Trophées Bâtiment Santé Innovations 2017 : les lauréats sont… Evénements du bâtiment | 16.05.17

Partager sur :
La compétition aura été rude ! Pas moins de 41 candidats se sont présentés à l’édition 2017 des Trophées Bâtiment Santé Innovations, signant, par là même, un record jamais atteint jusqu’à présent. Si bon nombre de projets se sont révélés particulièrement intéressants, seulement 4 ont su se distinguer au point d’être lauréats des différentes catégories proposées. En parallèle, 3 autres ont reçu un prix « coup de cœur du jury ». Retour sur le palmarès.
Lancé en janvier dernier, le concours Trophées Bâtiment Santé Innovations 2017 avait retenu 4 catégories pour cette nouvelle édition : « Démarches santé/bâtiment innovantes », « Mesures qualité de l’air innovantes », « Technologies innovantes d’amélioration de la qualité de l’air intérieur », et « Produits santé/bâtiment innovants ».

Une manifestation qui avait suscité l’intérêt des acteurs concernés, comme en témoigne le nombre de candidatures reçues. En effet, 41 dossiers ont été déposés – un record ! De quoi faire plaisir au Docteur Suzanne Déoux, présidente de l’association organisatrice et membre du jury chargé de départager les compétiteurs.

Pour ce faire, « plusieurs critères majeurs d’analyse » ont été retenus, comme le précise l’association Bâtiment Santé Plus. Ces derniers s’appuyaient notamment sur le « caractère innovant et récent », les « bénéfices attendus pour la santé », la « fiabilité des preuves communiquées », ainsi que l’« exemplarité, [la] faisabilité, [la] réplicabilité, [l’]applicabilité raisonnable ».

Et avec autant de candidatures intéressantes, la tâche des 14 membres du jury n’a pas été aisée ! À tel point qu’en plus des lauréats des différentes catégories, 3 autres projets ont été récompensés en tant que « coups de cœur ».

Catégorie « Démarches santé innovantes »

En présentant « Unis-Vers 2 », Sarthe Habitat propose « de concevoir et de réaliser un habitat respectueux de l’environnement et à charges maîtrisées » - une idée qui a largement séduit le jury. En outre, le projet intègre directement la qualité de l’air intérieur (QAI) au développement d’une stratégie RSE.

Coupe de cœur du jury, Oïkos a, de son côté, développé un outil visant à sensibiliser la population aux enjeux majeurs de santé. Dépollul’Air (c’est son nom) offre ainsi la possibilité au grand public de tester ses connaissances sur la QAI afin de l’amener à revoir ses gestes du quotidien.

Catégorie « Mesures qualité de l’air innovantes »

Également lauréat, In’Air Solutions s’est démarqué avec son analyseur In’Air µFI grâce à « la fiabilité de la mesure et les travaux du projet collaboratif de recherche qui ont été menés ». L’appareil calcule les concentrations de formaldéhyde (classé par le Centre international de recherche sur le cancer comme ‘’substance cancérogène avérée pour l’homme’’) présentes sur le terrain et affiche les résultats en continu.

Le modèle INCA-Indoor du logiciel Octopus Lab s’en sort, quant à lui, avec un « coup de cœur du jury ». En prenant en compte des données diverses, il évalue les « profils temporels de concentrations de polluants au sein d’un bâtiment en fonction de plusieurs paramètres qui lui sont spécifiques ». Appréciant le modèle proposé par cet outil, le jury « encourage le lauréat à travailler à l’aplicabilité de cette démarche prometteuse ».

Catégorie « Techniques innovantes d’amélioration de la QAI »

Ayant également su tirer son épingle du jeu grâce à sa fiabilité, Epure Dynamics, proposé par CIAT, mesure et pilote les unités de confort en s’appuyant sur les besoins de QAI. Dans ce sens, un capteur est placé « au niveau de la reprise d’air d’une zone thermique de bâtiments ». « En cas de dépassement de la valeur guide de l’Organisation Mondiale de la Santé, SmartCIATControl lance le mode épuration des unités de confort qui sont munies d’un filtre Epure présentant onze fois plus de surface filtrante qu’un filtre classique », indique l’association Bâtiment Santé Plus.

Coup de cœur du jury, l’Atelier Climatique a développé une gamme de meubles dépolluants baptisée Ardediar. Avec une efficacité redoutable, puisque les produits permettent « la dépollution d’une pièce contaminée à la fumée de cigarette à 90% ». Pour ce faire, « le système dispose d’une boîte à air composée de filtres […], d’un charbon actif AAF et d’un ventilateur » intégré directement à des meubles du quotidien : table de chevet, assise mobile, décoration, etc.

Catégorie « Produits innovants »

Enfin, la solution Fix’Bric, présentée par Bouyer Leroux, s’est distinguée par « le souci d’améliorer la santé au travail pour diminuer les risques professionnels ». Cette colle prête à l’emploi présente surtout l’avantage d’éviter « l’exposition respiratoire et cutanée » des intervenants sur chantier « à des substances irritantes ou allergisantes ».

Les lauréats devront néanmoins attendre jusqu’au 15 juin prochain pour se voir remettre leurs Trophées à l’occasion du colloque Défis Bâtiment Santé, qui se déroulera au Centre des congrès de la Cité des sciences de l’industrie de Paris.

F.C
Photo de Une : @BatimentSante (Twitter)/Légende : annonce des lauréats des Trophées Innovations Bâtiment Santé 2017.
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

13 projets français récompensés aux Green Solutions Awards 2018

13 projets français récompensés aux Green Solutions Awards 2018

Soutenue par Batiweb Group, l’édition 2018 des Green Solutions Awards a présenté le 20 septembre dernier les lauréats français sélectionnés par le jury. 13 projets ont ainsi été récompensés et, par là même, qualifiés pour la finale internationale dont la remise des prix se tiendra le 6 décembre prochain, à l’occasion du jour du Buildings Day de la COP24. Le point sur le palmarès.
Les candidatures pour les Green Solutions Awards 2019 sont ouvertes !

Les candidatures pour les Green Solutions Awards 2019 sont ouvertes !

La 7e édition des Green Solutions Awards est lancée ! Les candidats ont jusqu’au 10 juin pour soumettre leurs meilleurs projets à ce concours international qui est « la réalisation concrète de tous les discours sur la transition écologique », selon Construction21, son organisateur. L’objectif : dénicher des initiatives inspirantes et capables de lutter contre le changement climatique. Les lauréats recevront des récompenses et une belle campagne de communication sur les réseaux sociaux.
Trophées de la Transition Numérique dans le Bâtiment : les lauréats sont…

Trophées de la Transition Numérique dans le Bâtiment : les lauréats sont…

Lancé en juillet dernier, le concours « Trophées de la Transition Numérique dans le Bâtiment » connaît ses lauréats. Lors d’une cérémonie organisée le 29 novembre à la Cité de l’Architecture, le Plan de Transition numérique dans le Bâtiment (PTNB) a remis 10 trophées. Pour rappel, ce concours vise à accélérer l’adoption du BIM et à généraliser cette « nouvelle manière de travailler ».
Karibati lance une seconde édition de son concours « Bâtiments biosourcés »

Karibati lance une seconde édition de son concours « Bâtiments biosourcés »

Face au succès de son concours national d’architecture « Bâtiments biosourcés », dont les projets lauréats ont été dévoilés mars dernier, la scop Karibati a décidé de renouveler l’expérience ! Pour cette seconde édition, les étudiants en école d’architecture auront jusqu’au 30 avril 2017 pour s’inscrire avant d’envoyer leurs projets intégrant des matériaux biosourcés. Plus de 10 000 euros de prix seront attribués aux lauréats nationaux et régionaux.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter