H-IONA, 4ème ciment décarboné par Hoffmann Green Cement

Nouveaux produits du BTP | 22.09.21
Partager sur :
H-IONA, 4ème ciment décarboné par Hoffmann Green Cement - Batiweb
Commercialisé par le cimentier Hoffmann Green Cement Technologies, le ciment H-IONA rejoint une gamme existante de trois autres ciments décarbonés. En plus d'encourager le verdissement de l'industrie cimentière, ce quatrième produit a ses particularités : premier à recevoir le marquage CE, seul modèle du fabricant à s’ouvrir aux particuliers, et adaptable à toute application de la construction.

Depuis 2014, Hoffmann Green Cement Technologies conçoit, produit et commercialise des ciments, dont l’empreinte carbone est significativement réduite par rapport au ciment classique. Après H-UKR, H-P2A, H-EVA, le fabricant lance H-IONA, sa quatrième technologie, qui émet six fois moins de CO2 qu’un ciment traditionnel Portland. L’équivalent donc d’un taux d’émission inférieur à 150 kilogrammes par tonne, qui s’explique sûrement par sa composition et son mode de production à l’usine 4.0 de Hoffmann Green Cement.

Cette dernière est entièrement automatisée et préserve les ressources naturelles par le recyclage de coproduits issus de l’industrie. Le ciment H-IONA se compose principalement de laitier moulu de haut fourneau et de sulfate de calcium, sous forme de liant hydraulique. Sur le plan technique, le produit est ainsi conforme aux exigences mécaniques, physiques, chimiques et de durabilité de la norme NF EN 15743 de juin 2015.

Julien Blanchard et David Hoffmann, co-fondateurs de Hoffmann Green Cement Technologies, déclarent : « En outre, il s’agit du premier ciment décarboné ayant obtenu le marquage CE ». Ils complètent : « A travers cette technologie inédite nous démocratisons l’accès au ciment décarboné, c’est en effet la première fois que le grand public aura l’occasion d’utiliser du ciment Hoffmann Green. H-IONA constitue ainsi une opportunité formidable pour chacune et chacun de participer, à son échelle, à une transition vers un modèle de construction plus respectueux de l’environnement ».

C’est pour cette raison que le ciment sera commercialisé en sac d’une tonne, mais également en sac de 25 kilogrammes, au sein d’enseignes spécialisées destinés aux professionnels de la construction et aux particuliers. H-IONA s’adapte ainsi à des nombreuses applications dans la construction : tertiaire, industriel, résidentiel (collectif comme individuel), génie civil et travaux en grande masse, béton agricole, béton pour les stations d’épuration et la préfabrication légère…

Hoffmann Green Cement Technologies poursuit donc son opération séduction auprès d’un marché plus large, tout en servant la décarbonation du ciment. Connu pour émettre 7 % des émissions de CO2 mondiales, le matériau fait l’objet d’une mobilisation de sa filière. Fin mai dernier, le Syndicat Français de l'Industrie Cimentière (SFIC) avait publié sa feuille de route en faveur de sa décarbonation

Le document vise notamment la diminution de 24 % ses émissions de gaz à effet serre d'ici 2030 par rapport à 2015, puis de 81 % d'ici 2050. Si ciment et environnement ne semblaient pas autrefois rimer ensemble, Hoffmann Green Cement Technologies et autres cimentiers sont bien déterminés à indiquer le contraire.



Virginie Kroun
Photo de une : Hoffmann Green Cement Technologies

Virginie.kroun
filter_list

Sur le même sujet

Ciment : une contraction de la consommation de -2,5%, prévue en 2014 - Batiweb

Ciment : une contraction de la consommation de -2,5%, prévue en 2014

Le Syndicat français de l'Industrie Cimentière vient de présenter les chiffres de l'année 2013 et les perspectives de son activité pour 2014. Sans surprise, le secteur du ciment est en décroissance avec une baisse de consommation de -3,8 %, à 19,2 millions de tonnes en 2013 par rapport à l'année 2012, et l'année 2014 ne s'annonce pas meilleure. Les professionnels souhaitent notamment que le gouvernement se montre à la hauteur de ses ambitions pour relancer la construction.
Le marché du ciment sera encore dans le rouge en 2015 - Batiweb

Le marché du ciment sera encore dans le rouge en 2015

Le Syndicat français de l'industrie cimentière (SFIC) relève une nouvelle dégradation du marché du ciment, avec une baisse supplémentaire de 5,5 % à fin 2014 par rapport à 2014. Avec une consommation de 18,2 millions de tonnes, cette nouvelle dégradation porte la contraction du marché à 30 %, sur la période 2007- 2014. Détails des prévisions 2015 pour le marché du ciment.
Raoul de Parisot élu au Syndicat Français de l'Industrie Cimentière - Batiweb

Raoul de Parisot élu au Syndicat Français de l'Industrie Cimentière

Le Syndicat Français de l’Industrie Cimentière (SFIC) vient d’élire Raoul de Parisot à sa présidence. Il succède à Jean-Yves Le Dreff. Ingénieur de l’Ecole des Mines de Nancy, diplômé en sciences économiques et titulaire d’un master en sciences de l’Université de Stanford, Raoul de Parisot est aussi conseiller du Président du groupe Vicat.
L’industrie du ciment avance doucement vers une stabilisation - Batiweb

L’industrie du ciment avance doucement vers une stabilisation

Le marché du ciment s’est une nouvelle fois dégradé en 2015 avec une consommation de 17,2 millions de tonnes, en repli de - 5,3% par rapport à 2014. Pourtant, le Syndicat français de l’industrie cimentière (Sfic) prévoit un arrêt de la tendance baissière pour l’année 2016. En effet, les signaux de redressement, perceptibles depuis le dernier trimestre 2015, semblent se confirmer avec une activité en hausse de + 3,7% à fin février 2016.