Prix national de la construction bois : les lauréats de la 10ème édition révélés !

Évènements du bâtiment | 28.07.21
Partager sur :
Prix national de la construction bois : les lauréats de la 10ème édition révélés ! - Batiweb
Le 16 juillet dernier, le Prix national de la construction bois (PNCB) 2021 a récompensé cinq projets de construction bois. Le jury de cette année s’est particulièrement concentré sur des critères écologique, urbain mais aussi social pour faire sa sélection.

Depuis 2012, le PNCB récompense des ouvrages réalisés par des architectes, maîtres d’œuvre, maîtres d’ouvrage et entreprises bois. Organisé par Fibois France et soutenu financièrement par France Bois Forêt, le CODIFAB, le label PEFC, le label Bois de France et le club Oui Au Bois, le concours a tenu sa dixième édition le 16 juillet dernier, dans le cadre du Forum International Bois Construction. 

Dominique Gauzin Müller, marraine de l’édition 2021, a annoncé les cinq réalisations lauréates, réparties entre trois catégories : aménagement intérieur ou extérieur, équipement tertiaire-logement collectif ainsi que maison individuelle. Présidé par Lydéric Veauvy et Olivier Camus de l’Agence Tank Architectes, le jury national composé de 19 professionnels s’était déjà réuni le 18 juin dernier, afin de présélectionner 83 projets en régions parmi les 646 présentés. 

Améliorer le cadre de vie dans l’environnement bâti, répondre aux défis posés par les évolutions urbaines et sociales, s’orienter vers une construction plus écologique : tels ont été les prouesses appréciées parmi les propositions gagnantes.

Deux projets ex-aequo dans la catégorie « Équipement / Tertiaire / Logement Collectif »

Ainsi, le prix « Coup de Coeur du Jury » a été attribué au halle et aménagement du parc touristique et de loisirs des Fenottes construit à Ancy-sur-Moselle (57). Conçue par les maîtres d’œuvre Christophe Aubertin et Stéphanie Dunand, l’espace dédié aux activités culturelles, sportives et commerciales s’étend sur 800m2 de structure en douglas lamellé-collé. Elle se compose d’une halle et de neuf travées fabriquées par l’entreprise De Rambures et Paris (57). Mais sa plus grande particularité réside dans le choix d’essence de bois local, des grumes de bois pour les 33m3 de planches aux bardage et voligeage en pin noir, issus de forêts communales.

Prix « Coup de Coeur du Jury » - Halle et aménagement du parc touristique et de loisirs des Fenottes construit à Ancy-sur-Moselle (57) - Crédit photo : Olivier Mathiotte Photographe

La réhabilitation de l’ancienne halle de gare Bazaar St So à Lille (59) en espace d’économie créative a reçu le prix « Aménagement Intérieur ou Extérieur ». Le chantier a été co-conduit par les maîtres d’œuvre de Béal & Blanckaert Architectes avec les charpentiers d’Eswood Construction Bois et de Billiet Menuiserie, des entreprises toutes originaires du Nord. En unissant leurs expertises, ces lauréats ont fait la part belle aux matériaux bruts et biosourcés (le bois, la fibre de bois, la ouate de cellulose) tout en accentuant la longueur et les espaces traversants du bâti.

Prix « Aménagement Intérieur ou Extérieur » - Réhabilitation de l’ancienne halle de gare Bazaar St So à Lille - Crédit photo : ©béal & blanckaert

Deux projets été désignés ex-aequo dans la catégorie « Équipement / Tertiaire / Logement Collectif ». D’abord les 14 logements sociaux construits en Cœur d’Îlot à Paris, pensé par les maîtres d’œuvre de Mars Architectes (75) et le bureau d’études Sylva Conseil (63), avec les charpentiers de Brézillon (94) pour la préfabrication bois. Ce chantier consistait à amplifier la qualité de ville, avec une bâtisse bois, dont les coursives donnent sur un jardin constitué de sous-bois et d’espèces végétales de la région. De quoi instaurer une ventilation aussi naturelle que l’éclairage, ce dernier facilité par une orientation est-ouest des habitats.  

Prix « Équipement / Tertiaire / Logement Collectif  » - 14 logements sociaux en Cœur d’Îlot à Paris - Crédit photo : Charlie Broyez

Les seconds lauréats sont l’Atelier Nao (38) et le charpentier et menuisier Claude le Herissé (22) pour avoir réalisé un ensemble d’ateliers charpentiers et de bureaux à Requeil (72). Le bâtiment a été construit notamment à partir de bois massif, fibre de bois, ouate de cellulose et de billes d’argile. Des choix qui ont valu au projet de bénéficier du label Bâtiment Bas Carbone, niveau Performance. Sans compter la structure imaginée par modules, qui facilitent de cette façon l’éclairage naturelle, d’un côté par les façades nord et sud, mais aussi par les sheds orientés au nord. 

Prix « Équipement / Tertiaire / Logement Collectif  » - Ensemble d'ateliers bois et de bureaux - Crédit photo : pascal leopold

Enfin, la maison Erquy à Erquy (22) a gagné une récompense dans la catégorie « Maison Individuelle ». Une extension jumelle en bois local et pisé, a été reliée de plain-pied à l’ancien pavillon de vacances en bord de mer, construit en ossature bois. Le bois de la structure additionnelle conjugue à la fois souplesse et performance thermique, de la charpente montée en poteaux-poutres jusqu’aux portes, à la terrasse et aux parquets en bois massif naturel. La structure originelle a aussi bénéficié de rénovation, sur son remplissage et son isolation. Un véritable travail de conception assuré par les maîtres d’œuvre de Bodenez et le Gal Salle Architectes (35), épaulé par Nbati-Parquet (77) et DTC (76) à la charpenterie.

Prix « Maison Individuelle » - Ajout d'une structure à une ancienne maison de vacances en bord de mer à Erquy (22) - Crédit photo : ©béal & blanckaert

Pour en savoir plus sur les projets lauréats, cliquez ici

Virginie Kroun
Photo de une : @PNCB 2021

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Construction Bois : regain d'activité en 2018 (enquête) - Batiweb

Construction Bois : regain d'activité en 2018 (enquête)

L’Observatoire National de la Construction Bois publie son enquête 2018, menée par le CODIFAB et France Bois Forêt pour la 5e année. Après une crise de près de 4 ans, le secteur de la construction bois retrouve son dynamisme de 2014. Son chiffre d’affaire, s’élevant à près de 2 milliards d’euros en 2018, a ainsi augmenté de 13% par rapport à 2016. Autre point positif : les entreprises sont majoritairement optimistes concernant l’avenir et les perspectives d’embauches.
L’édition 2020 du Prix national de la construction bois est lancée ! - Batiweb

L’édition 2020 du Prix national de la construction bois est lancée !

Du 6 janvier au 28 février 2020, architectes, maîtres d’œuvre, constructeurs et maîtres d’ouvrage sont invités à se présenter à la 9e édition du Prix national de la construction bois. Organisé chaque année, le concours met en lumière « l’excellence » de la filière forêt-bois et récompense des ouvrages remarquables. Cette année, le jury sera non seulement attentif à l’utilisation des matériaux biosourcés mais également à la performance énergétique du bâtiment.
La construction, branche importante de la filière bois - Batiweb

La construction, branche importante de la filière bois

Les résultats de la première veille économique mutualisée (VEM) de la filière bois, lancée en mars 2016, ont été publiés ce mardi 14 janvier. L’objectif ? Mieux cerner le poids économique du secteur pour favoriser sa compétitivité. Dans le premier rapport rendu, on apprend notamment que la construction représente la moitié de la valeur ajoutée et la moitié des emplois de la filière, et que le secteur peut mieux faire côté export.
La construction bois, prospère en 2020, en possible expansion dès 2021 - Batiweb

La construction bois, prospère en 2020, en possible expansion dès 2021

Le Comité Professionnel de Développement des Industries Françaises de l’Ameublement et du Bois (CODIFAB) et France Bois Forêt ont récemment publié leur sixième enquête nationale sur la construction bois. En 2020, la filière est restée prospère face à la crise sanitaire comparé à d'autres secteurs du bâtiment, qu’elle pourrait bien dépasser en termes de performances.