Fermer

Immobilier : de plus en plus de femmes achètent seules

SeLoger et Empruntis se sont intéressés aux projets immobiliers des Françaises. Or, il apparaît que la part de femmes achetant seules est augmentation depuis quelques années, atteignant 45 % des dossiers « solo » en février 2021. Elles sont en revanche plus pessimistes que les hommes quant à l'obtention de leur prêt et la concrétisation de leur projet immobilier.
Publié le 05 mars 2021

Partager : 

Immobilier : de plus en plus de femmes achètent seules - Batiweb

Une enquête réalisée par SeLoger révèle que 40 % des Françaises pensent que c'est le bon moment pour acheter. Elles sont 38 % à anticiper une hausse des prix (contre 29 % d'hommes), et 57 % à prévoir une hausse des taux d'emprunt. De fait, les femmes ressentent davantage l'urgence d'acheter. 

 

45 % des dossiers « solo »

 

La part de Françaises achetant seules est d'ailleurs en augmentation selon Empruntis, avec 45 % des dossiers « solo » en février 2021, contre 31,6 % en 2017.

 

« On note une vraie évolution dans le désir d’immobilier des femmes seules mais aussi dans leur passage à l’acte : + 14 points en 4 ans ! Elles réalisent leur projet en apportant 10 % de plus que les hommes, et en empruntant 10 % de moins, en raison de revenus inférieurs de 10 %... », explique Cécile Roquelaure, directrice des études et de la communication pour Empruntis.

 

Leur budget reste toutefois plus restreint que celui des hommes, et 68 % des sondées ont un projet d'achat inférieur à 300 000 euros.

 

La part de primo-accédantes est également plus élevée, avec 47 % de femmes, contre 38 % d'hommes. Dans le détail, elles sont 91 % à vouloir devenir propriétaire de leur résidence principale. En revanche, elles sont moins nombreuses à acheter dans une optique d'investissement locatif, avec 8 % de femmes, contre 17 % d'hommes.

 

En termes de recherche, elles privilégient davantage le neuf que les hommes (43 % vs 30 %), et avoir un espace extérieur est un critère essentiel pour 63 % d'entre elles (contre 55 % des hommes).

 

Concrétisation de l'achat : les Françaises plus pessimistes que les hommes

 

Mais l'étude SeLoger révèle que les Françaises n'ayant pas encore passé le pas sont aujourd'hui plus pessimistes que les hommes quant à l'aboutissement de leur projet immobilier. Elles sont moins nombreuses à tabler sur une augmentation de leur pouvoir d'achat (16 %) dans les six prochains mois, et plus inquiètes à l'idée de ne pas obtenir leur prêt immobilier (35 %).

 

« Elles se montrent davantage inquiètes concernant leur capacité à mener à bien le financement de leur projet », résume Séverine Amate, porte-parole du groupe SeLoger.

 

Résultat, 63 % des hommes sont confiants quant à la concrétisation de leur projet immobilier, contre 54 % des femmes.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.