Fermer

Au CSTB, une nouvelle direction dédiée à l’Eau

Mise en place en janvier dernier, la nouvelle direction de l'Eau du CSTB fédère les diverses divisions contribuant à la recherche et au développement de solutions autour de l'eau dans le bâtiment, la ville, et le quartier. Pour gérer la centaine de collaborateurs liés à cette équipe, le CSTB confie à Maxime Roger la fonction de directeur opérationnel.
Publié le 14 juin 2022

Partager : 

Au CSTB, une nouvelle direction dédiée à l’Eau - Batiweb

« L’eau, à l’échelle du bâtiment et de la ville, est un sujet qui croise de nombreux enjeux », affirme le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB). 

D’abord des enjeux environnementaux, entre le dérèglement climatique et le stress hydrique menaçant la ressource. Viennent aussi des enjeux techniques, portant sur le renouvellement et la modernisation des équipements et des réseaux de canalisations, afin de développer la récupération, le réemploi et le recyclage de l’eau. Sans compter l’aspect sanitaire, « en lien avec une exigence de qualité centrale et continue ».

Autrefois, l’ensemble des enjeux étaient répartis entre les directions Climatologie Aérodynamique Pollution Épuration (CAPE) et Hydraulique et Équipements Sanitaires (HES). La première représentait les activités de Recherche & Développement, et la seconde celles de certification.

Depuis janvier dernier, l’ensemble des équipes sont officiellement réunies dans une seule et même direction de l’Eau au sein du CSTB.

Quatre divisions au sein de la direction de l’Eau du CSTB

 

« Environ 32 milliards de m3 d’eau douce sont prélevés chaque année pour le refroidissement des centrales électriques, l’alimentation des canaux, la production d’eau potable, les usages agricoles et industriels... », souligne le CSTB.

Ainsi, les objectifs autour de la naissance de cette direction de l’Eau au sein du CSTB sont divers : porter les questions atour de la gestion durable de l’eau, fonder une approche par besoins des acteurs - aux échelles produits, bâtiments et quartiers, au service de l’intérêt général -, mais également fédérer l’ensemble des publics concernés (construction, immobilier, institutionnels).

La synergie d’équipes et la transversalité mise en place dans la nouvelle direction de l’Eau du CSTB tend à dynamiser les ressources scientifique et technique, que ce soit dans les prestations de certification et d’accompagnement de l’innovation. 

Une organisation répartie entre quatre divisions liées à la gestion des eaux. La division réseaux et ouvrages extérieurs se tourne vers les collectivités tandis que les réseaux et canalisations intérieurs s’adressent aux constructeurs et installateurs. Les équipements sanitaires du bâtiment se tournent vers les industriels. Les usages et nouveaux enjeux, eux, se concentrent sur les usagers, les propriétaires et les exploitants.

Pour mener à bien sa mission, la direction de l’Eau du CSTB bénéficie de plusieurs équipements de recherche. On compte AQUASIM - dédié à la gestion durable de l’eau dans le bâtiment -, le Laboratoire des Réseaux d’eau, ainsi que Neptune, laboratoire certificateur de produits comme les réseaux hydrauliques et les équipements sanitaires

Maxime Roger nommé directeur opérationnel Eau du CSTB

 

Au total, la direction Eau du CSTB réunit une centaine de collaborateurs, entre les sites du centre à Nantes et à Marne-la-Vallée. 

Afin de diriger cette large équipe, Étienne Crépon, président du centre, a nommé Maxime Roger comme directeur opérationnel.

Diplômé de l’école Polytechnique et de l’École des Ponts et Chaussées en 2008, Maxime Roger intègre directement après ses études le CSTB, en 2009. Il est d’abord ingénieur Études et Évaluation. Après avoir pris sous sa responsabilité l’équipe hygrothermique, il gère le département Isolation et Revêtements, en tant que directeur délégué de 2013 à 2014, puis en qualité de directeur opérationnel de 2014 à 2015.

Depuis 2015, il assurait la fonction de directeur de l’établissement du CSTB de Nantes, et de directeur opérationnel Climatologie Aérodynamique Pollution Épuration (CAPE), aujourd’hui sous la bannière de la direction de l’Eau.

Maintenant à la tête des opérations de cette direction du CSTB, Maxime Roger voit dans cette réorganisation « une opportunité unique de répondre de manière transverse, efficiente et pérenne aux problématiques de gestion durable de l’eau dans le bâtiment, en fédérant l’ensemble des acteurs autour de cet enjeu crucial, d’intérêt public ».

 

Virginie Kroun
Photo de Une : Florence Joubert

Par Virginie Kroun

Sur le même sujet

Réduisez simplement votre empreinte carbone

De l'abattage des arbres à la consommation d’eau en passant par l’utilisation de procédés chimiques, les essuie-mains papier ont un impact considérable sur l'environnement. Optez pour les sèche-mains Dyson...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.