Angers accueille Cities to Be, le 8e congrès international du Bâtiment Durable

Évènements du bâtiment | 28.08.19
Partager sur :
Angers accueille Cities to Be, le 8e congrès international du Bâtiment Durable - Batiweb
Les 12 et 13 septembre prochains, l’Alliance HQE-GBC et Novabuild organisent à Angers, Cities to Be, le 8e Congrès International du Bâtiment Durable. Ce rendez-vous, qui devrait réunir près de 1 000 professionnels venus du monde entier, permettra notamment de découvrir des retours terrains en France et à l’international et de partager des bonnes pratiques et des solutions pour une ville plus durable.

Cities to Be réunira deux événements : le Congrès National du Bâtiment Durable et le HQE International Summit. Organisé les 12 et 13 septembre prochains à Angers, le Congrès vise plusieurs objectifs : découvrir des retours de terrains en France et à l’international, partager des bonnes pratiques et des solutions, mobiliser les dynamiques d’acteurs et valoriser les savoir-faire des professionnels de la construction durable.

 

Pourquoi avoir choisi Angers ?

 

La ville accueille le siège de l’Ademe, le pôle de compétitivité dédié au végétal Végépolys ainsi que la Cité de l’Objet connecté. Fortement engagée en faveur de la biodiversité, elle a également été choisie par le Gouvernement pour le lancement du Plan de Rénovation des Bâtiment et le Plan Vélo National.

 

Pour Christophe Béchu, maire d’Angers et Président de la Communauté urbaine, « le choix d’Angers pour accueillir le congrès Cities to Be est la reconnaissance de notre savoir-faire et des ambitions de notre territoire en matière de développement durable. Nous voulons que Cities to Be soit l’occasion de renforcer les liens structurants dans les domaines de la construction, des infrastructures et de l’aménagement, en s’appuyant notamment sur deux filières de pointe de notre territoire, le végétal et le numérique, et ce au service de l’emploi et du développement économique ».

 

Que voir, que faire durant le Congrès ?

 

Laurent Rossez, Président de Novabuild, explique : « Nous voulons mutualiser à l’échelle internationale nos expériences et nos réussites en matière de construction et aménagement durables. Un de nos objectifs est de susciter l’engagement volontaire des acteurs de notre secteur à contribuer aux objectifs mondiaux en faveur du climat ».

 

Philippe Van de Maele, président de l’Alliance HQE-GBC, ajoute : « En invitant à Cities to Be nos voisins européens et nos collègues des Green Building Council, nous voulons tisser des liens et créer une dynamique inter-territoires afin d’agir plus vite pour un avenir meilleur et plus durable pour tous. N’oublions pas qu’agir localement est essentiel et permet de mettre en œuvre concrètement les 17 Objectifs de Développement Durable portés par l’ONU ».

 

Les organisateurs assurent que l’événement sera celui « du passage à l’action », de la mobilisation. 1 000 professionnels sont attendus dont 300 internationaux, 300 nationaux et 400 régionaux. Pour créer une dynamique, fédérer les réseaux, Cities to Be s’articulera autour de 12 thématiques :

  • Performance environnementale et neutralité carbone ;
  • Economie circulaire ;
  • Rénovation et exploitation des bâtiments ;
  • Nouveaux modèles : valeur et finance verte ;
  • Santé et confort ;
  • Mobiliser les parties prenantes ;
  • Mobilité et infrastructure ;
  • Chantier ;
  • Résilience ;
  • Territoire positif et autonome ;
  • Prospectif à 2030-2050 ;
  • Climat Chaud.

 

Au total, ce sont près de 130 intervenants et environ 60 heures de contenus proposés sous différents formats. Plénières, ateliers, visites de sites, pitch-solutions, revues de projet, plateau TV, tables rondes, parcours thématiques, espaces de networking… Les participants seront sensibilisés aux enjeux de la ville durable et pourront proposer et présenter des solutions concrètes.

 

De nombreuses questions seront exploitées : Comment lutter contre la précarité et massifier la rénovation du bâti ? Comment favoriser le réemploi dans les travaux publics ? Quelles solutions face à l’étalement urbain ?

 

Des sujets tels que la qualité de l’air, le confort d’été, la mobilité durable ou encore les smart grids seront bien sûr abordés.

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur citiestobe.eu

 

R.C
 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Comment massifier la rénovation énergétique des bâtiments ? Trois experts s’expriment ! - Batiweb

Comment massifier la rénovation énergétique des bâtiments ? Trois experts s’expriment !

Le 24 novembre dernier, le Gouvernement a présenté une feuille de route en matière de rénovation énergétique. Lutter contre la précarité énergétique ou encore favoriser la rénovation des bâtiments publics et tertiaires figurent parmi les axes prioritaires. Ces mesures seront-elles suffisantes pour atteindre les objectifs du Plan Climat en matière de rénovation ? Eléments de réponse avec l’association « Energies et avenir », le Plan Bâtiment Durable et l’Anah.
Qualité de l’air : 14 feuilles de route sont publiées  - Batiweb

Qualité de l’air : 14 feuilles de route sont publiées

Nicolas Hulot a annoncé ce vendredi la publication de 14 feuilles de route sur la pollution de l’air, élaborées depuis plusieurs mois par les préfets de région en lien avec les acteurs locaux. Elles portent sur une série d’actions permettant de limiter à court terme la pollution atmosphérique dans tous les domaines d’activité dont le logement et le BTP. Précisions.
Programmation pluriannuelle de l’énergie : le nucléaire maintenu malgré une hausse des renouvelables - Batiweb

Programmation pluriannuelle de l’énergie : le nucléaire maintenu malgré une hausse des renouvelables

Le tant attendu projet de Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) a enfin été publié ce vendredi 25 janvier, avec quelques surprises. En effet, si la France a prévu de porter à 40% la part d’énergies renouvelables dans la production d’électricité à horizon 2030, le nucléaire tiendra malgré tout une place importante dans le mix électrique du pays d’ici là. Les détails.