Projet Viliaprint : l’impression 3D bientôt au service du logement social ? Nouveaux produits du BTP | 04.06.18

Partager sur :
Sélectionnés par la Caisse des dépôts et l’USH dans le cadre de l’appel à projets ‘’Architecture de la Transformation 2018’’, Plurial Novilia et Action Logement ont présenté le vendredi 1er juin le projet Viliaprint. Visant à révolutionner la construction de logement social, ce dernier se compose de 5 maisons individuelles réalisées grâce à l’impression 3D.

L’impression 3D a le vent en poupe ! Déjà utilisée dans le cadre d’un chantier de grande envergure à Roubaix, cette nouvelle technologie a plus récemment séduit la Caisse des Dépôts et l’Union sociale pour l’habitat (USH). Les deux organismes ont en effet sélectionné Viliaprint, qui fait la part belle à l’impression 3D, dans le cadre de l’appel à projets "Architecture de la Transformation 2018".

Portée par Plurial Novilia (Groupe Action Logement), cette réalisation lauréate vise avant tout à expérimenter un nouveau mode de production de logements sociaux. Ce sont ainsi 5 maisons individuelles, destinées à la location, qui devraient voir le jour au sein du premier éco-quartier labellisé de Champagne-Ardenne, Rema’Vert.

« La technologie d’impression 3D offre des possibilités quasi-infinies en matière de construction », souligne Alain Nicole, directeur général de Plurial Novilia. « Notre volonté à travers Viliaprint est de pousser la réflexion beaucoup plus loin, en réalisant l’ensemble des éléments porteurs d’une construction grâce à l’impression 3D – et en imaginant un procédé constructif et un modèle économique parfaitement reproductibles. »

Au-delà de l’aspect innovant du projet, Viliaprint a également su se distinguer par les différentes « dimensions de la construction » dans lesquelles il s’intègre, selon les termes de Jérôme Florentin, directeur de la maîtrise d’ouvrage de Plurial Novilia, aussi bien « sur le plan social, économique, technique, architectural ou organisationnel ».

Une multitude d’expertises mobilisées

Le recours à l’impression 3D induit en effet de nouvelles réflexions autour du logement, qui doit être « de qualité, à la fois évolutif et durable, et parfaitement adapté aux besoins et aux aspirations de ses occupants », comme le rappelle Jérôme Florentin.

Afin de mener son projet à bien, Plurial Novilia s’est entouré d’acteurs de référence : Christian Pottgiesser de l’agence architecturespossibles, Klaas De Rycke du bureau d’ingénierie Bollinger + Grohmann, Demathieu Bard Construction, ainsi que l’École nationale des ponts ParisTech et la FFB locale. Surtout, c’est XtreeE, spécialiste de l’impression 3D, qui a fourni son expertise sur le sujet.

« Nous sommes ravis de contribuer à cette expérimentation qui permettra de créer des modèles originaux, adaptés aux nouveaux usages à travers une flexibilité obtenue en matière d’aménagement de l’espace », s’enthousiasme Alain Guillen, cofondateur et directeur général de la start-up.

« L’ensemble des innovations que nous souhaitons tester sur ce projet constituera non pas une innovation incrémentale mais une innovation de rupture au sens propre du terme, à savoir un changement radical affectant tout aussi bien le modèle économique, les fournisseurs, les distributeurs, et même, les technologies critiques, la chaîne de fabrication », ajoute Jérôme Florentin.

9 mois d’incubation supplémentaires

Bien que déjà « prêt à passer en phase opérationnelle » d’après Plurial Novilia, Viliaprint pourra encore mûrir durant 9 mois en intégrant le LabCDC, l’incubateur du groupe Caisse des Dépôts, en tant que projet lauréat d’Architecture de la Transformation. Dans ce cadre, il bénéficiera d’un accompagnement personnalisé, notamment en matière de financement.

« Nous sommes fiers d’avoir été retenus pour cet appel à projets ambitieux qui vient récompenser l’audace et l’innovation de nos équipes », confie Jean-Claude Walterspieler, président de Plurial Novilia. « Nous sommes ravis de pouvoir avancer de manière collective dans cette direction, avec le soutien de la Caisse des Dépôts et de l’USH, avec l’optique une fois le projet mené de pouvoir partager notre expérience avec l’ensemble des bailleurs sociaux et faire progresser durablement notre secteur. »

À noter que Viliaprint avait déjà profité d’un premier accompagnement en mars dernier à l’occasion du Hack’Archi, également à l’initiative de la CDC et de l’USH. Un atelier d’innovation ouverte avait alors été proposé – une occasion supplémentaire de faire évoluer le projet vers ce qu’il est devenu aujourd’hui.

F.C
Photo de Une : ©XtreeE

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Impression 3D : les murs en béton pour Viliaprint sont au point ! - Batiweb

Impression 3D : les murs en béton pour Viliaprint sont au point !

Porté par Plurial Novilia, le projet de cinq maisons baptisées Viliaprint, dans l’éco-quartier Réma’Vert, à Reims, a franchi une nouvelle étape, ce jeudi 4 avril. Les experts de l’impression 3D, XtreeE, ainsi que les différents acteurs du projet, ont présenté, en avant-première, la fabrication d’un mur béton en impression 3D. Le logement social et les concepteurs de Viliaprint sont bel et bien en marche vers le futur.
XtreeE exporte son concept à l’international - Batiweb

XtreeE exporte son concept à l’international

La startup XtreeE s’internationalise ! Dans un communiqué, la société annonce l’ouverture d’une unité d’impression 3D connectée aux Émirats Arabes Unis. Pour 2019, le déploiement de deux autres installations en Asie est également prévu. Des opérations qui s’inscrivent dans la stratégie d’XtreeE de structurer un réseau de plus de 50 unités à l’échelle mondiale d’ici 2025.
Inauguration de Réma’Vert, 1er éco-quartier© labellisé de Champagne-Ardenne - Batiweb

Inauguration de Réma’Vert, 1er éco-quartier© labellisé de Champagne-Ardenne

Le 6 juin dernier, Plurial Novilia a inauguré Réma’Vert, 1er éco-quartier© labellisé en Champagne-Ardenne. Démarré en 2012, ce grand projet d’aménagement se veut particulièrement innovant. Parmi les programmes phares, la construction d’un immeuble à ossature bois, la mise en service d’une chaufferie biomasse ou encore Viliaprint©, un projet de logements par impression 3D.
Le gouvernement et le monde HLM trouvent un accord - Batiweb

Le gouvernement et le monde HLM trouvent un accord

Les bailleurs sociaux et le gouvernement ont trouvé un accord hier, mercredi 25 avril, concernant les économies à réaliser pour le monde HLM. Le gouvernement a accepté de réduire les économies de 1,5 milliards d’euros à 950 millions pendant trois ans. Des économies en partie prises en charge par Action Logement – à hauteur de 300 millions d’euros par an – et par la Caisse des dépôts – à hauteur de 50 millions d’euros par an.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter