Batimat : signature de la charte « Objectif BIM 2022 » Nouveaux produits du BTP | 09.11.17

Partager sur :
Le Mondial du Bâtiment aura définitivement été le terrain idéal pour la signature de conventions ! Jeudi 9 novembre, le Plan Transition Numérique dans le Bâtiment (PTNB) a inauguré sa nouvelle plateforme collaborative BIM en présence du ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard. A cette occasion, près de 50 acteurs de la construction ont signé la charte « Objectif BIM 2022 » officialisant ainsi leur engagement en faveur de la mutation digitale.
« La transition énergétique est une impérieuse nécessité ». C’est ainsi que Bertrand Delcambre, président du PTNB, a initié son discours sur Batimat, jeudi 9 novembre.

Revenant sur les trois ans d’existence du Plan Transition Numérique dans le Bâtiment, M. Delcambre s’est dit fier du parcours réalisé par l’organisme et a indiqué que « l’ensemble des acteurs se sont rassemblés et se sont mobilisés avec beaucoup de constance (…). Et ce n’est que le début. On a donné envie aux TPE et PME de se lancer dans le numérique. Le bâtiment a tout à y gagner », a-t-il poursuivi.

Il note néanmoins que seulement un tiers des entreprises a basculé dans le numérique. « 2/3 sont encore à embarquer ».

Une plateforme collaborative BIM

C’est dans ce contexte que le PTNB a pensé une nouvelle plateforme pour accélérer le déploiement du BIM. En mars 2016, l’organisme a confié au centre scientifique et technologique du bâtiment (CSTB), le développement d’un outil destiné à faciliter la collaboration des TPE et PME de la construction et à les familiariser au BIM.

Souheil Soubra, Directeur Technologies de l’information du CSTB, a expliqué qu’un démonstrateur a été mis en place suite à de nombreux échanges avec les organisations professionnelles. L’idée était « d’identifier les attentes et proposer des solutions pour répondre à ces attentes ». Le but était également « d’améliorer l’outil » grâce aux retours des professionnels.

Le démonstrateur a été testé ces derniers mois par des acteurs de la construction : « 17 projets sont actuellement hébergés sur la plateforme pour 300 utilisateurs », a-t-il révélé.

Le PTNB a ainsi inauguré ce jeudi, la plateforme. « On change aujourd’hui d’échelle avec la mise à disposition gratuite de la plateforme jusqu’au milieu de l’année prochaine », a précisé M. Delcambre. L’objectif étant d’encourager l’usage du BIM auprès des TPE et des PME travaillant sur des projets de construction ou de rénovation « en leur fournissant un outil à la fois simple d’utilisation et adapté à leur besoin et à la taille des projets ». La plateforme doit en effet permettre aux petites structures « de découvrir le numérique et de s’approprier le BIM » et doit encourager le secteur du bâtiment « à travailler différemment ».

Elle doit aussi faciliter le travail en commun et les échanges des entreprises participant à l’acte de construire. Elle intègrera notamment une bibliothèque d’éléments de construction génériques, prêts à intégrer dans les maquettes numériques et définis selon les besoins de chaque acteur.

Une charte pour confirmer l’engagement du secteur

L’inauguration de la plateforme s’est accompagnée de la signature d’une nouvelle charte. Intitulée « Objectif BIM 2022 », elle marque l’engagement volontaire de l’ensemble de la filière du bâtiment en faveur de la transition numérique et vise à généraliser le BIM pour la construction neuve dès 2022.

S’ils sont près de 50 acteurs à avoir signé la charte, elle est et reste ouverte à l’adhésion d’acteurs privés ou publics volontaires, précise la convention.

Bertrand Delcambre a précisé qu’un appel à manifestation d’intérêt sera lancé pour enrichir la plateforme dès début 2018. Il s’adressera aux start-ups qui développent des logiciels pouvant aider au déploiement du BIM dans les TPE et PME.

Au cours du 1er semestre 2018, un second appel à manifestation sera dédié aux éditeurs de suites collaboratives, qui pourront accéder à l’écosystème de services, en enrichissant ainsi l’expérience offerte à leurs utilisateurs.

Rose Colombel
Photo de une : Twitter Officiel @MezardJacques
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Mondial du Bâtiment : Jacques Mézard se félicite de l’engagement du secteur en faveur de la transition numérique

Mondial du Bâtiment : Jacques Mézard se félicite de l’engagement du secteur en faveur de la transition numérique

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, a inauguré ce jeudi 9 novembre, le Mondial du Bâtiment. Lors de cette visite, il s’est dit fier de l’engagement des acteurs du bâtiment en faveur de la transition numérique et a assuré que le Gouvernement travaillait à la simplification des normes pour qu’il soit plus facile d’entreprendre. Il a également participé à la signature de la charte « Objectif BIM 2022 » lancée par le Plan Transition Numérique pour le Bâtiment.
Trophées de la Transition Numérique dans le Bâtiment : les lauréats sont…

Trophées de la Transition Numérique dans le Bâtiment : les lauréats sont…

Lancé en juillet dernier, le concours « Trophées de la Transition Numérique dans le Bâtiment » connaît ses lauréats. Lors d’une cérémonie organisée le 29 novembre à la Cité de l’Architecture, le Plan de Transition numérique dans le Bâtiment (PTNB) a remis 10 trophées. Pour rappel, ce concours vise à accélérer l’adoption du BIM et à généraliser cette « nouvelle manière de travailler ».
La construction, un secteur « qui n’a jamais été autant innovant »

La construction, un secteur « qui n’a jamais été autant innovant »

En juillet dernier, BATIMAT, en partenariat avec le Gimélec, lançait une initiative visant à rassembler tous les acteurs du bâtiment, toute l’année, autour d’une marque fédératrice : Construction Tech®. La marque se décline en une série d’actions dont la mise en place d’un Observatoire en collaboration avec Xerfi. La première étude révèle que la filière construction est en pleine évolution et intègre de plus en plus les nouvelles technologies. Retour sur les chiffres clés.
Bâtiment connecté, où en est-on ?

Bâtiment connecté, où en est-on ?

A l’occasion du Salon de l’Immobilier d’entreprise (SIMI) 2017, la Charte « Bâtiments connectés, bâtiments solidaires et humains » a été lancée. L’initiative, qui compte aujourd’hui 127 signataires, a défini un cadre de référence qui s’est concrétisé par la publication de référentiels techniques mais également par la mise en place de deux labels dédiés « Ready to Services » et « NF Habitat HQE » mention « bâtiment connecté ». Un an après le lancement de la démarche, où en est-on ?

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter