Fermer

Découvrez les 13 candidats de la Cité des Ascensions Durables !

Le concours « la Cité des Ascensions Durables », lancé le 15 février dernier, a désigné ses 13 projets candidats en juillet, malgré un calendrier légèrement bousculé par la crise liée au Covid-19. Les cinq lauréats du concours seront ainsi dévoilés le 30 septembre prochain à Paris. Découvrez les projets qui ont retenu l'attention du jury.
Publié le 02 septembre 2020

Partager : 

Découvrez les 13 candidats de la Cité des Ascensions Durables ! - Batiweb

A l'occasion de ses 100 ans, la Fédération des Ascenseurs lançait le 15 février dernier le concours « la Cité des Ascensions Durables », en partenariat avec l'Atelier International Expérimental pour la Cité bio-numérique.

 

Ce concours, doté d'un budget de 9 000 euros, est à destination des étudiants et jeunes professionnels de l'aménagement et de la construction (architectes, urbanistes, paysagistes, ingénieurs, doctorants...) pour leur permettre de proposer des idées innovantes pour la ville de demain. L'objectif ? Montrer comment les technologies de l'ascensorisme et du levage pourront améliorer la qualité de vie dans les villes à l'horizon 2050, à travers des projets réalistes, futuristes, ou encore poétiques.

 

A l'issue de l'appel à candidatures, le jury, présidé par l'ancienne ministre du Logement Emmanuelle Cosse, a sélectionné 13 projets au mois de juillet.

 

Le réemploi et la revitalisation à l'honneur

 

Parmi les projets retenus, « Flying Garden » propose de repenser les usages au sein des immeubles de grande hauteur, en créant des serres agricoles en hauteur, gérées par des « agriculteurs urbains ». Au sous-sol de ces immeubles se trouveraient des composts alimentés par les déchets alimentaires des habitants, et une petite station d'épuration des eaux usées pour réutiliser l'eau propre pour l'arrosage des cultures et le nettoyage des serres. 

 

"Flying Garden", de Noémie Gratien

 

Le projet « Les sommets du réemploi » vise quant à lui à redynamiser les communes de montagne et à diversifier leur « monoculture touristique ». Il s'agit de réutiliser des remontées mécaniques abandonnées pour leur donner un nouvel usage : celui de relier les différents quartiers pour éviter le recours à la voiture.

 

"Les sommets du réemploi", de Marion Serre, Gabriele Salvia, et Mirella Caccia Kostovic

 

« Le sens de la gravité », propose de son côté de créer des structures en bois en extérieur, dans le prolongement des cages d'escalier sur des bâtiments existants, pour permettre l'ascension ou la descente d'objets de matières, mais aussi permettre aux habitants de profiter d'un espace extérieur collectif, par exemple pour jardiner.

 

"Le sens de la gravité", de Louis Harel

 

Le projet « Rélévation » s'intéresse quant à lui à l'exploitation des souterrains sous l'esplanade de la Tour Montparnasse pour en faire une extension de la ville grâce à un réseau d'ascenseurs et à la lumière naturelle, permettant parallèlement de limiter l'étalement urbain. Dans ce nouvel espace souterrain pourraient se trouver des commerces, une crèche, ou encore une salle de sport ou une discothèque.

 

"Rélévation", de Mona Menadi, Alice Duvivier, Carrick Reddin et Alexandra Van Milink

 

Les cinq lauréats du concours seront dévoilés et récompensés le mercredi 30 septembre prochain à Paris !

 

C.L.

Photo de une : « Flying Garden » de Noémie Gratien

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.