Pierre Mit, président de buildingSmart France-Mediaconstruct, présente les temps forts du Sommet international de l’openBIM Evénements du bâtiment | 09.03.18

Partager sur :
Pierre Mit, président de buildingSmart France-Mediaconstruct, présente  les temps forts du Sommet international de l’openBIM Batiweb
C’est à Paris, du 26 au 29 mars, qu’aura lieu le sommet openBIM de buildingSmart International, proposé par buildingSmart France-Mediaconstruct, en partenariat avec Batiweb. À cette occasion, la maquette numérique sera plus que jamais mise en avant à travers diverses manifestations : tables rondes, conférences, plénières, etc. Un événement qui s’annonce incontournable, et que Pierre Mit, président de l’organisme organisateur, a accepté de présenter à travers un entretien exclusif.

Où en est-on de la démocratisation du BIM en France ?

Pierre Mit : Je ne parlerai pas « démocratisation », car si l’on emploie ce terme cela voudrait dire que le BIM était utilisé par certains acteurs - des gros faiseurs - et que les petits n’y avaient pas accès : et c’est faux.

Adopter le BIM, ce n’est une question de taille, mais d’envie avec la prise de conscience que cette organisation de la gestion de l’information sur le cycle de vie d’un ouvrage a un réel intérêt pour vous, pour votre activité. En cela le BIM rejoint la problématique de la conduite du changement lié à la transformation digitale des entreprises : c’est un projet d’entreprise !

Aujourd’hui le BIM se répand soit au grand jour pour certains, se mettre en avant et montrer que l’on est dans l’air du temps, et aussi d’une façon souterraine pour ceux qui sont plus dans une démarche de faire plutôt que de dire.

En quoi était-il important pour buildingSMART d’organiser un événement autour de cette thématique ?

P. M : Le BIM est un sujet qui a un impact mondial : certains acteurs en ont fait d’ailleurs une obligation dans leur marchés d’État, tant le gisement de valeurs du BIM leur est évident. La notion d’openBIM est le fer de lance de buildingSMART International : travailler avec un format ouvert, cela nécessite une maturité du système pour que celui-ci se développe dans un cadre pré-normatif puis normé. Ces « sommets Internationaux de pré-normalisation » - qui sont biannuels - sont principalement constitués de séances de travail où les participants peuvent se rencontrer et travailler sur le lancement de nouvelles activités, sur le consensus nécessaire au bon déroulement de ces activités, et sur le partage des résultats. Il y a un grand besoin de concertation et de retours d’expériences pour éclairer les évolutions nécessaires et attendues des pratiques du BIM.

En quoi consiste le sommet international de l’openBIM ?

P. M : Cet International Standards Summit - rebaptisé en France « Sommet international de l’openBIM » – se déroulera en 3 temps forts. Le 26 mars, une plénière introductive sera organisée au Cnam. Celle-ci sera ouverte au public et proposera 7h30 de conférence, avec 29 intervenants dont 12 étrangers, ainsi que 4 pauses dont un buffet et le cocktail de clôture pour réseauter. L’idée est de questionner nos savoir-faire, nos attentes au regard des actions de bSI. Le programme détaillé est disponible sur notre site et les inscriptions sont toujours ouvertes.

Ensuite, des réunions techniques des experts mondiaux du BIM auront lieu les 27 et 28 mars. Puis, le 29 se tiendra la conclusion du sommet à BIM World de 9h à 12h. Ce sera l’occasion de revenir sur les perspectives de développements de l’openBIM, l’état de l’écosystème mondial de l’openBIM, et les enjeux de l’interopérabilité intersectorielle à travers une table ronde avec Pierre Faure, président de l’AFNeT*.

L’accueil de cet événement par Paris reflète-t-il une prise de conscience du marché français ?

P. M : Ce sommet se tient à Paris du fait que la délégation française de bSI s’est positionnée pour l’organiser et que sa candidature a été retenue… il y a un an ! buildingSMART France œuvre depuis les débuts de buildingSMART International, puisque nous faisons partie des premières délégations nationales initiées dès la création de bSI en 1996. Nous sommes très impliqués dans les groupes de travail et dans les instances dirigeantes de l’association.

