Fermer

Logement collectif : l’hygiène et la transition écologique, deux priorités pour les Français

Deux ans après le début de la crise sanitaire, Koné a mené une étude avec YouGov auprès de 3 000 Français. L’objectif : mieux cerner leurs attentes concernant le logement collectif. Les résultats de l’étude révèlent que la crise a marqué les esprits, puisque l’hygiène et la propreté arrivent en tête des préoccupations des Français.
Publié le 23 mars 2022

Partager : 

Logement collectif : l’hygiène et la transition écologique, deux priorités pour les Français - Batiweb

Les résultats d’une enquête réalisée par Koné et YouGov en octobre dernier révèlent que l’hygiène et la propreté sont les premières préoccupations pour les Français vivant dans un immeuble. 95 % estiment que c’est une priorité, avec une proportion qui monte à 98 % chez les plus de 55 ans. Viennent ensuite le bon fonctionnement des équipements et la sécurité.

« Confinements successifs, distanciation sociale, consignes sanitaires, semblent avoir marqué les Français dans leur rapport à leur immeuble : ils recherchent avant tout un environnement de vie sécurisé et protecteur. Au-delà de la conjoncture, ces attentes sont devenues structurelles et doivent être prises en compte dans la manière dont nous, professionnels du bâtiment, concevons et équipons les immeubles de logement », estime Cédric de la Chapelle, directeur modernisation de Koné France et spécialiste du segment résidentiel.

Outre ces préoccupations sanitaires, 57 % des habitants aimeraient disposer d’au moins un espace ou service partagé dans leur résidence, comme des casiers pour les livraisons à domicile (30 %), un jardin sur le toit (29 %), une salle de sport (24 %), ou encore un service de conciergerie (24 %).

Plus d’un répondant sur deux souhaiterait également d’au moins une nouvelle technologie au sein de son immeuble. Dans le détail, 31 % citent des matériaux anti-microbiens, 23 % un écran d’information connecté pour être informé en temps réel (travaux, réunions, animations etc.), et 20 % évoquent un robot nettoyeur pour les parties communes.

« L’immeuble connecté et serviciel a le vent en poupe, en particulier auprès des nouvelles générations. Et bonne nouvelle, beaucoup de choses sont déjà possibles aujourd’hui grâce à la connectivité des équipements. Le robot capable de se déplacer dans les étages pour livrer ou faire le ménage, ce n’est pas de la science-fiction ! Pour aller plus loin nous devons encore renforcer la coopération entre acteurs du bâtiment et travailler à l’ouverture des systèmes technologiques et des données », poursuit le directeur modernisation de Koné France.

 

L’immeuble du futur devra être écologique

 

Outre les habitants vivant déjà en logement collectif, l’étude s’est plus largement intéressée aux attentes de tous les Français concernant l’immeuble du futur. La transition écologique est une préoccupation majeure puisque 41 % des Français se projettent dans un immeuble éco-responsable (maîtrise des consommations d’eau et d’énergie, potager commun, compost…) Cette réponse arrive largement en tête, devant l’immeuble intelligent et connecté (11 %), et l’immeuble coopératif (10 %). À noter toutefois que 22 % rêvent d’un immeuble combinant ces trois dimensions.

« Plus qu’une finalité, l’immeuble connecté est surtout considéré comme un moyen d’atteindre un mode de vie plus responsable et plus coopératif », conclut Cédric de la Chapelle.

Autant de résultats qui invitent les professionnels du bâtiment à repenser les modes d’habitats collectifs en fonction de ces nouvelles aspirations.

 

Claire Lemonnier
Photo de une : Adobe Stock
 

Par Claire Lemonnier

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.