Le Mondial du Bâtiment compte déjà 543 exposants inscrits pour 2022

Évènements du bâtiment | 30.09.21
Partager sur :
Le Mondial du Bâtiment compte déjà 543 exposants inscrits pour 2022 - Batiweb
RX France présentait, mardi 28 septembre, les nouveautés de la prochaine édition du Mondial du Bâtiment, qui doit se dérouler du 3 au 6 octobre 2022, à Paris Expo Porte de Versailles. L'occasion de faire un premier bilan sur la commercialisation, avec 543 exposants déjà inscrits, dont 402 pour Batimat.

En novembre dernier, RX France (ex Reed Expositions) annonçait les nouvelles dates du Mondial du Bâtiment, décalé en raison de la crise sanitaire. Ce mardi 28 septembre, Guillaume Loizeaud, directeur du salon, revenait plus en détails sur l'organisation et les premiers chiffres de l'édition 2022.

 

Un salon plus sobre, avec des tailles de stands normées

 

Outre le retour à Porte de Versailles, cette future édition signe également le grand retour de la Capeb, qui avait cessé de participer à l'évènement depuis 2015. « On ne se reconnaissait pas dans ce gigantisme », a expliqué le président de la Capeb, Jean-Christophe Repon.

 

« Nous sommes très heureux de revenir après quelques années d'absence (…) Je ne sais pas si on vous a manqué, mais nous, Batimat nous a manqué », a déclaré le président de la Capeb, paraphrasant Annie Girardot. « Revenir dans un cadre un peu plus artisanal nous correspond, et on espère avoir de nombreux artisans présents pour échanger notamment sur la rénovation énergétique, qui est actuellement le secteur le plus porteur dans le bâtiment », a-t-il ajouté.

 

Pour cette nouvelle édition, le nouveau format du salon se veut en effet plus sobre. Les stands proposés disposent notamment d'un format standard de 99 m2, avec la possibilité toutefois d'ajouter un étage pour doubler la surface.

 

Le nouveau président d'Uniclima, Stanislas Lacroix, a d'ailleurs estimé que cette contrainte de mètres carrés faisait aussi « la recette du succès », permettant d'éviter « la course aux grands stands ».

 

Le président de la FFB Olivier Salleron, également présent, a de son côté annoncé de nouvelles animations et « surprises », après l'évènement remarqué des « écharpes bleues » il y a deux ans.

 

Les 2/3 de la surface disponible déjà vendus

 

Guillaume Loizeaud, directeur du Mondial du Bâtiment, a profité de cette présentation pour faire un premier point sur les chiffres de la commercialisation, avec notamment 543 exposants inscrits, et les deux tiers de la surface totale d'exposition déjà vendus (sur les 136 000 m2 disponibles), alors que le salon doit débuter dans plus d'un an.

 

Dans le détail, Batimat compte à ce jour 402 exposants inscrits, et 63 % de la surface disponible est déjà vendue. Interclima et Idéobain dénombrent de leur côté respectivement 90 et 50 exposants, et 70 % de la surface vendue.

 

« Les premiers résultats de participation enregistrés à ce jour montrent que, dans cette période post Covid, le nouveau Mondial du Bâtiment est le modèle en passe de s’imposer, qui combine plus de sobriété, plus de ROI (retour sur investissement), et une utilisation pragmatique et continue de la puissance du digital », souligne le directeur du salon.

 

Cette présentation était en effet l'occasion de rappeler l'accent mis sur le digital, et d'annoncer le lancement de la plateforme « BatiAdvisor », permettant aux professionnels d'avoir accès à des fiches produits, un moteur de recherche, des showrooms virtuels et à des vidéos démos tout au long de l'année, pour noter les produits et rentrer en contact avec les marques.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : C.L.

 

Claire.lemonnier
filter_list

Sur le même sujet

Le Mondial du bâtiment/Batimat, l’observatoire dynamique du bâtiment - Batiweb

Le Mondial du bâtiment/Batimat, l’observatoire dynamique du bâtiment

Salon, observatoire ou lieu de débat ? Guillaume Loizeaud, directeur de Reed Expo, accompagné de Jacques Chanut, le président de la FFB, a rappelé que le Mondial du Bâtiment (Batimat, Interclima et Ideobain) devient autant lieu d’exposition et de présentation des innovations de la filière que pôle d’observation du bâti, des modes d’habitat et de l’aménagement des villes. Pour faire cette mutation et attirer encore plus de professionnels sur le lieu physique du salon, les organisateurs déploient beaucoup de moyens. Regardons ça de plus près.
La Capeb élabore deux nouvelles conventions collectives, la FFB réagit ! - Batiweb

La Capeb élabore deux nouvelles conventions collectives, la FFB réagit !

Il y a quelques jours, la Capeb se félicitait d’avoir doté le bâtiment de deux nouvelles conventions collectives nationales, des conventions élaborées avec les partenaires sociaux et qui viennent réviser des dispositions datant, pour certaines d’entre elles de 1990. Dans un communiqué, la FFB estime ces nouvelles conventions « inadaptées » et regrette une initiative qui « déstabilise » les artisans et entrepreneurs dans une période « critique ».
Douze organisations professionnelles s’unissent pour créer ADN Construction - Batiweb

Douze organisations professionnelles s’unissent pour créer ADN Construction

En avril dernier, la Capeb, la FFB, l’Unsfa, Cinov et l’Untec avaient créé la surprise en quittant Mediaconstruct, association représentant BuildingSMART en France. Si aucun de ces organismes n’avait réellement tenu à s’exprimer à ce sujet, la situation a pris tout son sens ce 15 juin. En effet, douze organisations professionnelles se sont alliées pour donner naissance à ADN Construction, association visant à accompagner la transition numérique du BTP. Présentation de cette nouvelle entité.