d’un siècle, fera l’objet d’un important chantier mené par Poste Immo et Bouygues Immobilier à compter du printemps 2019. Dans ce sens, l’ensemble sera transformé en un programme mixte mêlant, entre autres, logements, bureaux et brasserie-restaurant.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter