BIM World : le gouvernement annonce le lancement de la plateforme KROQI Evénements du bâtiment | 30.03.18

Partager sur :
Dans le cadre de la charte « Objectif BIM 2022 », signée lors de la dernière édition du Mondial du Bâtiment, Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès du ministère de la Cohésion des territoires, a profité du BIM World pour lancer officiellement la plateforme KROQI. Destinée aux professionnels de la construction, et plus particulièrement aux artisans et TPE/PME, cette dernière vise à démocratiser l’utilisation du BIM d’ici quatre ans. Présentation.
« On a, je pense, tous un rôle de démonstration de l’utilité du BIM (…) On n’arrivera à convaincre que par l’usage : une fois que vous l’avez testé, vous ne pouvez plus le quitter. C’est ça qu’il faut qu’on arrive à faire, et à nous de pousser au maximum la valeur ajoutée et l’intérêt du BIM pour que, plus encore, on l’utilise demain. »

Ainsi s’exprimait Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès de Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, à l’occasion du lancement de la plateforme KROQI, ce 29 mars sur le BIM World. Une initiative qui fait suite à la signature de la charte « Objectif BIM 2022 » signée lors de la dernière édition de Batimat.

Pour rappel, cette dernière avait l’objectif ambitieux de faire de la conception en maquette numérique une généralité à horizon 2022. Car si de plus en plus de professionnels franchissent le cap, la France a encore du mal à combler son retard par rapport à ses voisins européens.

Un outil numérique à destination de toutes les entreprises

C’est justement tout l’enjeu de la plateforme collaborative KROQI. Celle-ci sera en effet en mesure d’apporter des éléments d’informations à ses utilisateurs, notamment à travers un système de chat et de visioconférence. Cet outil inédit sera également capable de vérifier la traçabilité des documents. Les entreprises pourront d’ailleurs bénéficier d’un outil dédié à l’élaboration des permis de construire.

« KROQI, co-élaborée par l’État avec l’ensemble de la filière vise à nous doter d’outils qui répondent à la diversité des besoins et des usages depuis un artisan, une TPE/PME jusqu’aux grands groupes et catalyse l’innovation numérique », explique Julien Denormandie. « La mobilisation et l’engagement de grands maîtres d’ouvrages sur des projets concrets, dès aujourd’hui, est essentiel à l’entraînement de tous et à notre compétitivité. »

Outre le lancement de cette plateforme inédite, la présence de Julien Denormandie a également été l’occasion de promouvoir la charte « Objectifs BIM 2022 », qui a été rejointe par trois nouveaux signataires majeurs : la SNCF, la RATP et la Société du Grand Paris. Par cet engagement, les futures lignes du Grand Paris Express, les gares de SNCF Gares et Connexions et celles de la RATP seront désormais conçues grâce à la maquette numérique. Une belle avancée en perspective !

F.C
Photo de Une : @bim_world (Twitter)
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Numérique, innovation et environnement au cœur du contrat du Comité stratégique de filière « Industries pour la construction »

Numérique, innovation et environnement au cœur du contrat du Comité stratégique de filière « Industries pour la construction »

Divers représentants du gouvernement, dont Julien Denormandie, ministre du Logement, ont signé ce 13 février l’ambitieux plan d’actions élaboré par le Comité stratégique de filière « Industries pour la construction ». S’articulant autour de six projets structurants, le document fait la part belle à la numérisation, la transition énergétique, l’innovation, mais également à l’emploi, et tout particulièrement dans les petites entreprises. Le point.
10 millions d’euros débloqués pour le plan BIM 2022

10 millions d’euros débloqués pour le plan BIM 2022

Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, a présenté ce 15 novembre le plan BIM 2022 visant à « concrétiser la transformation digitale dans la construction ». Dans ce sens, pas moins de 10 millions d’euros seront notamment injectés par l’État afin d’accompagner les acteurs concernés par l’utilisation de la maquette numérique.
Le gouvernement et le monde HLM trouvent un accord

Le gouvernement et le monde HLM trouvent un accord

Les bailleurs sociaux et le gouvernement ont trouvé un accord hier, mercredi 25 avril, concernant les économies à réaliser pour le monde HLM. Le gouvernement a accepté de réduire les économies de 1,5 milliards d’euros à 950 millions pendant trois ans. Des économies en partie prises en charge par Action Logement – à hauteur de 300 millions d’euros par an – et par la Caisse des dépôts – à hauteur de 50 millions d’euros par an.
L'État lance une grande concertation sur le logement en Outre-mer

L'État lance une grande concertation sur le logement en Outre-mer

Ayant déjà annoncé un dispositif en faveur de la rénovation dans les Départements et régions d'outre-mer en octobre, le gouvernement a lancé ce 31 janvier une conférence portant plus largement sur le logement dans ces territoires. Cette initiative, à laquelle tous les acteurs du secteur peuvent prendre part, doit aboutir à l'élaboration d'un Plan Logement Outre-mer 2019-2022 qui sera mis en oeuvre dès juin prochain.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter