Neuf projets lauréats au Prix national de la construction bois Evénements du bâtiment | 01.10.18

Partager sur :
Neuf projets lauréats au Prix national de la construction bois
C’est une situation inouïe qui a eu lieu le 27 septembre lors de l’annonce des lauréats du Prix national de la construction bois ! Le concours a en effet récompensé neuf projets faisant la part belle à ce matériau naturel, sur les sept catégories qui étaient proposées. Cinq autres réalisations ont également été mentionnées. Les détails du palmarès.
Le 27 septembre dernier se tenait la cérémonie de remise des trophées de la septième édition du Prix national de la construction bois. Organisé par France bois forêt (FBF), le concours « met en lumière le travail d’architectes et de maîtres d’œuvre qui ont choisi le bois comme matériau de construction ».

Cette année, la tâche a semble-t-il été particulièrement ardue pour le jury chargé de départager les différents concurrents. En effet, neuf réalisations ont reçu un prix parmi les sept catégories en lice. Viennent s’ajouter cinq bâtiments supplémentaires, mentionnés pour leur qualité.

« Les discussions entre les jurés se sont bien passées, nos débats ont été fluides et les choix se sont dégagés assez rapidement », révèle Anouk Legendre, présidente du jury 2018. « Depuis plusieurs années, les professionnels du bois font l’effort de s’adapter. Aujourd’hui, les réalisations candidates sont réellement représentatives de l’architecture française. »

Catégorie « Travailler, accueillir »

La SCI La Maison Neuve et Franck Dibon (atelier d’architecture Ramdam) ont été récompensés pour le Pavillon d’accueil de la scierie (Corzé). Ce dernier a été conçu grâce à un système constructif composé d’une « charpente à chevrons en douglas, posée sur des troncs de cyprès et de robinier laissés bruts, assemblés à sec par fixations mécaniques ». D’autres bois ont également été déployés sur le projet, le chêne pour les menuiseries, le séquoia pour le revêtement, et la laine de bois et fibre de bois pour l’isolation.

Catégorie « Apprendre, se divertir »

Deux réalisations ont reçu le Prix « Apprendre, se divertir ». D’un côté, le Pôle culturel et sportif d’Alby-sur-Chéran (74), signé R2K Architecte, bâtiment biosourcé qui s’intègre parfaitement dans son environnement. De l’autre, l’École maternelle Les Boutours, à Rosny-sous-Bois (93), où le bois est omniprésent : bardage de douglas, menuiseries en pin sylvestre, murs neufs en caissons d’ossature bois remplis de pailles, etc.

Catégorie « Habiter ensemble »

Là encore, deux lauréats sont arrivés ex-aequo. Imaginée par Philippe Cervantès (A+ Architecture), la Résidence universitaire Lucien Cornil, à Marseille (13), dispose d’une structure en épicéa lamellé. 200 chambres se dispersent ainsi entre les 3 différentes ailes du bâtiment, également équipées d’espaces partagés et d’un jardin intérieur. La Résidence La Verderie, conçue par Valérie Despagnet à Lons (64), fait quant à elle la part belle aux bois de Nouvelle-Aquitaine, du sapin pour l’ossature au mélèze pour les panneaux de façade. Le projet intègre par ailleurs des panneaux photovoltaïques, une chaufferie bois, ou encore un système d’éclairage intelligent.

Catégorie « Habiter une maison »

À Thomery (77), Jean-Baptiste Barache (ARBA) a livré une Maison entre les murs où le bois est aussi bien présent à l’intérieur qu’à l’extérieur. « La structure et la charpente sont en sapin français, le bardage est en okoumé contre-plaqué enduit de résine de pin noire, les brise-soleil sont en mélèze de France, enfin, panneaux intérieurs de contreventement apparents et panneaux d’agencement sont en contre-plaqué de bouleau ciré », détaille FBF.

Catégorie « Réhabiliter un logement »

La Maison BFS, dont la réhabilitation a été assurée par Thomas Quinze Architecture à Montgermont (35), consiste en la transformation d’un pavillon en une demeure contemporaine avec extension bois. FBF précise que « des matériaux sains et bio-sourcés ont été utilisés », du sapin pour la structure verticale à l’épicéa pour la menuiserie extérieure, en passant par la fibre de bois pour l’isolation.

Catégorie « Réhabiliter un équipement »

Du côté de Nantes-Chantenay (44), Alexis Autret (AIA Architectes) est à l’origine de la transformation d’un espace tertiaire en Salle à tracer inscrite dans la démarche de certification HQE. « La structure de l’enveloppe est réalisée en partie courante avec des portiques pendulaires en bois lamellé collé (épicéa), composés de poteaux simples surmontés d’une ferme de type ‘’Polonceau’’ », expliquent les organisateurs du concours.

Catégorie « Aménager »

Enfin, l’Atrium #1 du Metronomy Park, à Saint-Herblain (44), s’est surtout distingué par son escalier en mélèze, « envisagé comme un instrument de ‘’contamination’’ ». S’inspirant d’un principe constructif d’assemblage de bois japonais, les marches de l’équipement semblent flotter dans les airs, contribuant au caractère abstrait du bâtiment de bureaux du Metronomy Park dans lequel il se trouve.

F.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le SNBPE annonce les lauréats de son concours « Bâtiment durable E+C- »

Le SNBPE annonce les lauréats de son concours « Bâtiment durable E+C- »

Ce 4 décembre, le SNBPE (Syndicat national du béton prêt à l’emploi) récompensait les lauréats de son concours « Bâtiment durable E+C- 2018 ». Dans le cadre de cette thématique particulièrement actuelle, les candidats de cette édition ont eu la possibilité de mettre en lumière des projets faisant la part belle au béton et au respect de l’environnement. Le palmarès.
Auvergne : 6 projets de construction en bois primés

Auvergne : 6 projets de construction en bois primés

La région d'Auvergne récompense ses constructions en bois à travers le « Prix Architecture Bois ». Il a pour but d'encourager l'utilisation du matériau bois dans la construction en primant des réalisations exemplaires. Six lauréats ont été désignés pour sa troisième édition.
Wienerberger Brick Award 2020 : les candidatures sont ouvertes !

Wienerberger Brick Award 2020 : les candidatures sont ouvertes !

Organisés tous les deux ans, les Wienerberger Brick Award, récompensent depuis 2004 des réalisations modernes et innovantes avec des matériaux en terre cuite. Fort d’une mobilisation sans précédent en 2018, Wienerberger a annoncé l’ouverture des candidatures de l’édition 2020. Les participants ont jusqu’au 9 avril pour déposer leurs dossiers. Les projets seront examinés par un Jury expert qui révélera, à partir du mois de novembre 2019, les 50 finalistes. Le palmarès sera lui dévoilé au printemps 2020.
Technal dévoile les résultats de son Palmarès architecture aluminium

Technal dévoile les résultats de son Palmarès architecture aluminium

C’est l’un des rendez-vous incontournables proposés par Technal ! Cette année, le spécialiste des menuiseries aluminium organisait la 16ème édition de son Palmarès architecture aluminium, dont les lauréats ont été dévoilés au début du mois. Tour d’horizon des différents projets qui se sont distingués par leur créativité et leur côté innovant.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter