RE2020 : les fédérations du BTP réclament plus de concertations

Législation | 27.01.21
Partager sur :
RE2020 : les fédérations du BTP réclament plus de concertations - Batiweb
Alors que Barbara Pompili réaffirmait vendredi dernier l'ambition du gouvernement d'aller jusqu'au bout des ambitions de la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020), huit fédérations du BTP, de l'architecture et de l'habitat, ont envoyé un communiqué de presse commun ce mardi 26 janvier, exprimant leurs inquiétudes. Elles regrettent notamment un manque de concertations et de transparence, l'exclusion de certaines filières, et une problématique liée aux surcoûts loin d'être résolue.

Vendredi dernier, 17 associations envoyaient une lettre aux parlementaires pour leur demander de réagir face au gouvernement afin de l'inciter à des ajustements concernant la RE2020. Ce mardi 26 janvier, c'était au tour des fédérations du BTP de réclamer plus de concertations.

 

Des « zones d'ombre » qui demeurent

 

LA FFB, le Pôle Habitat FFB, la FPI, la Capeb, l'UNSFA, l'USH, l'UNTEC, et les Scop BTP, ont en effet envoyé un communiqué commun et réclamé d'une même voix l'ouverture d'une « véritable concertation technique », alors même que ces fédérations dénoncent un manque de transparence : « Faute de concertation suffisamment aboutie, de nombreuses analyses contradictoires circulent et de sérieuses zones d’ombre demeurent ». Pour elles, les conditions d'une « adhésion massive de la filière construction » ne sont donc pas réunies.

 

Elles dénoncent également une nouvelle réglementation qui risquerait de mettre en péril certaines filières, comme la maçonnerie et l'acier, ou encore certains types de chauffage, notamment au gaz.

 

L'épineuse question des surcoûts

 

Autre inquiétude : d'inévitables surcoûts, qui risquent d'être répercutés sur les ménages si rien n'est fait. Les signataires s'inquiètent notamment de l'absence de retour sur investissement sur cinquante ans. « Peut-on véritablement croire que la Puissance publique mettra en place un système d'accompagnement financier à la hauteur ? », s'interrogent-ils dans ce contexte.

 

Loin de demander l'abandon de cette future réglementation, les huit fédérations réclament cependant une RE2020 « véritablement ambitieuse, humaine, abordable et durable ». « Une RE2020 qui ne freine pas la production neuve, n’exclut pas les ménages modestes, ne détruit pas les emplois, ne sacrifie pas les filières et ne décourage pas l’innovation du secteur de la construction », concluent-elles.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

La RE2020 suscite toujours de vives contestations - Batiweb

La RE2020 suscite toujours de vives contestations

La Réglementation Environnementale 2020 (RE2020) n'a pas fini de faire parler d'elle, et pourrait bien être encore repoussée. Si le gouvernement compte pour sa part maintenir sa ligne initiale, des voix s'élèvent toujours concernant le choix du « tout électrique » pour les futurs logements neufs. Ce vendredi 22 janvier, 17 associations ont ainsi envoyé une lettre aux parlementaires, les appelant à réagir face au gouvernement, et à modifier le projet de texte actuel.
CEE : les fédérations du bâtiment s'insurgent contre la fin des « coups de pouce » - Batiweb

CEE : les fédérations du bâtiment s'insurgent contre la fin des « coups de pouce »

La fin annoncée des « coups de pouce » isolation et chauffage n'a pas fini de faire entendre parler d'elle. Après le Symbiote et la Fédération Française du Bâtiment, la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) a à son tour réagit à ces annonces, dénonçant une déstabilisation de la filière. La confédération a également appelé à mettre rapidement en œuvre les mesures de simplification du dispositif des Certificats d'Economie d'Energie (CEE) annoncées par la ministre chargée du Logement.
Douze organisations professionnelles s’unissent pour créer ADN Construction - Batiweb

Douze organisations professionnelles s’unissent pour créer ADN Construction

En avril dernier, la Capeb, la FFB, l’Unsfa, Cinov et l’Untec avaient créé la surprise en quittant Mediaconstruct, association représentant BuildingSMART en France. Si aucun de ces organismes n’avait réellement tenu à s’exprimer à ce sujet, la situation a pris tout son sens ce 15 juin. En effet, douze organisations professionnelles se sont alliées pour donner naissance à ADN Construction, association visant à accompagner la transition numérique du BTP. Présentation de cette nouvelle entité.
LCA-FFB soutient les initiatives de simplification en faveur du logement « abordable et durable » - Batiweb

LCA-FFB soutient les initiatives de simplification en faveur du logement « abordable et durable »

Lors d’une séance de discussions organisée au CSCEE, Yves Laffoucrière, président du plan BIM 2022 et Ludovic Scarpari, vice-président de LCA-FFB, ont remis à Julien Denormandie, ministre du Logement, le rapport « simplification des réglementations dans la construction ». L’événement a également été l’occasion pour LCA-FFB de signer la Charte d’engagement volontaire dans le permis d’expérimenter et de rappeler ses attentes concernant la RE 2020.