Créer un sol avec des outils numériques : l’innovation Beauflor Nouveaux produits du BTP | 26.03.20

Partager sur :
Fabricant de sol en vinyle, Beauflor se renouvelle en proposant une nouvelle gamme, Moonlight, spécialement conçue avec une technique d’impression numérique créant un effet 3D. À l’air du digital, l’entreprise perçoit le numérique comme un nouveau moyen de convaincre professionnels et particuliers de s’équiper de ses produits.

Imprimer numériquement un sol, il fallait y penser. Cette idée, Beauflor l’a mise en pratique pour développer sa nouvelle gamme de sols en vinyle, Monnlight, lui permettant de créer des effets de relief 3D dans le design de ses revêtements de sol. Sur son site Internet, la société invite professionnels et particuliers à découvrir cette gamme inédite en cliquant sur « l’avenir commence ici », signe que Beauflor souhaite s’intégrer dans les innovations « de demain »

 

Cette nouvelle gamme se compose d’une série de décors semblant plus réalistes les uns que les autres grâce aux effets de reliefs 3D. Pour ces nouveaux designs, Beauflor s’inspire de la tendance et propose 14 modèles de sols vinyle. Ces décors reproduisent le bois, le sable, la pierre, le liège… 

 

Pour aller plus loin et laisser libre cours à l’imagination de ses clients, une « offre sur mesure » est proposée. Les architectes et décorateurs d’intérieurs peuvent créer eux même les dessins s’appliquant sur cette gamme de sols vinyle. Beauflor crée donc une offre personnalisable. Cette offre de création est uniquement disponible sur une commande de 200 mètres carrés de surface. Selon l’entreprise, « ce nouveau service permet la création de collections capsules pour des espaces de co-working, des motifs XXL et de nouveaux rythmes graphiques, de design intégrant des logos pour le petit contrat, d’effets hyperréalistes pour l’événementiel... »

 

Des caractéristiques techniques 

 

Les professionnels et particuliers recherchent de plus en plus des produits fabriqués proches de chez eux. Beauflor répond à cette demande et fabrique tous ses sols vinyle en Europe. Cette gamme de sols est garantie par le fabricant sans phtalate (produit chimique), sans métal lourd, solvant, plastifiant nocif ni formaldéhyde (gaz inflammable à température ambiante).

 

Une majorité de produits nocifs étant évités, Beauflor a obtenu la classification E1 « en termes d’émissions de formaldéhyde », soit la meilleur classification car « aucune source de formaldéhyde n’est utilisée dans le processus de fabrication ».

 

La gamme Moonlight est idéale pour « un usage résidentiel lourd », soit un usage intensif, ce revêtement peut donc être utilisé dans les entrées, les cuisines, et les pièces de vie. L’usage commercial est lui « modéré », à ne pas utiliser dans un lieu ou il y a beaucoup de passage. Mieux vaut utiliser cette gamme dans les chambres d’hôtels, les petits bureaux ou espace de conférences. Moonlight offre une résistance thermique en cas de chauffage par le sol, ainsi qu’une meilleure isolation grâce « à un support en feutre supplémentaire ». Le sol en vinyle est donc épais de 2,50 millimètres, antidérapant et classé A+ sur la qualité de l’air intérieur. 

 

J.B

Photo de une ©Beauflor

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Tarkett Bois ferme son site dans le Lot-et-Garonne - Batiweb

Tarkett Bois ferme son site dans le Lot-et-Garonne

Tarkett Bois, filiale de Tarkett France, a présenté ce mercredi un projet de cessation d'activité aux instances représentatives du personnel de son site de Cuzorn. Le spécialiste de la fabrication de parquet, qui emploie 123 salariés devrait fermer ses portes d'ici la fin de l'année, après plusieurs rachats et plans sociaux.
Revêtements de sol : Tarkett annonce un recul de ses ventes - Batiweb

Revêtements de sol : Tarkett annonce un recul de ses ventes

La fabricant français de revêtements de sol Tarkett a annoncé lundi un recul de ses ventes de 3,3% au troisième trimestre, pénalisées par le ralentissement économique dans les pays de l'Est et en Amérique du Nord. Malgré cette chute, le fabricant maintient ses marges opérationnelles au troisième trimestre. Explications.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter