Un tarif revalorisé de 10 % pour les panneaux solaires intégrés au bâti

Législation | 20.04.15
Partager sur :
Un tarif revalorisé de 10 % pour les panneaux solaires intégrés au bâti - Batiweb
A l’occasion de la matinée consacrée à la mobilisation des territoires pour la transition énergétique, qui s’est tenue ce lundi à l’Elysée, la ministre de l'Ecologie et de l'Energie Ségolène Royal a annoncé une revalorisation du tarif d'achat de l'électricité produite par les petites installations photovoltaïques intégrées au bâti. La tarif devrait ainsi rester stable jusqu'en 2016. Explications et réactions.

Le tarif auquel EDF rachète l'électricité produite par les petites installations photovoltaïques intégrées au bâti (moins de 100 kilowatts) a été revalorisé de 10% pour le restant de 2015, a annoncé ce lundi la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal. Le tarif dit « T4 » s’élèvera ainsi à 13,95 centimes d’euro par kWh pour les installations de 0 à 36 kW et à 13,25 centimes d’euro par kWh pour les installations de 36 à 100 kW.

Ces tarifs dits « de rachat », subventionnés via une taxe sur la facture du consommateur, ont été considérablement baissés depuis fin 2010. Ils sont révisés tous les trimestres en fonction du volume de projets en attente de raccordement au réseau électrique.

« La baisse du tarif sera endiguée jusqu'en 2016 », a déclaré la ministre. Ensuite «  la baisse tendancielle du tarif  passera de -10%, son rythme actuel, à -3% », précise le SER.

Le SER satisfait

La revalorisation de ce tarif était attendue de longue date, notamment par les professionnels du secteur réunis au sein du Syndicat des énergies renouvelables (SER). Dans un communiqué, ils se sont dit « satisfaits » de cette mesure ainsi que du lancement le 8 mai prochain du nouvel appel d'offres pour des projets solaires associés à du stockage d'énergie dans les territoires d'outre-mer.

Par ailleurs, le ministère a décidé d'élargir le champs d'intervention du fonds chaleur, doté de 420 millions d'euros d'ici 2017, notamment aux projets de méthanisation avec injection du biogaz dans le réseau, aux équipements de récupération de chaleur en amont des réseaux (industries, etc.), ou encore à la production de froid à partir de sources renouvelables.

Ces mesures « vont permettre de relancer le développement de nouveaux projets sur ces segments de marché », précise le SER. Les professionnels attendent désormais la concrétisation d'autres mesures annoncées, notamment pour les installations en autoconsommation dans les secteurs industriels, tertiaires, et agricoles. Le SER espère également le lancement, « avant l'automne » d'un appel d'offres pour les installations de grande puissance.

C.T (avec AFP)

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Une installation photovoltaïque conçue pour se fondre dans le paysage - Batiweb

Une installation photovoltaïque conçue pour se fondre dans le paysage

Le Mas de la Grenouillère, hôtel 3 étoiles et centre équestre, s'est doté en avril dernier d'une importante installation photovoltaïque en autoconsommation, pour une puissance installée totale de 9 kWC. Le principal challenge résidait dans l'adaptation de cette solution à un environnement protégé et classé, le Parc Régional de Camargue. Détails de ce projet d'exception.