Aussi, nous avons vu dans le fait d’accueillir ce sommet une opportunité pour la France de faire valoir son implication dans la normalisation du BIM mais aussi son savoir-faire dans le BIM Construction : nous n’avons rien à envier à nos voisins, alors montrons- le ! Enfin, c’est aussi pour nous, la poursuite de notre engagement de la généralisation du BIM sur notre territoire.

Quelles sont les perspectives du marché du BIM en France ?

P. M : La France doit comprendre que le BIM ne doit pas être développé avec un repli sur nous-mêmes : il faut être ouverts et travailler avec l’ensemble de la communauté. De plus le sujet doit prendre en compte la globalité des ouvrages, ne pas seulement se consacrer au « B » pour bâtiment, du mot BIM. Pour que les perspectives du BIM en France soient open, il faut être force de propositions, tenir sa place au niveau mondial pour ne pas subir et ne pas être qu’un spectateur, mais être un acteur voire un metteur en scène du développement du BIM. Et si vous voulez participer concrètement à cette aventure BIM, rejoignez-nous ! www.mediaconstruct.fr

*Code inscription : VCONVIP324 pass conférence -15 % ou EXHJ77 pass visiteur gratuit.
                       
Pas de BIM hors normes !

Selon le baromètre du PTNB, parmi les principaux freins, le manque de standardisation arrive en 3ème position. Encourager l’adoption des standards est devenue la principale attente des professionnels vis-à-vis des pouvoirs publics, devant le soutien des formations et les aides à l’investissement.


F.C
Photos : © buildingSmart France-Mediaconstruct
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Batimat : « Le BLK360, un scanner laser à imagerie », Jonathan Choinard Batiweb

Batimat : « Le BLK360, un scanner laser à imagerie », Jonathan Choinard

Située juste en face du stand de son partenaire Autodesk, l'entreprise Leica Geosystems est parvenue cette année à devancer ses (nombreux) concurrents en remportant l'or aux Trophées de l'Innovation, dans la catégorie très prisée ''Numérique, BIM et nouvelle technologie''. En exclusivité pour Batiweb, Jonathan Choinard, responsable développement de marché au sein de la société, nous présente le BLK360 Imaging Scanner.
Déploiement du BIM en France : « encore beaucoup de progression à faire » pour Emmanuel Di Giacomo Batiweb

Déploiement du BIM en France : « encore beaucoup de progression à faire » pour Emmanuel Di Giacomo

Longtemps en retard sur le BIM, la France tente aujourd’hui d’inverser la tendance, avec un marché en pleine expansion qui témoigne de l’intérêt porté par les acteurs du BTP à cette technologie innovante. Spécialiste du sujet, Autodesk développe de nombreuses solutions visant à accompagner la transition numérique du bâtiment. Le point, en exclusivité, avec Emmanuel Di Giacomo, responsable du développement des écosystèmes BIM en Europe pour Autodesk.
CAD.42, quand sécurité sur les chantiers rime avec objets connectés Batiweb

CAD.42, quand sécurité sur les chantiers rime avec objets connectés

Moins de deux ans après sa création, CAD.42 peut se vanter d’un parcours exemplaire ! Les solutions d’objets connectés au service de la sécurité proposées par l’entreprise se sont déjà illustrées à l’occasion de plusieurs concours, dont le Petit Poucet 2017 et le challenge « Risk Inventory & Management ». De belles récompenses pour les 8 collaborateurs de la société, qui ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Rencontre exclusive avec Jean-Philippe Panaget, cofondateur et président de CAD.42.
Le premier MOOC dédié au BIM suscite l’enthousiasme des professionnels du BTP Batiweb

Le premier MOOC dédié au BIM suscite l’enthousiasme des professionnels du BTP

Décidément, les MOOCs, grâce auxquels chacun peut suivre une formation sur Internet sans frais d’inscription ni compétence préalable, ont plus que jamais la cote ! Si les professionnels du BTP sont plus familiers des modules dédiés au bâtiment durable, le BIM, lui aussi, a récemment fait l’objet d’une formation qui vient tout juste de s’achever. Retour sur cette première expérience couronnée de succès.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter