RE2020 : la concertation autour du label entre dans sa première phase Évènements du bâtiment | 07.04.21

Partager sur :
Le Plan Bâtiment Durable annonce avoir ouvert la première étape de la concertation portant sur le label qui sera associé à la RE2020. Cette phase, qui s’appuie sur les échanges menés par le groupe de travail « Réflexion Bâtiments Responsables & Territoires » (RBR-T), doit permettre la définition de « l’architecture globale » du label. Les contributions peuvent être envoyées jusqu’au 7 mai. Les conclusions seront rendues publiques, débattues puis présentées à l’État.

Le label qui accompagnera l’entrée en vigueur de la RE2020 vise à valoriser les bâtiments allant au-delà de la réglementation, et prenant en compte des thèmes et critères nouveaux, de façon à mettre en lumière la capacité d’innovation des concepteurs, et de préfigurer les bâtiments d’après-demain.

Signe d’exemplarité, le label est en cours de discussion. Son élaboration a été confiée à Philippe Pelletier, Président du Plan Bâtiment Durable. Et c’est sous l’égide du groupe de travail RBR-T que les premiers travaux ont été menés de mi-janvier à la mi-mars 2021. De ces échanges ont émergé des propositions techniques sur la base desquelles s’engage aujourd’hui la première phase de concertation portant sur le label.

Ouvrir et nourrir le débat

Le travail préparatoire s’est articulé autour de huit sous-groupes techniques (GT) :

  • GT 0 : architecture du label ;
  • GT 1 : neutralité carbone ;
  • GT 2 : mesurer les performances énergétiques effectives ;
  • GT 3 : bâtiment qui coopère avec les réseaux ;
  • GT 4 : confort et santé ;
  • GT 5 : gestion durable de l’eau ;
  • GT 6 : économie circulaire ;
  • GT 7 : biodiversité.

Aujourd’hui, c’est le travail mené par le GT architecture du label et les notes de synthèse réalisées par les 7 sous-groupes qui sont proposées à la concertation des acteurs de la filière. Ces éléments, qui sont présentés sous forme de vidéo, doivent permettre de nourrir le débat, et formuler des premières propositions à l’État. A noter, que cette première étape concerne les thématiques « suffisamment matures » pour intégrer le label dès son lancement. Les autres thématiques nécessitant de travaux de recherche et développement supplémentaires pourront bénéficier de travaux complémentaires, et venir s’ajouter ensuite au label qui se veut évolutif.

Concernant l’architecture du label, les contributions, sous format libre, sont attendues par retour de mail à l’adresse suivante : concertation-RE2020@developpement-durable.gouv.fr. Pour ce qui est des notes thématiques, des questionnaires de recueil ont été mis en place pour chaque note thématique de façon à faciliter le travail d’analyse.

Date limite pour participer, le 7 mai 2021. Toutes les contributions seront rendues publiques, tout comme les conclusions émanant de cette première période de concertation, qui seront débattues puis présentées à l’État afin de définir les contours du label dont pourront se saisir les collectivités locales, les bailleurs sociaux, les maîtres d’ouvrage publics et privés. Le label pourra être accompagné d’incitations fiscales ou réglementaires.

« Saisissons l'opportunité qui nous est ouverte de tracer ensemble le chemin qui conduit au-delà de la RE2020, et pour cela, engageons collectivement une concertation large et transparente ! », déclare Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable.

A noter qu'un webinaire est organisé le 13 avril 2021 à 9h30 pour présenter la démarche de concertation. Plus d'informations, ici. 

Rose Colombel
Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Rénovation : « C’est ensemble et seulement ensemble que nous réussirons », Philippe Pelletier - Batiweb

Rénovation : « C’est ensemble et seulement ensemble que nous réussirons », Philippe Pelletier

Dans une lettre de mission datée du 7 octobre, le ministère en charge du Logement a confirmé Philippe Pelletier à la présidence du Plan Bâtiment Durable. Il revient pour Batiweb sur les chantiers en cours et à venir, et notamment sur le travail collaboratif à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs de rénovation et répondre aux exigences de la future réglementation environnementale.
Lancement du projet de recherche Quartier E+C- - Batiweb

Lancement du projet de recherche Quartier E+C-

Le projet de recherche Quartier E+C-, lauréat du concours « Vers des bâtiments responsables à l’horizon 2020 » de l’Ademe, vient d’être lancé. Il vise à développer et tester une méthode d’évaluation Energie Carbone à l’échelle du quartier. 8 projets pilotes ont été sélectionnés pour des résultats attendus en mars 2021. Le CSTB, Effinergie et l’Alliance HQE-GBC comptent parmi les partenaires du projet.
Une RE 2020 moins ambitieuse que l’expérimentation E+C- ? - Batiweb

Une RE 2020 moins ambitieuse que l’expérimentation E+C- ?

Dans un communiqué, Thierry Rieser, gérant du bureau d’études Enertech, s’inquiète des derniers arbitrages sur la future réglementation environnementale (RE 2020). Alors que l’expérimentation E+C- a permis de faire avancer les choses en matière de construction durable, il semblerait que les ambitions du Gouvernement soient revues à la baisse. Enertech appelle le secteur à agir pour que la dynamique de transition énergétique se poursuive. Le texte a d’ores et déjà été signé par de nombreux professionnels du bâtiment.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter