Pas d’ascenseur obligatoire pour les immeubles neufs de moins de 12 logements : des associations en colère Législation et règlements | 20.12.18

Partager sur :
Pas d’ascenseur obligatoire pour les immeubles neufs de moins de 12 logements : des associations en colère
Un projet de décret dévoilé hier, mercredi 19 décembre, annonce que les immeubles neufs de moins de 12 logements ne seront plus obligatoirement équipés d’un ascenseur. Encore un coup dur pour les associations d’aide aux personnes en situation de handicap, déjà révoltées par le passage de 100% à 20% de logements accessibles dans la construction neuve, adopté définitivement le 16 octobre dernier dans le cadre de la loi Elan.
Alors que le Premier ministre et la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées promettaient, le 26 septembre dernier, de rendre obligatoires les ascenseurs dans les immeubles neufs d’au moins trois étages, contre quatre jusque là, les associations pour les droits des personnes en situation de handicap dénoncent aujourd’hui une régression de cette mesure, en réalité limitée aux immeubles neufs comptant plus de 12 logements par cage d’escalier.

Encore un pas en arrière pour les droits des personnes handicapées, après la réduction de 80% des logements accessibles dans la construction neuve. Ces 80% de logements devant désormais être simplement « évolutifs », c’est-à-dire rendus accessibles par des travaux simples.

Les associations de personnes handicapées dénoncent encore une régression

L’APF France Handicap et le Groupement pour l’insertion des personnes handicapées physiques (GIHP) ont dans la foulée publié un communiqué décriant encore un « recul » des droits des personnes en situation de handicap. Elles réclament notamment le respect des engagements pris en septembre par le gouvernement. « Avec ce seuil de 12 logements, cette nouvelle règle des trois étages n’est quasiment plus une avancée », estime Stéphane Lenoir du GIHP, citant l’exemple d’un immeuble de 11 logements répartis sur 5 étages, jusqu’à présent obligatoirement doté d’un ascenseur, qui ne le sera plus désormais.

« Un immeuble comportant un ou plusieurs escaliers de trois étages avec deux appartements au rez-de-chaussée et trois par étage n’y sera pas soumis ! Pire, de nombreux immeubles de plus de trois étages pour lesquels cette obligation était applicable n’y seront plus soumis : ainsi, par exemple, un immeuble comportant un ou plusieurs escaliers de 5 étages avec un appartement au rez-de-chaussée et deux appartements par étage… », alerte le communiqué de presse.

« Tout ça nous met en colère, d’autant que la loi Elan avait déjà réduit le nombre de nouveaux logements accessibles et que, pour nous, les règles sur les ascenseurs devaient être en quelque sorte une compensation », ajoute S. Lenoir.

Ces associations s’inquiètent notamment de l’application de cette mesure dans les logements sociaux, où les bailleurs ont tendance à compresser au maximum les coûts de production.

C.L. (avec AFP)
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Des ascenseurs finalement obligatoires dès 3 étages en construction neuve

Des ascenseurs finalement obligatoires dès 3 étages en construction neuve

Petite victoire pour les associations défendant les intérêts des personnes handicapées ! Alors qu’un texte publié en décembre dernier renonçait à l’obligation d’équiper d’un ascenseur les immeubles neufs de moins de 12 logements, un autre projet de décret viserait, quant à lui, à imposer la présence de tels équipements dans toute nouvelle construction de 3 étages ou plus.
Paris : des logements sociaux toujours accessibles aux handicapés

Paris : des logements sociaux toujours accessibles aux handicapés

L’Assemblée nationale a adopté ce mardi 12 juin le projet de loi Elan, qui prévoit notamment de réduire de 100% à 10% la part de logements neufs accessibles aux personnes handicapées. Pour contrer cette mesure controversée, la maire de Paris Anne Hidalgo a récemment adressé un courrier aux bailleurs sociaux de la Ville, les engageant à maintenir un objectif de 100% de biens neufs accessibles.
Accessibilité : bientôt un décret pour équiper les immeubles neufs d’ascenseur

Accessibilité : bientôt un décret pour équiper les immeubles neufs d’ascenseur

Alors que la loi Elan prévoit de réduire à 10% le nombre de logements neufs accessibles aux personnes handicapées, la secrétaire d’État Sophie Cluzel a tenu à se montrer rassurante, selon une information communiquée par le Journal du Dimanche ce 23 juin. Un nouveau décret pourrait en effet voir le jour prochainement afin de rendre obligatoire l’installation d’un ascenseur dans les immeubles neufs de trois étages ou plus. Les détails.
Loi Elan : les personnes en situation de handicap ne décolèrent pas !

Loi Elan : les personnes en situation de handicap ne décolèrent pas !

Se considérant oubliées par la loi Elan, qui prévoit de réduire très largement la part de logements accessibles, une quinzaine de personnes handicapées ont mené, mercredi dernier, des manifestations afin de se faire entendre. L’occasion pour les associations de défense des droits des personnes en situation de handicap de rappeler que la réglementation est « insupportable » pour elles.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter